*0136 Gestion de trésorerie - Performances Financières

Prochaines sessions

Nous consulter, merci.

Objectif

· Maîtriser les techniques de gestion de trésorerie

 

· Prévoir l’évolution du besoin de trésorerie et négocier les lignes de crédit

 

· Connaître les différents moyens de financements et les placements

Pré requis

 

Minimum bac +2 (universités, écoles de commerce, DUT, BTS) avec au moins deux ans d'expérience professionnelle dans la comptabilité ou la finance. Bonne maîtrise d’EXCEL.

 

Public

 

Trésoriers – Comptables - Chefs comptables - Comptables uniques - Contrôleurs de gestion – Auditeurs – DAF - Directeur de Systèmes d’informations - Directeurs Comptables - Cadres comptables - Contrôleurs financiers - Contrôleurs de gestion - Collaborateurs de cabinets d'expertise comptable.

 

Profil  des consultants animateurs

 

Formateurs en finance - Consultants en finance - Experts financiers - Diplômés de grandes Universités (ex : Université de Paris Dauphine) - 5 années d’expérience dans la formation - 10 années en entreprise – Bilingues.

 

Méthode

 

Alternance de théorie et de cas pratiques - Supports de cours et exercices corrigés par les formateurs - Travail hors formation - Mises en situations concrètes.

Nous délivrons une attestation de fin de stage

 

 

Durée :  10 jours

Dates : 18/11/19 Au 29/11/19

Lieu : Paris – France

Prix :   Nous consulter

 Programme du cours :

 

1/ Situer la trésorerie dans la gestion financière

Calculer la trésorerie à partir du bilan.

Les 5 crises de trésorerie et leurs remèdes.

Les 4 missions du trésorier et les tâches associées.

Exercices :

Þ faire le diagnostic d'une crise de trésorerie.

 

 

2/ Définir les missions du trésorier

Les 4 grandes missions et les tâches correspondantes.

 

3/ Construire les prévisions de trésorerie

Les 3 niveaux de prévision de trésorerie :

Þ méthode d'élaboration d'un budget annuel de trésorerie ;

Þ les 7 clés pour élaborer un plan glissant

Þ les prévisions en dates de valeur.

Collecte de l'information et sensibilisation des acteurs.

Le suivi des réalisations et l'analyse des écarts.

Études de cas sur tableur :

Þ construction d'un budget annuel de trésorerie ;

Þ actualisation d'un plan glissant sur 2 mois.

4/ Appréhender les modes de paiement

Avantages et inconvénients en terme de garantie et facilité de gestion des différents modes de paiement : chèques, virements, LCR/BOR, prélèvements...Les avancées du SEPA.

 

5/ Appréhender les modes de rémunération bancaires

Inventaire des conditions bancaires :

Þ les jours de valeur ;

Þ les commissions d'opérations et de compte ;

Þ la marge sur financement.

Déterminer les conditions négociables.

Construire le catalogue des conditions bancaires.

La commission globale et le forfait.

Le contrôle des conditions appliquées par la banque.

Exercices :

Þ découvrir les 5 erreurs sur un relevé de compte ;

Þ vérification d'une échelle d'intérêt ;

Þ calcul d'un enjeu de négociation.

6/ Choisir les bons financements à court terme

Le marché monétaire : la formation des taux de référence : EONIA, T4M, EURIBOR.

Les principaux financements à court terme :

Þ escompte ;

Þ loi dailly ;

Þ affacturage ;

Þ escompte en compte ;

Þ crédit spot, découvert, titrisation.

Calculer le coût réel d'un crédit de trésorerie : le taux effectif global (TEG).

Exercices :

Þ vérifier les intérêts facturés par la banque ;

Þ déterminer le coût réel d'un crédit de trésorerie.

7/ Choisir un placement adapté à ses excédents

Arbitrage entre rendement et liquidité.

Les dépôts à terme (DAT).

Titres de créance négociables (TCN) : billets de trésorerie et certificats de dépôt négociables (CDN).

S'initier au risque de taux.

Les SICAV monétaires, régulières ou dynamiques.

Exercices :

Þ négocier un certificat de dépôt négociable ;

Þ choisir entre les différentes SICAV.

8/ Créer une démarche de gestion quotidienne en date de valeur

Les trois erreurs à éviter : Équilibrage, sur- et sous-financement (sur ou sous placement).

Identifier et maîtriser les mouvements aléatoires.

Comment gérer les mouvements tombant un jour férié.

Créer un circuit d'information avec les comptables et les opérationnels.

Alimenter la fiche en valeur avec des prévisions à très court terme et les mouvements en provenance de la banque.

Prise de décision quotidienne : emprunt ou placement, équilibrage.

Conseils pratiques pour lutter contre le risque de fraude.

Les fonctionnalités du logiciel de gestion de trésorerie.

Étude de cas "GERAUD COTY" :

Þ intégration des mouvements sur la fiche en valeur et prise de décision (renouvellement d'un crédit et équilibrage).

9/ S'initier à la gestion de trésorerie groupe

Avantages et techniques de la centralisation.

Choisir entre les trois techniques de centralisation : virements manuels ou automatiques, fusion des échelles.

Adapter sa gestion quotidienne au cash pooling.

 

10/ S'initier à la gestion du risque de change

Fonctionnement du marché des changes.

Les modes de couverture : achat ou vente à terme d'une devise, options...

Construire et suivre sa position de change.

Exercices :

Þ calcul du cours à terme d'une devise ;

Þ définir sa position de change.