Document de travail

Atelier MétaTIC Duchesnay 2011

Exemple de capsule-méta

Intention métacognitive: analyser l’évolution de l’opinion d’un élève sur un sujet donné.

Mise en situation: Que pensez-vous de l’avortement?

Tâche

L’élève doit écrire sur son blogue (avant, pendant et après l’activité) ses points de vues sur la question. Ce qui laisse un certains nombre de traces exploitables par l’enseignant pour tenter de voir une évolution dans son point de vue.

TIC: blogue avec le logiciel: XYZ

Accompagnement

Afin de faire écrire les élèves sur le sujet, des questions par l’enseignant, une tempête d’idées, l’écoute d’un vidéo, la lecture d’un article, un invité, peuvent aider. Pour l’analyse des traces, une grille, un tableau, un début de schéma oriente les élèves.

Comment?

Après le projet, on demande l’élève de relire ses billets, d’en faire ressortir les similarité et différences, de les expliquer (on peut donner un tableau à compléter, un réseau de concepts vide...). La suite peut être multiple (faire faire une présentation en avant des élèves, écrire un dernier billet sur le sujet contenant l’opinion final de l’élève, un panel, un billet collectif...). tt


Démarche

Les trois méta-portes ne sont pas isolées l’une de l’autre, ils ont des lieux communs.

Le questionnement peut (doit) se faire dans les trois phases de l’apprentissage.

Cycle d’ autoregulation de PERLE

Traces

  1. Pas tous les élèves
  2. Identifier élèves en problème
  3. On s’assoie avec lui.
  4. On ouvre la trace
  5. On pense à voix haute en analysant cette trace
  6. On questionne l’élève sur ce qu’il en comprend (de cette trace)
  7. On tente de trouver là où ça bogue.
  8. La solution sera donc …

Effet-miroir sans trace (en direct)

  1. Activité: compose un texte, vérifie orthographe avec synthèse vocale.
  2. Consignes de bases pour l’utilisation de cette TIC.
  3. L’enseignant observe les élèves réaliser la tâche, avec une intention d’identifier les bogues-difficultés (utilisation adéquate du logiciel)
  4. S’assoie avec l’élève, on lui fait relire la phrase à haute voix. On fait relire la phrase par le logiciel. On le questionne sur la différence entre ces deux lectures.

Effet-miroir avec traces (en différé)

  1. Activité: présentation orale enregistrée
  2. L’élève se réécoute avec un grille d’analyse (débit, rythme, intensité, prononciation, intonation...)
  3. L’élève, en se réécoutant, prend des notes dans l’outil de traces de l’enseignant.
  4. L’enseignant peut identifier les élèves en problèmes.
  5. L’enseignant s’assoie avec l’élève, ils réécoutent ensemble le fichier, et l’enseignant analyse à haute voix l’enregistrement.
  6. Comparaison entre l’évaluation de l’élève et de l’enseignant.

Questionnement

Le questionnement est régulièrement intégré dans les deux autres portes, mais il peut ne pas porter sur une trace ou un effet-miroir. Pensons, entre autres, aux questionnaires avant et après une tâche (http://recit.org/metatic/Questionnement-meta ).

La phase de réalisation n’est pas sans intérêt au niveau du questionnement. Voici quelques question à poser (ou à se poser) durant cette phase. http://recit.org/metatic/IMG/png/Phase_de_realisation-2.png  

Quelques notes

http://4fxp.zapd.co/ : un app permetant a crée une présence web a partir d’un appareil mobile (iphone, ipad?)

http://wik.ed.uiuc.edu/index.php/Questioning_Strategies

Today’s Meet: http://todaysmeet.com pour laisser des traces de discussions et débuter le processus méta-cognitif.



Exemple de capsule-méta

 

Danielle C. Jacques

Intention métacognitive:

Assurer l’appropriation de la différenciation des discours littéraires.

Mise en situation: En quoi la nouvelle littéraire se distingue-t-elle des autres types de discours littéraires.

Tâche

Illustrer à l’aide d’images ou de photos les éléments caractéristiques de la nouvelle littéraire : lieu, ambiance, caractéristiques physiques, psychologiques et sociales des personnages, valeurs.

TIC

 Photorécit

Téléphone mobile ou appareil photo

Ordinateur (traitement de texte + Antidote.)                 

          Les images retenues illustrent le processus de compréhension de la nouvelle.

          Les éléments de rédaction démontrent la maitrise des règles de langue retenues.

Accompagnement

Susciter une période de discussion : connaissances actuelles des types de discours littéraires.

Présenter et illustrer les éléments caractéristiques de la nouvelle littéraire. Faire rédiger quelques phrases illustrant chacune des caractéristiques de la nouvelle.

Présenter les fonctions de base d’Antidote (du traitement de texte au besoin).

Présenter les fonctions du logiciel de photorécit.

 

                           

Comment?

Visionner le photorécit réalisé et ceux de collègues, compléter une grille d’évaluation, discuter avec l’enseignant                                                

Démarche



Alain et Guy

Intention métacognitive: Voir la progression l’élève face à fluidité en lecture

Mise en situation: Quel est le plus gros défi pour toi vis-a-vis ta recherche d’emploi

Tâche

L’élève doit produire une courte capsule audio expliquant la plus grosse difficulté qu’il prévoit rencontrer pour sa recherche d’emploi.

TIC:     Enregistrement avec audacity

Accompagnement

Possiblement l’écoute d’une capsule vidéo (d’emploi Québec peut être) ainsi qu’une discussion sur la réalité d’un emploi qu’ils ont déjà ou sur le marché du travail. Ceci à pour but de stimuler l’élève à vouloir passer commentaire.

Comment?

Un coup l’enregistrement terminé, on demande à l’élève de ré-écouter son enregristrement en se donnant une cote et ensuite écouter un autre élève et se donner une cote également

Cotes 1-5 (Dans un outil de partage ou de traces pour l’enseignant) :

Le prof s’assoie avec l’élève pour commenter son enregistrement ainsi que cellle de l’autre.

Démarche



Exemple de capsule-méta

Kish Gué et Thomas Stenzel

intention métacognitive

analyser l'évolution de l'opinion d'un élève sur un sujet donné

Mise en situation

Est-ce que la société québécoise d'aujourd'hui subit l'influence ou a subi l'influence de la religion?

Tâche

L'élève doit enregistrer à l'aide de la Webcam ses réflexions à différents stades (avant, pendant, après) de la situation d'apprentissage.

TIC

webcam et PERLE

Accompagnement

La situation d'apprentissage (et les apprentissages précédents…)

La métacognition est omniprésente (PERLE) mais ne constitue pas la totalité de la situation d'apprentissage.  Elle fait partie de…

-grille d'observation et feuille de réflexions

Comment/Démarche

à 3 différents stades: avant, pendant et après

-Questions (questions déterminées par l'enseignant portant sur l'objet de réflexion)

-Traces (opinions enregistrées avec la Webcam)

-Effet-miroir (retour réflexif, analyse de l'évolution de la pensée, partage des capsules enregistrées avec la Webcam)

-Utilisation de PERLE pour se fixer des buts, pour insérer les clips et pour faire un retour réflexif



« TIC dans ma poche »

Atelier METATIC Duchesnay 2011

 Richard Ayotte (collaboration Jean Chouinard)

 

 

Intention (éducative) métacognitive:

Aider l’élève à développer des stratégies en lien avec l’utilisation de la prédiction de mots.

 

Mise en situation:

Voir à quel moment et à quelle intention (plus value) j’utilise la fonction d’aide. L’élève écrit au son (trouver le moment) Autant pour l’intervenant que pour l’élève.

 

Tâche : pour qui ?

Exemple : écrire d’une manière consciente. Moins de fautes possible, au lieu de « draft » et correction. Comprendre utilisation de l’outil. Conscientiser sur le sens de l’outil choisi en lien avec la problématique. Expliquer la fonction et présenter des exemples (modelage). Observer (par les deux) les mots proposés, utiliser la synthèse vocale au besoin. Comparaison et prise de conscience des erreurs (exemple) au début du mot à remarquer. Développer une certaine confiance en l’outil.

 

TIC :

Prédiction dans le processus de rédaction.

Réduire l’Exposition à l’erreur, le nombre de faute. Invitation à la métacognition (par juste corriger) mais faire de la pédagogie avec les TIC. Comment il apprend? Sur le moment et après (objectivation). Utilisation de ses propres référentiels (Euréka pour le « f » « ph » (mes difficultés) .

 

Accompagnement : (intervenant et élève et CP)

Ralentir VS productivité en tenir compte

Correction avant erreur pas toujours après.

Limite de l’outil choisi et diversité de ces derniers (fonction d’aide prédiction)

Dresser une liste (élève et intervenant) des méprises ou erreurs fréquentes (phono, lexicales, grammaticales) Voir document à venir

 

Comment?

Toujours en situation signifiante et pratique.

Utiliser différents outils d’écriture au besoin de l’historique :

(Epad, Scriptorium, Google Docs)

Utiliser différents outils d’écriture connu de l’élève (ne posant pas de barrière :

(Open Office, OOO4kids, Word, éditeur Médialexie, Balabolka)

 

En spécifiant et en suggérant au besoin les outils connexes à la démarche (rétroaction vocale pour le texte rédigé par l’élève dans le but d’entretenir le doute en cas de problématiques au niveau phonologique). Aller au-delà de la prédiction de mots isolée.

 

 



 

Notre capsule-méta, Alexandre Gaudreau et Richard Painchaud :-)

Intention métacognitive:

Structurer les apprentissages, anciens et nouveaux. Les interreliés afin de rendre significatifs les nouveaux apprentissages. Permettre à l’enseignant de voir à l’intérieur de la tête de l’élève, de voir la construction des apprentissages afin de réguler tout au long du processus.

Mise en situation:

Dans le cadre de l’activité jkz vous aurez à construire une carte de vos apprentissages afin de les conceptualiser. Afin de m’aider à vous aider.

Tâche

TIC: Critères de l’outil (carte)

Accompagnement

L’enseignant utilise lui-même l’outil pour la planification. Le prof prévoit des moments d’arrêts pour que l’élève puisse créer et ajuster son schéma. L’enseignant présente les questions qui seront utilisées pour faire métacogner l’élève. Partir d’une page blanche, pas d’un modèle.

Comment?

Effet-miroir, principalement avec utilisation de questions. L’outil permet de revenir en arrière poir voir les traces.

Tout au long, on s’assoie avec l’élève pour le questionner. Exemple: Quels liens fais-tu entre les différents éléments? Explicite-les, nomme-les. Une emphase est mise sur l’utilisation de verbes entre les boîtes.

Démarche

Avant: À partir d’une carte vierge, l’élève écrit ses connaissances antérieures. L’enseignant circule et facilite le travail en questionnant.

Pendant: Après (ou pendant) chaque période de travail les élèves sont invités à bonifier leur carte s’ils ne l’ont pas fait à mesure.

Après: Une fois le travail terminé on présente des cartes, les élèves bonifie la leur. L’enseignant s’assure que les apprentissages sont “complets”. On confronte les connaissances antérieures avec les nouvelles. On amène l’élève à analyser l’outil également.



Équipe de Martin, Pascale et Julie toujours en réflexion et pour plusieurs jours encore...

RÉCIT: Ce document  est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 2.5 Canada.