Votation communale du 23 septembre 2018

Message du Conseil municipal à l’attention des citoyennes et citoyens de Villeret

Introduction

Le 23 septembre 2018, le corps électoral de Villeret sera appelé aux urnes en vue de se prononcer sur la réfection complète du collège de Villeret pour un montant de CHF 3.5 millions.

Le Conseil municipal, à l’unanimité, recommande aux ayants droit d’accepter ce crédit certes important mais qui doit permettre d’assurer, dans le futur, un enseignement moderne et adapté aux méthodes pédagogiques actuelles.

Raisons de la réfection

Il est urgent de procéder à une rénovation complète de notre collège. En effet, les classes ne correspondent plus aux méthodes d’enseignements modernes, le bâtiment n’est pas adapté aux personnes à mobilité réduite et handicapées et la cuisine actuelle a besoin d’un sérieux rafraichissement. Il est également important de souligner que la chaudière à mazout ne correspond plus aux normes anti-pollution actuelles et qu’un contrôle AIB, au printemps 2018, a décelé plusieurs problèmes en relation avec la protection contre les incendies.

Bref, un sérieux lifting doit être entrepris à ce vénérable bâtiment, construit en 1864, afin qu’il soit et reste attractif pour les enfants fréquentant ce collège, mais aussi pour la commune municipale de Villeret.

Présentation du projet

5 classes pouvant abriter les élèves de 2 à 8H seront remises entièrement à neuf et dotées des dernières technologies en matière d’enseignement. Celles-ci se situeront au rez-de-chaussée et au 1er étage. Quant à la cuisine, elle sera déplacée au dernier étage à la place de la salle des assemblées communales. Toute son infrastructure sera remplacée par du matériel moderne et répondant aux standards actuels.

L’école enfantine sera déplacée de la rue de la Vignette au collège. En effet, là aussi, les locaux actuels ne se prêtent plus à un enseignement pour les élèves de 1ère et 2H. Elle sera située au rez-de-chaussée et disposera d’une surface supérieure à l’actuel bâtiment. Les élèves pourront ainsi être, dès leur entrée dans le cursus scolaire, intégrés dans le système Harmos.

Les salles de bricolage et de couture seront quant à elles rassemblées au 2ème étage. Quant à la salle des assemblées, elle se trouvera au 1er étage et servira également à l’enseignement de la musique et du chant.

Une salle polyvalente sera à disposition de la bourgeoisie et des sociétés locales pour y tenir des séances et autres assemblées. Elle sera équipée en conséquence.

Un ascenseur permettra de desservir les 2 étages du collège et être de ce fait accessible aux personnes handicapées.

L’enveloppe du bâtiment sera conservée telle quelle ; par contre et afin d’améliorer l’efficacité énergétique, toutes les fenêtres seront remplacées et le plancher des combles sera isolé.

Le bâtiment sera alimenté par le nouveau chauffage à distance qui sera fonctionnel dès la fin des travaux de rénovation.

Les alentours du collège seront également remis aux normes de sécurité préconisées par le BPA.

Financement

Les coûts estimatifs établis par le bureau d’architecture mandaté ont été devisés à CHF 3.5 millions. Un prêt auprès d’un établissement bancaire devra être souscrit afin de pouvoir financer les travaux du complexe scolaire. En effet, la situation financière communale actuelle ne permet en aucun cas d’autofinancer ces travaux de grande envergure.

Pour le Conseil municipal, il est important de rembourser cette dette selon le nouveau modèle comptable harmonisé des communes (MCH2). Un tel investissement doit, selon les normes cantonales, être amorti en 25 ans. Dès lors et afin de pouvoir financer ce projet important et crucial pour la commune de Villeret, le Conseil municipal proposera, au moment de la présentation du budget 2019, une augmentation de 1/10 de la quotité d’impôts. Cette majoration permettra des rentrées fiscales supplémentaires de l’ordre de CHF 120'000.- par année.

A relever qu’en raison des incertitudes liées à la 3ème réforme des entreprises, les rentrées fiscales des personnes morales sont incertaines. Si celles-ci devaient s’annoncer meilleures que prévues, il sera envisageable de diminuer la quotité d’impôts dans les meilleurs délais.

A relever qu’une augmentation de 1/10ème de quotité d’impôts représente un montant supplémentaire annuel de CHF 165.- pour un couple marié et un revenu imposable de CHF 50'000.-. Avec un revenu imposable de CHF 75'000.- il faudra compter avec une augmentation de CHF 270.- d’impôts.

Période des travaux

En cas d’acceptation du crédit, les travaux de rénovation débuteront dès la fin de l’année scolaire 2018-2019 et s’étaleront jusqu’en juin 2020. Durant cette période, il ne sera donc pas possible d’utiliser les locaux pour y enseigner. En effet, pour des raisons facilement compréhensibles, enseignement et travaux importants de rénovation ne font pas bon ménage. Dès lors, les élèves seront scolarisés soit à Cormoret, soit à Courtelary où des containers aménagés en salle de classe seront à la disposition des enseignants et des élèves.

Il va sans dire que durant toute cette année de travaux, le Conseil municipal veillera à ce que tout se passe le mieux possible et évitera au maximum les désagréments occasionnés par cette rénovation conséquente.

Recommandations du Conseil municipal

Le Conseil municipal, à l’unanimité, vous recommande de glisser un grand OUI dans l’urne le dimanche 23 septembre 2018. Il estime ce projet crucial pour l’avenir scolaire de Villeret, ceci indépendamment des résultats à venir sur la fusion des 5 communes du Haut-Vallon. En effet, quel que soit le verdict des urnes de ce futur mariage, Villeret se doit de pouvoir offrir à ses habitants et élèves, mais aussi à ceux des villages voisins, une infrastructure scolaire moderne et alléchante.

Le Conseil municipal vous remercie d’ores et déjà de votre attention et souhaite ardemment que ce projet soit plébiscité par les citoyennes et citoyens de Villeret.

Le Conseil municipal

Villeret, le 13 août 2018