REGLEMENTS OFFICIELS --- COWFTB 2011 

Règlement d’un concours de Ranch sorting (édition 2011)

1/ Le principe de base du Ranch Sorting est d’avoir 10 têtes de bétail numérotées de 0-9 et deux têtes sans numéro constituant un troupeau total de 12 bêtes. Avant le début d’un passage (run) le troupeau est parqué derrière la ligne de départ dans l’un des deux enclos circulaires, l’équipe de cavaliers étant positionnée de l’autre côté de cette ligne dans le second enclos.
2/ Le Ranch Sorting se pratique avec une équipe de deux cavaliers.
3/ Le Ranch Sorting s’exécute entre deux enclos (Pens) de taille approximativement identique. Le comité d’organisation de la manifestation peut décider de faire travailler le bétail dans les deux sens ou à sens unique.
4/ Les têtes de bétail doivent être identifiées (à l’exception de deux) par des colliers numérotés. Les numéros doivent mesurer au moins 15,5 centimètres de haut. Toutefois des numéros appliqués de préférence sur les deux flancs de l’animal, le haut des chiffres près du milieu de son dos entre l’épaule et la hanche peuvent être tolérés par décision de l’association organisatrice.
5/ L’espace de tri recommandé est 15 à 20 mètres de diamètre sans angle à 90°, c’est à dire des enclos (Pens) de forme circulaire.
6/ La séparation des deux enclos ou ligne de départ recommandée possède une ouverture comprise entre 3 mètres et 5,3 mètres. La dimension exacte est déterminée par le juge et le comité d’organisation avant le début du concours.
7/ Le temps réglementaire diffère selon la somme des handicaps des deux cavaliers de l’équipe inscrite :
- De 2 à 5 points : 2 minutes (120 secondes)
- De 6 à 9 points : 1 minute et 45 secondes (105 secondes)
- De 10 à 14 points : 1 minute et 30 secondes (90 secondes)
10 secondes sont retranchées pour chaque catégorie lors de la finale.
8/ L’utilisation d’un panneau de chronométrage électronique est obligatoire sur les concours de Ranch sorting. Le comité d’organisation de la manifestation avec le juge, peuvent cependant décider de remplacer le panneau chronomètre par deux personnes au moins qui chronométreront l'épreuve. Le premier chronomètre donne le temps officiel, le second chronomètre suppléé le premier chronomètre si celui-ci tombe en panne.
9/ Le temps s’écoule jusqu’à ce que les têtes de bétail soient triées ou que la limite du temps réglementaire soit atteinte.
10/ Tout le troupeau sera rassemblé du côté de l’ouverture qui lui est réservé avant que le départ ne soit donné. Les juges préciseront la nécessité de faire rassembler le troupeau.

11/ Le juge lèvera le drapeau pour signaler que l’arène est prête. Le drapeau s’abaissera quand le nez du premier cheval passera la ligne de départ, déclenchant le chronomètre. Les concurrents recevront leur numéro instantanément, tout retard à traverser la ligne de départ équivaudrait à un hors temps (no-time) pour l’équipe, à l’appréciation du juge.
12/ Les bêtes sont séparées dans l’ordre. Si la totalité d’une bête non numérotée ou d’une bête avec un mauvais numéro passe la ligne de départ, le juge sanctionne un « no-time ».Si lors du tri de la dernière bête numérotée et donc de l’arrêt du temps, une bête sans numéro passe dans la mouvance de celle-ci, le juge sanctionne un « no time »
13/ Si la totalité d’une bête déjà séparée  repasse la ligne de départ, l’équipe sera jugée hors temps (no time).
14/ L’ordre de tri est déterminé par tirage au sort d’un numéro par l’annonceur (speaker). La bête portant ce numéro devra être séparée en premier. Par exemple si le numéro 5 est tiré au sort, il sera trié en premier, suivi du 6,  7,  8,  9,  0, 1 et ainsi de suite. Les bêtes sans numéro ne seront pas triées.
15/ Une bête est considérée comme séparée lorsqu’elle aura franchi entièrement la ligne de départ. Le temps sera pris en compte lorsque la queue de celle-ci aura franchi la ligne.
16/ Il est interdit de présenter deux fois la même équipe (même cavalier, même cheval).
17/ L’épreuve se déroule en deux manches (go) plus une finale, le passage de la première manche sera tiré au sort, celui de la seconde se fera dans l’ordre inverse, le nombre de finalistes sera déterminé par le comité organisateur, en accord avec le juge (suivant le nombre d’équipes participant à l’épreuve.), avant le début des épreuves. Lors de la finale, le passage des équipes se fera dans l’ordre inverse du classement provisoire.
18/ L’équipe gagnante est celle qui aura passé le plus de bêtes en un minimum de temps. En cas d’égalité de bêtes et de temps entre plusieurs équipes, l’équipe entrant des bêtes dans les deux manches l’emporte sur celle qui entre la même quantité de bêtes en une seule manche.
Si le volume d’équipes participant à la finale s’avère plus important que prévu du fait d’équipes ex aequo, la totalité des équipes incriminées sera prise en compte.
En finale, les temps et les bêtes des deux premières manches sont pris en compte. En cas d’égalité concernant les trois premières places, une manche est effectuée pour départager les ex aequo.
19/ Le comité d’organisation doit s’assurer qu’il y a suffisamment de têtes de bétail pour que l’épreuve se déroule dans les meilleures conditions.
20/ L'équipe doit être avertie lorsqu'il ne lui reste plus que 30 secondes du temps réglementaire.

21/ Lorsqu'ils ont pris les bêtes en charge, les cavaliers en sont responsables. Toute réclamation au sujet du bétail, devra être faite avant le départ du « go ». Lorsque le travail débute, aucun recours n’est accepté. Seul le juge peut en décider autrement. Si un animal quitte la piste en sautant par-dessus ou en traversant la barrière, soit l'équipe est disqualifiée pour brutalité, soit elle peut bénéficier d’un nouveau départ (rerun), à la discrétion du juge. Si un nouveau départ (rerun) doit avoir lieu, il doit se dérouler à l'issue de la série (go-round). S'il n'y a pas de bétail frais pour les nouveaux départs (reruns) les bêtes utilisables sont sélectionnées par le comité d'organisation de la manifestation et le juge. Si plus d'un nouveau départ (rerun) doit être donné dans une série (go-round) ils devront être exécutés en ordre d'occurrence. Si du bétail frais doit être utilisé, il devra être mélangé au bétail déjà utilisé et renuméroté.
22/ Le chronomètre est arrêté lorsque la queue du dernier animal (la dixième bête dans le bon ordre), a entièrement passé la ligne de départ (foul line).
23/ L'équipe qui trie dans l’ordre le maximum des 10 têtes du bétail est mieux placée que l'équipe qui en a trié moins.
Dans le cas d’une égalité dans le nombre de vaches triées, le temps est déterminant. Pour ce faire, le temps intermédiaire de passage de chaque bête est donc noté. Le temps de passage de la dernière bête passée est enregistré. C’est ce temps qui est pris en compte pour départager les ex-æquo.
24/ Un contact avec la bête que ce soit avec la main, un chapeau, une corde, une batte, un romal ou tout autre équipement entraîne une disqualification. Une équipe faisant preuve de brutalité sera jugée « no time ». Agiter un fouet, un chapeau ou une corde est interdit. Le romal ou les rênes peuvent être agités ou claqués sur la jambière (chaps).
25/ Une équipe sera disqualifiée pour toute action que le juge estimera comme une brutalité envers la bête ou le cheval ou considérera comme une conduite non sportive.
26/ La chute de cheval et/ou du cavalier ne sera pas éliminatoire cependant toute tentative de contrôle du bétail par le cavalier à pied entraînera automatiquement une disqualification. Le chronomètre ne peut être arrêté si tous les cavaliers ne sont pas montés sur leur cheval.
27/ Si un ou plusieurs cavaliers perdent leur chapeau, la sanction encourue sera à l’appréciation du comité organisateur et du juge.
28/ La disqualification d'un membre de l'équipe entraîne la disqualification de l'équipe entière.
29/ Il doit y avoir un porte-drapeau.  Le juge doit être au niveau de la ligne du départ et peut choisir d'actionner le drapeau lui même.
30/ Equipement : Est autorisé l’équipement usuel de tout sport d’équitation western.
Pour les équipes dont la somme du pointage des 2 cavaliers est comprise entre 10 et 14 uniquement, les chevaux qui sont en mors de bride devront être montés à une main.

31/ Il est interdit d’adresser la parole au juge pendant la manifestation sportive. En cas de non respect, le juge peut exclure la personne des lieux ou disqualifier le cavalier. Une provision de 50€ sera demandée pour toute réclamation, elle sera remboursée si la plainte est fondée.
32/ Dans le cas où un point de ce règlement ne serait pas suffisamment explicite ou qu’un litige issu d’une situation non décrite par ce règlement viendrait à se produire, une décision sera prise par le conseil d’administration et immédiatement appliquée. Le règlement s’en trouverait ainsi modifié et complété.

Coordination des organisations western Françaises de

travail du bétail