Request edit access
Place Henri-Dunant "Je vis ma place"
⚠️Afin de finaliser correctement le comptage des voix, merci de ne voter qu'une seule fois !⚠️
La Ville de Dieppe engage un projet de réalisation d'une grande fresque sur le sol de la Place Henri-Dunant, dénommé "Je vis ma place", pour répondre à une demande des habitants d'embellir et d'animer les lieux.
Pour réaliser cette fresque, 3 artistes plasticiens présentent 3 projets: Ecloz, Marti Folio et Emile Orange.
À vous de voter pour le projet de votre choix, vous avez jusqu'au 26 janvier !
Email address *
Quel projet et artiste pour embellir la Place Henri-Dunant ?
Présentation et intention des artistes
Émile Orange :
"Ce projet consiste à réaliser une fresque au sol recouvrant l’ensemble de la place Henri- Dunant, ainsi que la terrasse, les espaces piétons des commerces et de la ludothèque.
Suite à la prise en compte des caractéristiques de cet espace, le sujet de la fresque est inspiré des cartes marines anciennes.
L’idée de représenter une carte marine accompagne l’ouverture au monde qu’offre une ville portuaire mais aussi la richesse culturelle qui la traverse. Si une carte est la représentation d’un territoire, elle témoigne bien souvent aussi d’une vision du monde.
Ici les contours de ses continents se dessinent autour du mobilier urbain, affirmant chaque espace et donnant lieu à la possibilité de les rendre ludiques par les enfants et les habitants. Nous retrouvons donc sous chaque structure de la place des îles représentant des régions aux paysages différents (une plage, une ville lumière, une forêt tropicale, des montagnes et des chutes d’eaux). Chaque île est accompagnée d’une peinture représentant le paysage dominant, sorte de zoom sur l’écosystème de chacune d’elles.
Le flux des océans et les courants qui traversent le monde se dévoilent en une multitude de motifs recouvrant l’aspect minéral de la place. Ils indiquent des chemins, des sens de circulation, un mouvement continu qui délimite la zone piétonne et relit les quatre coins de la place. Les vagues se croisent au centre de la place pour se diriger vers les passages piétons, les marches et les plans inclinés se transforment en cascade.
Une gamme de couleurs est utilisée pour concevoir cette carte, elle ira du bleu, blanc, jaune jusqu’au orange fluo, à laquelle je suis habitué dans ma peinture jusqu’à en devenir ma signature.
Qu’est-ce qu’une carte sans ses ornements?
C’est à ce moment que les habitants de la place Henri-Dunant sont invités à prendre part en tant que créateur à l’ornementation de cette carte.
Il existe différents ornements qui non seulement l’embellissent mais aussi accroissent sa richesse documentaire. Tout comme les zooms sur les différents paysages, une multitude de détails et de narrations cohabitent sur cette carte.
Depuis le 5ème siècle, des monstres diversement fantastiques figurent sur les cartes marines. Observés par des marins lors de leurs expéditions à la traversé des mondes, ces créatures surnaturelles offrent une vue sur des merveilles de la création habituellement dissimulée dans les profondeurs océaniques. Cette iconographie est chargée de sens et contribue à étoffer la vision du Nouveau Monde exprimée par la carte."
"Les habitants, de tout âges confondus seront invités à créer leurs propres créatures ou navires légendaires. Pour cela, un atelier sera organisé sur plusieurs jours et à différents endroits.
Les créatures une fois en vie seront reproduites et disséminées sur l’ensemble de la place, créant ainsi une vie et des légendes à cette carte, territoire de la place Henri-Dunant."

Marti Folio :
"Actuellement la place Henry Dunant c’est : Des dalles de ciment, des routes, du mobilier urbain, du métal oxydé. Rien de très chaud et coloré dans tout cela !
C’est le constat qu’ont fait les habitants de ce quartier de Neuville-lès-Dieppe.
Ce projet propose de remettre de la couleur et de la végétalisation dans cet environnement minéral froid.
Cet acte artistique participatif fera appel à la technique du trompe l’oeil et de l’anamorphose. Les motifs peints au sol (plantes, fleurs, arbres, plates-bandes) paraitrons bien étranges vu d’en bas. Mais prenons de la hauteur, regardons les depuis vos fenêtres !
À partir de plusieurs points de vue choisis avec les participants nous tracerons un jardin de couleurs.
Ces photos-montages sont des exemples, des pistes de travail.
L'idée est celle du trompe l'oeil, qui sera particulièrement visible d'en haut et qui colorera l'espace.
Ce projet est le votre, nous le construirons ensemble: Le choix des motifs
végétaux, le choix des couleurs, des emplacements, les zones à colorer, les angles de vue.
Nous y travaillerons ensemble.
Ce projet que j'ai imaginé, je souhaite le partager avec les Neuvillais(ses).
Je suis Dieppois, votre quartier je le vis, je le sens depuis l'enfance.
Alors si vous aussi, ce projet vous tient à coeur, rejoignez moi et à nos pinceaux !"


Ecloz :
"La fresque a pour but d'apporter de la couleur sur la place, et de la vie, d'où son titre « LIFE »"
"Au-delà de l'impact global j'ai voulu un concept en priorité pour les enfants du quartier, qui pourront jouer avec le labyrinthe et aussi en détourner l'usage avec les différentes parties colorés pour en faire de nouveaux jeux.
Les autres habitants ne seront pas oubliés car ils pourront, pendant la réalisation, me communiquer un mot, une idée, à réaliser en ton sur ton sur la partie de leur choix. Je le ferai pour les plus timides, mais je pourrais aussi encadrer les plus audacieux qui veulent se lancer. Cette approche apportera des nuances de près, mais n’impactera pas le résultat de loin pour les habitants, notamment en haut des immeubles, qui verront un nouveau terrain de jeu se profiler.
L'utilisation des dalles existantes comme structure, m’est apparue comme une évidence pour trouver mon idée, à la vue de la superficie de l'œuvre.
Ce devrait être simple et efficace pour moi, mais cela devrait aussi permettre de ne pas nuire à l'architecture existante du sol. Cela facilitera enfin la mise œuvre et l’encadrement des habitants qui voudraient m’aider
Le fait de faire participer, d’impliquer les habitants au changement de leur quartier, les encouragera à respecter, apprécier et de mieux vivre avec l'œuvre.
Les implantations déjà existantes seront également parfaitement intégrées."
A copy of your responses will be emailed to the address you provided.
Submit
reCAPTCHA
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service - Privacy Policy