Discussion RDV Web Infopresse 12 Avril 2012
Implanter et développer une culture numérique performante.

Note: Numérique = En réseau (c’est la base de ma perspective).

Les développements technologiques des dernières décennies ont profondément modifié l’écosystème des entreprises, si bien qu’on voit émerger un tout nouveau type d’organisation : l’entreprise numérique ayant une structure plus souple, plus ouverte et plus proactive. Par ailleurs, le numérique en entreprise n’est créateur de valeur que s’il est stratégiquement implanté. C’est notamment le but de la discussion d’aujourd’hui.

Réfrérences sur “l’entreprise numérique”.

https://www.google.com/search?q=digital+enterprise

http://digitalenterprise.org/about.html

http://searchcio.techtarget.com/definition/Digital-enterprise

http://www.amazon.com/Digital-Enterprise-Reshape-Business-Connected/dp/1578515580 (2001!)

Auteurs: John Hagel III, Clayton Christensen, Don Tapscott, Peter Drucker, Peter Senge, Gary Hamel, Jon Husband, Mark Prensky,  Nicholas Negroponte, Eric Ries.

  1. Aujourd’hui, toutes les entreprises communiquent par courrier électronique, utilisent des programmes de gestion et dématérialisent une partie de leurs activités. Est-ce suffisant pour les qualifier de « numériques» ou seule une entreprise telle que Yahoo ou Google peut être considérée comme telle? Comment définissez-vous l’entreprise numérique?

L’entreprise numérique existe en réseau. Cette condition accélère et révèle certains attributs de l’entreprise moderne (même pré-internet) telle que décrite par Drucker, Senge et Husband: l’organisation au sein de l’entreprise (management), sa capacité d’apprendre (socité du savoir) et “l’applatissement” de la hierarchie (la collaboration).

Elle se réalise au travers de la loi de Metcalfe (l’effet de réseau), de Reed (l’exponentialité) et des bien non rivaux (ce qui est propre au numérique).  

  1. La culture numérique en entreprise découle-t-elle nécessairement de sa culture?

Oui.

  1. Quelles sont les valeurs que doit prôner l’entreprise aujourd’hui pour se dire numérique?

Ces valeurs sont dérivées de la fin de ma réponse à la première question. On peut résumer le processus d’élaboration de ces valeurs (certaines spécifiques à un contexte, certaines plus “universelles”) au travers les filtre suivant:

  1. Quels sont les bénéfices de la culture numérique en entreprise?

Survivre au changement constant, prospérer plutôt que de périr sous le flux constant des adaptations nécessaires dans un monde en mutation.

  1. Le numérique est à la fois une formidable opportunité, et une source de nouveaux dangers dont il faut tenir compte. Quels sont les risques les plus fréquents?

Penser que c’est une “mode” et que ça va passer et ne pas transformer l’organization parce que “les médias sociaux” ce n’est pas si important.

Ce n’est pas à propos des médias sociaux. Même que c’est probablement le plus gros écueil. Il faut penser “github” pas “facebook” pour comprendre ce qu’est une organisation numérique. Lire “
Why Github saved Open Source” entre autre.

  1. Quelle sont les étapes pour s'approprier la culture numérique, par où ou par quoi doit-on passer?

        0. Cesser de nier qu’il faut changer la structure organisationelle.

        1. Commencer dans des zones hors du travail, personnellement, via des hobbys.

        2. Cesser d’avoir peur, être plutôt allumé et curieux. Ce n’est pas une compétition, au contraire. C’est peut-être le plus grand changement de la société du savoir. En passant des atomes au électrons, il faut comprendre que la mise en commun crée de la valeur ou lieu de la détruite (Negroponte: Bits and Atoms  Being Digital).

        3. Comprendre que c’est un processus continuel. Ça n’a pas de fin, mais ça peut avoir un début.

  1. Plusieurs agences ont déjà emprunté le pas vers une culture d’entreprise 100% numérique, w.illi.am/ en est un exemple. Anastasia, quelles ont été les démarches mises en place pour implanter cette culture?

        Je vais écouter Anastasia répondre à ça :-)

  1. Matthieu Stréliski, du côté client, est-ce la même réalité?

Et Matthieu.

  1. Y a-t-il des outils à utiliser pour évaluer les risques associés au numérique et identifier leur impact sur les stratégies internes et externes?

Y a-t-il des outils à utiliser pour évaluer les risques associés au fait de respirer et identifier les impacts sur les stratégies internes et externes? Peut-être, mais c’est la mauvaise question.

  1. Comment la communication interdépartement doit-elle être organisée? Y a-t-il des risques de déshumanisation des rapports entre employés?

Au contraire. Flat vs. Hierarchie. Il faut briser les silos.

  1. L’un des principaux gains entrainés par la numérisation de l’entreprise est un gain de temps et la fluidité de l’information, ce qui a pour effet de créer de la valeur. Mais plus l’information est fluide, plus elle est rapide, et moins on en a le contrôle. Comment trouver le juste équilibre?

Pourquoi? Qu’est-ce qu’on perd tant? Le “contrôle” qu’on a l’impression de perdre on le gagne en efficacité, en connaissance et en accélération via la collaboration, en quoi c’est mauvais?

  1. Qu’est-ce qui bloque encore les entreprises à entreprendre une démarche 100% numérique?

L’ignorance. Et le fait que c’est une culture, c’est pas mal plus long à transmettre qu’une méthodologie ou des “bonnes pratiques”. Ça ne s’enseigne pas, ça s’innocule et se propage. C’est un virus, pas un médicament.        

  1. Quel type de leadership s'impose dans pareille culture? Qui devrait être en charge de l’implantation?

        Ça doit venir de la présidente, du président, par l’exemple. Mais c’est la responsabilité de tous. Si les dirigeants n’y sont pas, ça va juste accélérer la corrosion et l’implosion de l’organisation.        

  1. Comment se positionne les entreprises au Québec en termes de développement numérique par rapport au reste du Canada? À l’international?

        Aucune idée.        

  1. Comment accélérer le développement des entreprises dans le numérique?

Il faut leur greffer plus de natifs du numérique et leur donner de la place.        

  1. Comment engager les employés dans la culture numérique et lutter contre la résistance au changement?

J’ai cessé de résister à la résistance. Je cherche par où la rivière coule naturellement, l’eau à cette merveilleuse propriété à contourner les obstacles (et à les éroder avec beaucoup de temps et de courant).

  1. Quelles sont les entreprises dont on peut s’inspirer?

Bonne question. Je commencerais par des individus peut-être.        

  1. Comment voyez-vous l’entreprise de 2020?

        C’est très loin ça 8 ans. Je citerais Kurzweil: on a tendance à sur-estimer le changement technologique à court terme et le sous-estimer à long terme. C’est comme les intérêts composés, c’est exponentiel et c’est difficile à pleinement mesurer si on oublie que ce n’est pas linéaire.