Orientation, règlement intérieur, soutien scolaire, santé, activités sportives, fonds lycéens... : le CVL est le lieu où sont débattues toutes les questions concrètes qui traversent la vie de l'établissement. L'objectif est de mieux prendre en considération les attentes afin d'améliorer les conditions de vie au lycée.

 

Ainsi, durant les dernières années, les élèves impliqués dans le Conseil de la Vie Lycéenne ont été à l'initiative  de différents projets  : les locaux destinés aux élèves ont été aménagés et décorés. Un Graph (dont l'auteur est un ancien élève du lycée  : Benoit UMBDENSTOCK) est venu finaliser la décoration du foyer et une fresque réalisée en arts appliqués a pris place en salle de permanence. Une cafétéria élèves a également vu le jour. Des casiers à l'attention des délégués de classe ont été instaurés, l'organisation de l'affichage a été revue au foyer et 2 écrans d'information ont été installés dans le hall du lycée. L'acquisition d'un second baby-foot permet désormais à un nombre d'élèves plus important de s'adonner à ce loisir très prisé. Enfin, les élèves du C.V.L. se sont rendus au lycée Emile Mathis de Schiltigheim afin de rencontrer leurs homologues, découvrir leur établissement et mutualiser leurs idées.

Cette année, un projet de photos de classe est envisagé et organisé uniquement par les élèves. Une rencontre inter-C.V.L. avec le lycée E. Mathis de Schiltigheim doit permettre de consolider les liens ébauchés l'an passé et aboutira peut-être à la réalisation d'un projet commun. L'aménagement de l'entrée du lycée et des espaces proches préoccupe également nos lycéens qui souhaitent embellir ces espaces

RENCONTRE INTER-C.V.L.

 

La citoyenneté au-delà des frontières

 

Quand le Bas-Rhin et le Haut-Rhin se rencontrent, c’est l’Alsace qui s’unit !

 

Mardi 15 mars 2011, les membres du Conseil de la Vie

 Lycéenne du lycée Emile Mathis de SCHILTIGHEIM se sont rendus

 chez leurs homologues du lycée des Métiers Lazare de Schwendi à INGERSHEIM.

 Cet échange, à  l’initiative de Tiphaine GOEHRING (Vice-Présidente du C.V.L.) et de Lucas ANTOINE (membre du C.V.L.), a permis aux élèves de SCHILTIGHEIM de découvrir les métiers de l’électrotechnique, de la maintenance, de la plasturgie, ainsi que la Seconde Expérimentale, tour à tour présentés par des élèves ou des enseignants.

Lors de la visite de l’établissement, ils se sont également intéressés aux locaux mis à la disposition des élèves et tout particulièrement à la cafétéria et son fonctionnement, souhaitant eux-mêmes créer ce type de structure au sein de leur lycée. Ils ont découvert avec curiosité le Café des Parents, lieu d’accueil qui permet aux parents de rencontrer les enseignants et le personnel dans un climat serein et convivial. Ils se sont étonnés du fait que peu d’établissements n’aient mis en place ce dispositif qu’ils jugent pourtant incontournable.

Après la pause déjeuner, les élèves des Conseils de la Vie Lycéenne ont présenté leurs projets respectifs et de nombreuses idées ont été glanées de part et d’autre. M. RAYNAUD, enseignant en Eveil Culturel et Religieux et Mme BOUR, C.P.E., ont accompagné avec plaisir les élèves tout au long de leurs débats.

Enfin, ces derniers ont souhaité consolider leurs liens en développant une action commune aux 2 établissements. Les discussions menées furent intenses et, même si au final les intéressés ne se sont pas mis d’accord sur un projet précis, l’envie de construire ensemble était bien présente.

Elèves et accompagnateurs se sont quittés vers 16 h 30 la tête foisonnante de réflexions et avec une conviction : celle de se retrouver pour poursuivre cette expérience !

Après la rencontre, le projet !

Un mois et demi après leur venue au lycée SCHWENDI d’INGERSHEIM, les élèves du Conseil de Vie Lycéenne du lycée Emile MATHIS de SCHILTIGHEIM ont retrouvé leurs pairs et se sont mobilisés pour redonner vie à une voiture certes ancienne mais à l’allure et aux caractéristiques déjà futuristes.

Les élèves ont réalisé et relooké des modèles réduits de la Voiture Economique Légère, VEL 333 dont le concept pourrait être résumé ainsi :  3 roues, 3 places et 3 litres/100 Km .

Ce véhicule, conçu par le constructeur Emile MATHIS en 1946, n’a jamais été construit en série. Etait-elle trop avant-gardiste pour son temps ? Toujours est-il qu’aujourd’hui et 65 ans plus tard, Mme MATHIS, professeur d’arts appliqués du lycée Emile MATHIS, s’est pris de passion pour cette voiture.

A travers un projet nommé « 333 bis dans tous ses états »  en relation avec divers partenaires, (l’association de collectionneurs MATHIS, le musée historique de STRASBOURG, l’équipe de restauration du lycée, l’entreprise JOERGES aviation, un intervenant artistique), elle a voulu faire connaître ce prototype de voiture dans ses classes et auprès des élèves du C.V.L., notamment grâce à des réalisations à l’échelle 1/10e fabriquées en différents matériaux (chocolat, pâtes à gâteau, plâtre, plastique, céramique…).

Dans un second temps, les élèves du lycée MATHIS et du lycée SCHWENDI, motivés par la réalisation d’un projet en commun, ont conçu dans l’atelier de plasturgie des thermoformages en reproduisant une cinquantaine de pièces à partir de moules en plâtre de 28cm de la Mathis 333. Ces  dernières, effectuées sous l’œil bienveillant de M. VIDAL, enseignant plasturgiste, ont ensuite été décorées par des expressions personnelles des élèves.

Elles seront exposées au lycée Emile MATHIS le samedi 7 mai lors d’une manifestation où de nombreuses voitures anciennes de collection des associations  MATHIS, BUGATTI et DE DIETRICH, seront réunies. Une place 1900,  intitulée « non pour soi mais pour les autres »,  sera également inaugurée en partenariat avec l’association DE DIETRICH.

Les élèves des deux lycées ont partagé leurs compétences et savoir-faire, s’apprenant les uns aux autres des techniques acquises dans leurs établissements réciproques.  Au-delà du projet de la VEL 333, c’est un véritable partenariat qui s’est créé entre eux où convivialité et satisfaction d’avoir effectué un travail en complémentarité furent les maîtres mots.

Cette expérience a généré des émules dans la tête des élus des C.V.L. : Aller au-delà des murs du lycée pour mettre leurs compétences au service d’associations humanitaires dans d’autres pays, avec une soif d’ouverture, d’échange de cultures et de solidarité.

Souhaitons-leur de vivre d’autres aventures sur cette lancée !

Mme BOUR et M. RAYNAUD, CPE et enseignant animateurs des C.V.L.