Request edit access
Étude sur les comportements et le risque en escalade (ECORE)
Vous participez à une enquête sur les comportements des grimpeurs, leurs perceptions et leurs expériences dans les voies d'escalade. 4 questionnaires s'enchaînent ci-dessous. Les renseigner vous prendra entre 20 et 30 minutes. Ne réfléchissez pas trop longtemps aux questions qui vous sont posées, mais lisez ces questions avec attention afin de bien vous remémorer votre vécu de grimpeur(se). Surtout, soyez sincère dans vos réponses, celles-ci sont anonymes. Merci pour votre investissement !
PS : veuillez s'il vous plait noter que :
- les questions assorties d'une petite astérisque rouge sont "obligatoires"
- le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte
- nous vous conseillons de ne pas fermer ni mettre en veille votre navigateur avant d'avoir fini de répondre au questionnaire, afin de ne pas perdre vos réponses
Merci de renseigner votre nom de code, composé des deux 1ères lettres de votre prénom suivies des deux 1ères lettres de votre nom, et de vos jours et mois de naissance. Exemple, pour Delphine Dupont née le 5 décembre : DEDU0512 *
Your answer
QUESTIONNAIRE 1 : comportements dans les voies d'escalade
Un certain nombre de comportements que l’on peut adopter dans des voies d’escalade en falaise d'une longueur ou en salle d'escalade sont représentés dans les phrases ci-dessous. Veuillez indiquer dans quelle mesure, au cours de votre pratique, vous adoptez ce comportement, sur l’échelle de réponse suivante :

1 : Jamais (sans aucune exception)
2 : Presque jamais
3 : Rarement
4 : Parfois
5 : Souvent
6 : Presque toujours
7 : Toujours (sans aucune exception)

QUESTIONNAIRE 1-a. : mes comportements en tant que grimpeur
1-a1. Avant le départ dans chaque voie, je vérifie attentivement mon nœud d’encordement *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a2. Je fais un nœud d’arrêt à la suite de mon nœud de huit (si vous ne faites jamais de nœud de huit, passez à la question 1-a3)
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a3. Je fais un nœud d’arrêt à la suite de mon nœud de chaise (si vous ne faites jamais de nœud de chaise, passez à la question 1-a4)
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a4. Avant le départ dans chaque voie, je vérifie attentivement l’équipement de mon assureur (frein placé dans le bon sens, mousqueton verrouillé, etc.) *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a5. Il m’arrive de sauter volontairement (= de ne pas mousquetonner) 1 ou plusieurs points en début de voie *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si cela vous arrive, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a6. Il m’arrive de sauter volontairement (= de ne pas mousquetonner) 1 ou plusieurs points vers le haut de la voie *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si cela vous arrive, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a7. Je porte un casque quand je grimpe en falaise d’une seule longueur (si vous n'allez jamais en falaise, passez directement à la question 1-a9)
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si cela vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a8. En falaise, ma manœuvre de haut de voie est totalement sécurisée : c’est-à-dire je reste assuré par mon partenaire pendant toute sa durée (si vous ne faites jamais cette manœuvre, passez directement à la question 1-a9)
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a9. Il m’arrive de grimper dans des voies en solo (sans aucun système d’assurage) en ayant les pieds à une hauteur du sol (terre, rocher) équivalente à au moins deux fois ma taille *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si cela vous arrive, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a10. Il m’arrive de grimper après avoir consommé de l’alcool dans les deux heures qui précèdent *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si cela vous arrive, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a11. Il m’arrive de grimper après avoir consommé du cannabis dans les deux heures qui précèdent *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si cela vous arrive, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a12. Je communique clairement avec mon partenaire, notamment en haut de la voie, en m'assurant qu’il reçoit bien mon message *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-a13. Il m’arrive de grimper dans des voies proches de mon niveau limite en étant assuré par une personne dont je ne connais pas ou peu les compétences en assurage (dans ma pratique personnelle, en dehors des compétitions) *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si cela vous arrive, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
QUESTIONNAIRE 1-b. : mes comportements en tant qu’assureur
Un certain nombre de comportements d'assureur que l'on peut adopter en falaise ou en salle d'escalade sont représentés dans les phrases ci-dessous. Veuillez indiquer dans quelle mesure, au cours de votre pratique, vous adoptez ce comportement, sur l’échelle de réponse suivante :
1 : Jamais (sans aucune exception)
2 : Presque jamais
3 : Rarement
4 : Parfois
5 : Souvent
6 : Presque toujours
7 : Toujours (sans aucune exception)
1-b1. Je vérifie attentivement le nœud d’encordement de mon partenaire avant son départ dans chaque voie *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-b2. Avant le départ dans chaque voie de mon partenaire, je vérifie attentivement mon équipement d’assureur (frein placé dans le bon sens, mousqueton verrouillé, etc.) *
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-b3. Avant le départ dans chaque voie de mon partenaire en falaise, je fais ou vérifie l'existence du nœud au bout de la corde (si vous n'allez jamais en falaise, passez à la question 1b-4)
Jamais (sans aucun exception)
Toujours (sans aucun exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-b4. Avant le départ dans chaque voie de mon partenaire en salle d’escalade, je fais ou vérifie l'existence du nœud au bout de la corde (si vous n'allez jamais en salle, passez à la question 1b-5)
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-b5. Je porte un casque quand j’assure en falaise d’une seule longueur (si vous n'allez jamais en falaise, passez à la question 1-b6)
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si vous ne le faites pas toujours, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-b6. Pour donner ou ravaler le mou rapidement en assurant avec un frein classique (de type reverso, tube, etc.), il m’arrive de lâcher 1 ou plusieurs secondes la corde côté freinage (si vous n'assurez jamais avec ce type de frein, passez à la question 1-b7)
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si cela vous arrive, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
1-b7. Pour donner du mou rapidement en assurant avec un frein assisté (de type Grigri, Eddy, Click up, Smart, etc.), il m’arrive de lâcher 1 ou plusieurs secondes la corde côté freinage (si vous n'assurez jamais avec ce type de frein, passez à la question 2-a1)
Jamais (sans aucune exception)
Toujours (sans aucune exception)
Si cela vous arrive, pouvez vous indiquer pourquoi ? (commentaire libre)
Your answer
QUESTIONNAIRE 2a : La confiance en vos capacités de grimpeur
2.a. En utilisant l’échelle ci-dessous, indiquez dans quelle mesure vous vous sentez confiant dans vos capacités de GRIMPEUR :
1 : Pas du tout confiant
2 : Peu confiant
3 : Moyennement confiant
4 : Assez confiant
5 : Totalement confiant
2.a1. Pour rester concentré pendant la voie et durant mes manœuvres de sécurité (ex., confection de mon nœud d’encordement, manœuvre de haut de voie, etc.) *
Pas du tout confiant
Totalement confiant
2.a2. Pour gérer les risques de manière efficace *
Pas du tout confiant
Totalement confiant
2.a3. Pour gérer ma peur *
Pas du tout confiant
Totalement confiant
QUESTIONNAIRE 2b : La confiance en vos capacités d'assureur
2.a. En utilisant l’échelle ci-dessous, indiquez dans quelle mesure vous vous sentez confiant dans vos capacités d'ASSUREUR :
1 : Pas du tout confiant
2 : Peu confiant
3 : Moyennement confiant
4 : Assez confiant
5 : Totalement confiant
2.b.1. Pour rester vigilant en toutes circonstances *
Pas du tout confiant
Totalement confiant
2.b.2. Pour arrêter une chute en utilisant un frein classique (de type reverso, tube, plaquette, etc.) *
Pas du tout confiant
Totalement confiant
2.b.3. Pour arrêter une chute en utilisant un frein assisté (de type Grigri, Eddy, Click up, Smart, etc.) (si vous n'utilisez jamais ce type de frein, passez à la question suivante)
Pas du tout confiant
Totalement confiant
2.b.4. Pour arrêter une chute de manière dite « dynamique » qui permet de freiner la chute du grimpeur de manière progressive (si vous ne comprenez pas cette question, passez au questionnaire suivant)
Pas du tout confiant
Totalement confiant
QUESTIONNAIRE 3 : Perception du risque dans les voies d'escalade
Un certain nombre de comportements de grimpeur que l’on peut adopter dans des voies d'une longueur en falaise ou en salle d'escalade sont représentés dans les phrases ci-dessous. Indiquez dans quelle mesure vous jugez dangereux ces comportements, pour vous même, puis pour les grimpeurs de manière générale, en utilisant l’échelle ci-dessous :

1 : Pas du tout dangereux
2 : Très peu dangereux
3 : Peu dangereux
4 : Moyennement dangereux
5 : Assez dangereux
6 : Très dangereux
7 : Extrêmement dangereux

PS : si vous êtes "sans opinion" parce vous ne connaissez pas certains des comportements mentionnés ci dessous (ex., confection du nœud de chaise ; réalisation de la manœuvre de haut de voie en falaise, etc.), vous avez la possibilité de ne pas répondre à la question concernée

3.1. Ne PAS VÉRIFIER ATTENTIVEMENT SON NŒUD d’encordement avant le départ dans chaque voie. Pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.2. Ne PAS FAIRE un NŒUD D’ARRÊT à la suite du nœud de HUIT. Pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.3. Ne PAS FAIRE un NŒUD D’ARRÊT à la suite du nœud de CHAISE. Pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement :
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement :
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.4. NE PAS VÉRIFIER ATTENTIVEMENT L’ÉQUIPEMENT DE L'ASSUREUR (frein placé dans le bon sens, mousqueton bien verrouillé, etc.) avant le départ dans chaque voie : pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.5. NE PAS MOUSQUETONNER 1 ou plusieurs points dans en DÉBUT de voie : pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.6. NE PAS MOUSQUETONNER 1 ou plusieurs points vers le HAUT de la voie : pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.7. NE PAS PORTER DE CASQUE EN FALAISE en voie d’une longueur : pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.8. En falaise, NE PAS SÉCURISER TOTALEMENT la MANŒUVRE de haut de voie, c’est-à-dire ne pas rester assuré par son partenaire pendant toute sa durée. Pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement :
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement :
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.9. GRIMPER EN SOLO (sans aucun système d’assurage) en ayant les pieds à une hauteur du sol (terre, rocher) équivalente à au moins deux fois sa taille : pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.10. GRIMPER APRÈS AVOIR CONSOMMÉ DE L'ALCOOL dans les deux heures qui précèdent : pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.11. GRIMPER APRÈS AVOIR CONSOMMÉ DU CANNABIS dans les deux heures qui précèdent : pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.12. NE PAS COMMUNIQUER CLAIREMENT avec son partenaire (notamment en haut de la voie), ou ne pas s’assurer qu’il reçoit bien le message qu’on lui envoie : pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.13. Grimper dans des voies proches de son niveau limite (dans la pratique personnelle, en dehors des compétitions) en étant ASSURÉ par une personne DONT ON NE CONNAIT PAS OU PEU LES COMPÉTENCES en assurage : pour moi-même en tant que grimpeur, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Indiquez maintenant dans quelle mesure vous jugez dangereux les comportements d’ASSUREURS listés ci-dessous, pour le partenaire que vous assurez vous même puis pour les grimpeurs de manière générale, en utilisant l’échelle ci-dessous :

1 : Pas du tout dangereux
2 : Très peu dangereux
3 : Peu dangereux
4 : Moyennement dangereux
5 : Assez dangereux
6 : Très dangereux
7 : Extrêmement dangereux

PS : si vous êtes "sans opinion" parce vous ne connaissez pas certains des comportements mentionnés ci dessous (ex., utilisation d'un frein assisté), vous avez la possibilité de ne pas répondre à la question concernée

3.14. NE PAS VÉRIFIER LE NŒUD D'ENCORDEMENT DE SON PARTENAIRE avant son départ dans chaque voie : pour le partenaire que j'assure moi-même, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.15. Ne PAS VÉRIFIER SON ÉQUIPEMENT D'ASSUREUR (frein placé dans le bon sens, mousqueton verrouillé, etc.) avant le départ dans chaque voie de son partenaire : pour le partenaire que j'assure moi-même, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.16. NE PAS FAIRE OU NE PAS VÉRIFIER L'EXISTENCE DU NŒUD AU BOUT DE LA CORDE avant le départ dans chaque voie de son partenaire en FALAISE : pour le partenaire que j'assure moi-même, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.17. NE PAS FAIRE OU NE PAS VÉRIFIER L'EXISTENCE DU NŒUD AU BOUT DE LA CORDE avant le départ dans chaque voie de son partenaire en SALLE d'escalade : pour le partenaire que j'assure moi-même, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.18. NE PAS PORTER DE CASQUE POUR ASSURER en falaise d’une seule longueur : pour moi-même, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.19. LÂCHER 1 ou plusieurs secondes LA CORDE CÔTÉ FREINAGE pour donner ou ravaler le mou en assurant avec un FREIN CLASSIQUE (de type reverso, tube, plaquette) : pour le partenaire que j'assure moi-même, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement : *
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
3.20. LÂCHER 1 ou plusieurs secondes LA CORDE CÔTÉ FREINAGE pour donner du mou en assurant avec un FREIN ASSISTÉ (de type Grigri, Eddy, Click up, Smart, etc): pour le partenaire que j'assure moi-même, je juge ce comportement :
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
Pour les grimpeurs de manière générale, je juge ce comportement :
Pas du tout dangereux
Extrêmement dangereux
QUESTIONNAIRE 4 : vos caractéristiques de grimpeur(se)
Merci d’indiquer les informations suivantes vous concernant :
Votre sexe : *
Votre âge (indiquez un nombre entier, sans rajouter "ans") *
Your answer
Les deux chiffres de votre département de résidence (ex. : 73 si vous habitez en Savoie) *
Your answer
Cette année, êtes-vous licencié au sein d’un club d’escalade ? *
Au cours des années précédentes, combien d'années avez-vous été licencié au sein d’un club d’escalade ? (indiquez un nombre entier, "0" si vous n'avez jamais été licencié) *
Your answer
Depuis combien d'années grimpez-vous ? (indiquez un nombre entier, sans rajouter "ans") : *
Your answer
Votre niveau régulier à vue actuel en voie, en salle d'escalade *
Votre plus haut niveau régulier à vue atteint dans votre vie en voie, en salle d'escalade *
Votre niveau régulier à vue actuel en voie en FALAISE *
Votre plus haut niveau régulier à vue atteint dans votre vie en voie en FALAISE *
Votre temps de pratique actuel en voie en salle d'escalade, en heures par mois : …………hr/mois *
Your answer
Votre temps de pratique actuel en voie en FALAISE (pendant la saison favorable), en heures par mois : …………hr/mois *
Your answer
Dans quel contexte avez vous appris à grimper et à assurer (plusieurs réponses possibles) ? *
Required
Au cours des 12 derniers mois, combien de fois avez vous été blessé à la suite d'une CHUTE (impact sur le support, sur une vire ; chute au sol, etc.) en voie d'escalade d'une longueur (que ce soit en falaise ou en salle) ? *
Si vous avez subi ce genre de blessure au moins une fois, pouvez vous préciser le type de blessure que vous avez subie, et les circonstances (la cause) de cette(ces) chute(s) dangereuse(s) ?
Your answer
Au cours de votre vie de grimpeur, combien de fois avez vous été blessé à la suite d'une CHUTE (impact sur le support, sur une vire ; chute au sol, etc.) en voie d'escalade d'une longueur (que ce soit en falaise ou en salle) ? *
Si vous avez subi ce genre de blessure au moins une fois, pouvez vous préciser le type de blessure que vous avez subie, et les circonstances (la cause) de cette(ces) chute(s) dangereuse(s) ?
Your answer
Au cours des 12 derniers mois, combien de fois avez vous COMMIS UNE ERREUR source de presqu'accident, c’est-à-dire une erreur qui aurait pu donner lieu à un accident pour vous ou pour une autre personne, mais qui a été rattrapée de justesse (par vous même, une tierce personne, ou simplement la chance…) ? *
Si vous avez commis ce genre d’erreur au moins une fois, pouvez vous indiquer quelle était cette erreur ?
Your answer
Au cours des 12 derniers mois, combien de fois avez vous SUBI UNE ERREUR source de presqu’accident, c’est-à-dire une erreur commise par quelqu'un d'autre que vous, qui aurait pu vous accidenter, mais qui a été rattrapée de justesse (par vous même, une tierce personne, ou simplement la chance…) ? *
Si vous avez subi ce genre d’erreur au moins une fois, pouvez vous indiquer quelle était cette erreur ?
Your answer
Vous avez fini. MERCI d'avoir participé à cette enquête ECORE. Si vous êtes intéressé pour être de nouveau sollicité pour participer à ce type d’enquête dans un an, dans le cadre d’un suivi qui nous permettra d’étudier l’évolution des pratiques et des perceptions au fil du temps, merci d’indiquer ci-dessous votre adresse mail
Your answer
Et si vous souhaitez formuler un commentaire quant à cette enquête ECORE en cours, merci de l'écrire ci-dessous
Your answer
Submit
Never submit passwords through Google Forms.
This content is neither created nor endorsed by Google. Report Abuse - Terms of Service