Plan de travail 2020

                     

L’équipe et l’espace de travail

Nous sommes installés sur un espace vert préservé de 5 hectares à proximité du centre de Mouscron Cet espace vert et le jardin au naturel que nous y avons développé sont de précieux outils pédagogiques pour nos animations.

Notre bâtiment, bien que récent, n’a pas vraiment été conçu selon les principes d’éco-gestion... Nous essayons de remédier à cette situation progressivement.

Composée de 6 personnes représentant 3,75 équivalent TP, l’équipe du CRIE de Mouscron est chapeautée par l’asbl Maison nature de la vellerie

Composition de l’équipe au 31 sept 2019 :

Nom

Titre/qualification

Ancienneté

Fonction

Temps de travail sur budget CRIE

Bataille Gatien

biologiste / océanographe

19 ans

coordinateur / formateur

⅕ TP

Dachy Nicolas

biologiste

16 ans

animateur

 1 TP

De saint Louvent Philippe

animateur nature

11 ans

⅘ TP animateur et ⅕ TP gestion jardin

1 TP

Honoré Anne-Sophie

institutrice maternelle

17 ans

animatrice

½ TP

Florence Amélie

Comptable

8 ans

administration

½ TP

Matthew Lejeune

animateur nature

3 ans

animateur

½ TP

Capture d’écran 2015-10-22 à 13.34.59.png

La zone d’action

Le CRIE de Mouscron est actif dans de nombreuses communes du Hainaut occidental.

Depuis nos débuts, nous avons en effet privilégié une action dans l’environnement proche des gens. Ainsi, la plupart de nos animations scolaires se déroulent en classe ou plus souvent encore sur les abords directs de l’école.

Ce choix résulte de deux constats :

Bien sûr de nombreuses écoles viennent aussi suivre des animations en nos locaux !

Les enjeux

En tant qu’organisme d’éducation à l’environnement, nous nous posons régulièrement cette question : “ Pourquoi tant d’organisations humaines, composées de personnes individuellement intelligentes et sensées, agissent au niveau collectif de manière insensée, souvent contre la volonté même de leurs participants ?”

Qu’il s’agisse de réchauffement climatique, de biodiversité, de gestion des ressources naturelles, nous sentons bien que la complexité de ces enjeux est devenue trop grande pour nos structures seules et les organisations que nous accompagnons aujourd’hui.

Que faire dès lors en tant qu’organisme d’éducation à l’environnement quand les enjeux de l’humanité résident moins dans la nature des problèmes que dans la capacité à générer de nouvelles organisations humaines capables de les résoudre, ou mieux ne les produisant plus.

Le objectifs du CRIE de Mouscron

Face à ces enjeux, nous identifions les 3 objectifs suivants pour notre structure :

  1. Amplifier encore les actions d’éducation à l’environnement sur le territoire
  2. Améliorer les méthodes et pratiques en éducation à l’environnement pour plus d'efficacité
  3. Rendre visible les apports des pratiques coopératives et des biens communs en matière d’éducation à l’environnement et de protection des ressources

Les moyens d’actions

Pour atteindre ces objectifs, nous croyons fermement que nous devons être :

Un CRIE qui produit du bien commun

Nous pensons qu’il est normal, voir essentiel que les productions générées par le CRIE avec de l’argent public soient versées dans le “bien commun”. Selon nous, nos structures non marchandes (hors marché) doivent montrer et démontrer que nos sociétés peuvent vivre aussi sur la base du partage et que c’est une piste à suivre pour résoudre bon nombre de nos problèmes environnementaux. Des pistes existent via notamment aux licences creative commons.

Un CRIE qui amplifie son action

Nous pensons que pour plus d’éducation et de respect de l’environnement, il nous faut soutenir toutes les initiatives qui y concourent. Soutenir, accompagner des démarches citoyennes, des projets novateurs, des initiatives de transition, former des futurs acteurs de première ligne nous semble donc essentiel.

Un CRIE au service d’un projet pas d’un rapport

Nous pensons que notre monde est devenu bien trop complexe et changeant que pour pouvoir prévoir à 100 % les actions que nous ferons dans les 3 années à venir. Nous croyons fort au principe de “sérendipité”. Nous restons donc très à l’écoute des opportunités et saisissons celles qui nous semblent les plus porteuses pour notre projet, quitte à abandonner certaines actions pourtant programmées !

Un CRIE qui s’inscrit dans son époque

Nous pensons que les outils TIC[1] sont des moyens incontournables au service de l’éducation et de l’environnement. Tout en prêtant attention aux aspects éthiques, il nous semble essentiel d’investir ces outils pour “plus et mieux” d’éducation à l’environnement.

Les jeunes d’aujourd’hui (- 25 ans) ne vivent plus dans le même paradigme que la génération des plus de 30 ans (majorité des éducateurs d’aujourd’hui). Il nous semble essentiel de nous inscrire dans ce même paradigme si nous souhaitons dialoguer avec nos jeunes en ce y compris sur les notions d’environnement et de choix de société.

Un CRIE qui développe les pratiques de coopération et de participation

Nous pensons que la coopération entre acteurs (citoyens, institutions, secteur associatif, secteur privé) sera une des solutions à la polycrise actuelle. Pour ce faire, nous distillons dans nos partenariats des méthodes collaboratives (notamment à travers les outils TIC). Bien que ce travail soit peu “visible” ou quantifiable, nous sommes certains qu’il fait gagner en efficience nos partenariats et structures respectives (et donc nos projets d’éducation à l’environnement). Il rend aussi visible le fait que nos sociétés peuvent vivre sur le modèle coopératif et ne sont pas “contraintes” au modèle concurrentiel.

Un CRIE connecté avec le terrain

Nous sommes convaincus que pour “être crédible”, il nous faut pratiquer le terrain. Difficile d’encadrer sérieusement une école dans la création et l’exploitation d’une mare si on en a jamais réalisé une soi-même... Le CRIE de Mouscron s’implique donc dans divers projets de préservation de la biodiversité sur le terrain. Bien qu’orientés préservation de la biodiversité au départ, nous les utilisons ensuite dans une optique éducative et de changement de comportements.

Un CRIE qui élargit ses champs et méthodes d’actions,

Nous pensons qu’il est important d’explorer d’autres thèmes, d’autres méthodes. Cette pratique dynamise notre action, l’ancre dans l’actualité et fait évoluer le secteur de l’éducation à l’environnement. Le CRIE de Mouscron mènera une recherche action durant cet agrément afin

Nos sources d’inspiration

Nos actions trouvent leur inspiration dans divers courants ou concepts brièvement explicités ci-dessous.

Le fainéant opportuniste et la sérendipité

Lorsqu'un fainéant veut malgré tout atteindre un objectif, il devient opportuniste. Ces deux termes (fainéant et opportuniste) ont une connotation très négative dans notre culture. Cela nous empêche de voir deux concepts très proches qui sont pourtant un des secrets de la réussite :

Le mot opportuniste est aussi très mal connoté. Si le mot opportuniste est aussi mal perçu c'est qu'il désigne quelqu'un qui non seulement saisit les opportunités mais le fait dans un but personnel contraire aux intérêts du groupe. Notre langage est assez pauvre également pour qualifier quelqu'un qui saisirait les opportunités dans un but servant à la collectivité.

(La coopération, nouvelles approches Jean-Michel Cornu)

Le crie de Mouscron croit fermement à l’intérêt de la sérendipité et à l’intérêt de garder du temps pour saisir les opportunités qui peuvent en naître !

La sérendipité est le fait de réaliser une découverte inattendue au cours d'une recherche dirigée initialement vers un objet différent de cette découverte.

La force des liens faibles

Pour faire des découvertes et progresser dans ses pratiques, il faut sortir de ces cercles habituels et se confronter avec d’autres points de vue. On y parvient d’autant plus qu’on “cultive ses liens faibles” à savoir les liens ténus, lointains mais réels que l’on a avec d’autres secteurs, d’autres cercles que nos proches connaissances (qui partagent souvent nos valeurs, cultures, points de vue...). C’est la force des liens faibles ! (Getting a job. Mark Granovetter)

Chercher les points de bascule

On observe souvent dans la société de grands changements, rapides et à grande échelle et qu’il est difficile d’expliquer. (cfr l’adoption du GSM par la moitié des humains en moins de 5 ans) Or ces changements, agissant comme des “épidémies sociales” entraînent de profondes modifications de nos sociétés. En tant qu’organisme d’éducation, comprendre pourquoi certaines idées ou “produits” se propagent comme des épidémies et d’autres non est important. De même, savoir comment les “contrôler” de façon constructive, comment intervenir dans ces grands changements, voire les déclencher mérite notre attention.

(Le point de bascule. Malcolm Gladwell)

La coopération plutôt que la concurrence

Les logiques de “saines concurrences” qui prévalent partout dans nos sociétés montrent leurs limites... De manière générale, cette logique n’a conduit qu’à plus d’inégalités entre les hommes et à des dégâts considérables sur la planète. Il est temps d’explorer les voies de la coopération...

(La coopération, nouvelles approches Jean-Michel Cornu)

La stratégie du colibri

"Une immense forêt est dévorée par les flammes. Les animaux atterrés, impuissants, observent le désastre. Seul le colibri lâche une à une des gouttes d'eau qu'il porte dans son bec. Face au scepticisme des autres qui considèrent son geste dérisoire, le colibri rappelle que si chacun faisait comme lui, l'incendie serait déjà éteint".

Légende amérindienne et africaine

Ce que cette légende nous dit :

(La stratégie du Colibri par Séverine Millet et Pierre Rabhi)

Agir au contact de la nature

Rétablir l’équilibre «éducation à la nature»/«éducation à l’environnement»

Les enjeux liés à l’éducation à l’environnement croissent sans cesse : de l’éducation à la nature, on est passé à l’éducation à l’environnement, puis à l’écocitoyenneté et au développement durable... Sans rejeter cette évolution nécessaire, les problématiques naturalistes se réduisent voire disparaissent alors qu’elles représentent le fondement de notre rapport au monde.

(Oui il faut … Développer la culture de la nature. Fédération française des club de protection de la nature)

        


Pilier 1 / Information

Renseignements

Objectifs :

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 6 jours

Communiquer : newsletter, site web, réseaux sociaux...

Objectifs :

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 24 jours

internet et moi.jpg

Communiquer mais pas à n’importe quel prix…

Mettre nos modes de communication en cohérence avec les valeurs que nous prônons en animation est important pour nous, surtout au regard des dérives constatées chaque jour autour de la vie privée.

Choisir son mode de communication c’est aussi éduquer à un monde meilleur.

Prêt et diffusion de ressources et de matériel

Objectifs :

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Notre jeu “Abeillez-vous” a déjà été téléchargé plus de 100 fois.

Faciliter l’appropriation de nos productions

Si nous sommes financés pour produire des ressources pédagogiques, notre devoir est de les rendre accessibles à minima en téléchargement mais aussi dans des formats modifiables par chacun. De cette façon, nos productions peuvent être utilisées par d’autres, dans d’autres contextes, en d’autres temps.

Ceci est possible grâce aux licences ouvertes et aux standards d’interopérabilité.

Pilier 2 / Sensibilisation

Conférence

Objectifs :

Nous ne possédons pas de liste de conférences “toutes prêtes” mais répondons favorablement aux demandes dans lesquelles nous possédons une expertise à partager.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Portes ouvertes, évènements et stands

Objectifs :

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 100 jours

Les apéros terroir : entre convivialité, découverte de la nature et promotion des produits locaux wallons.

En soirée en mode afterwork, le CRIE invite le public à découvrir un site naturel et profite de l’apéro précédant le pique-nique familial pour faire déguster 3 produits du terroir provenant de producteurs locaux.    

Musée et visites guidées et exposition

Le CRIE ne possède ni musée, ni exposition dans ses locaux.

Toutefois, depuis 6 ans, le CRIE de Mouscron organise dans le cadre du PCDN de Frasnes-lez-anvaing un concours photos nature dont les lauréats sont exposés en grand format sur un circuit de balade de l’entité. Cette exposition d’extérieur rencontre chaque année un important succès (plusieurs centaines de visiteurs par an)

Nous organisons chaque année l’une ou l’autre balade “guidée” autour de ces panneaux photos.

Depuis 6 ans : Une expo photo nature en plein air

En partenariat avec un PCDN du territoire, nous organisons depuis 6 ans un concours photos nature visant à mettre en avant la beauté de la nature de cette commune. Les lauréats sont exposés en grand format sur une balade de l’entité. Cette exposition est parcourue par plusieurs centaines de personnes chaque année. www.frasnes-en-photos.be

Balades guidées

Objectifs :

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

De l’Ere éphémère sur des circuits rando ou dans les marches adeps

Amener les activités de sensibilisation là où passent les familles, voilà le principe de l’Ere éphémère.

Des activités de sensibilisation à la nature à vivre de manière autonome seul ou en famille et placées de manière éphémères sur les boucles de 5 km des marches Adeps ou sur les circuits de randonnée fréquentés de la région.

Une formule qui plaît et que nous réitérons en 2020.

Campagne de sensibilisation

Objectifs :

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Action décalée de sensibilisation “aux mauvaises herbes”

Depuis plusieurs jours, la ville de Toulouse voit apparaître des tags dans son centre-ville. Sur les trottoirs on peut lire, écrits à la craie, le nom des "mauvaises herbes" qui poussent dans la rue.

Nous essaierons de voir comment nous inspirer de ce type de campagne pour en mener nous aussi en Wallonie picarde.

Pilier 3 / Initiation et éducation

Dans l’école : animations et projets scolaires

  Objectifs :

Le CRIE de Mouscron a toujours favorisé les projets de classe dans son offre aux écoles. Nous estimons en effet que cette formule est bien plus riche et durable que les animations one shot. Pour cela, le CRIE a développé de nombreux projets scolaires. Ceux-ci se basent sur une pédagogie active, partant du vécu des enfants, de leur environnement familier, avec un contact direct avec la nature et le souci de passer à l'action. Nous répondons aux demandes des écoles mais nous avons aussi développé une série de projets scolaires parmi lesquels les enseignants peuvent choisir.

Nous réalisons nos animations au CRIE, à l'école ou sur site extérieur.

Nous possédons une réelle expertise autour de l’école du dehors qui suscite de nombreuses demandes d’animations que nous ne pouvons toutes honorer.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 300 jours

Le baguage ornithologique comme support à l’animation nature

Nicolas, animateur au CRIE, est bagueur pour l’institut des sciences naturelles depuis plus de 15 ans. Cet amour des oiseaux, il le partage avec les enfants des écoles à travers des animations de découverte de la migration. Une façon très concrète et ludique d’aborder la notion de réchauffement climatique (qui perturbe pas mal les oiseaux dans leur migration)

En dehors de l’école : stages et camps

Objectifs :

Le CRIE de Mouscron propose diverses activités extra-scolaires, en nos locaux ou sur d’autres sites en collaboration avec des partenaires locaux. Nous proposons divers stages en journée ou demi-journée (chez nous ou sur site), et depuis plusieurs années des camps d’une semaine. Forts appréciés, ces moments de vie de groupe au contact de la nature sont une opportunité supplémentaire pour le CRIE de sensibiliser ces jeunes aux problématiques actuelles (environnementales et de société)

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 105 jours

Un camp ados : immersion nature totale

S’appuyant sur les retours de notre journée de travail autour des ados et de la nature organisée en 2017, le CRIE a décidé de réorienter le contenu de son camp ados. Davantage d’immersion, davantage de travail concret au service de la nature, un véritable travail de réflexion sur leur rôle dans la société et un camp comme “aboutissement” d’un projet d’année.

En dehors de l’école : Club nature et atelier

Le CRIE de Mouscron ne fait pas (plus) de club nature.

Projets non scolaires

Objectifs :

Le CRIE de Mouscron propose diverses animations extra-scolaires aux groupes qui nous sollicitent.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Pilier 4 / Conception d’outils, de méthodologies, de projets

Un CRIE qui produit du bien commun

Objectifs :

Le CRIE pense qu’il est normal, voire essentiel que les productions qu’il génère avec de l’argent public soient versées dans le “bien commun”. Ceci peut se faire facilement grâce aux licences creative commons.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 6 jours

cc-by-sa.png

Produire du bien commun

Le CRIE pense qu’il est normal, voir essentiel que les productions qu’il génère avec de l’argent public soient versées dans le “bien commun”. Qui plus est quand on parle d’éducation… Ceci peut se faire facilement grâce aux licences creative commons.

Mise à jour d’animations et d’outils pédagogiques

Objectifs :

Le CRIE poursuivra l’amélioration de ses animations et des outils pédagogiques qui les accompagnent. Le CRIE a pour principe d’adapter ses animations à la demande de chaque enseignant. Cela nous oblige à replonger constamment dans nos animations et à souvent modifier ou compléter nos outils pédagogiques. Ces adaptations demandent du temps mais rendent nos animations plus «spécifiques», plus en phase avec le contexte de la classe.

Lors de la création d'outils, l’utilisation de matériaux naturels, ainsi que la réalisation en interne seront privilégiées à chaque fois que possible. De même, des techniques artistiques particulières seront employées pour les outils d’animations extérieurs et de grandes tailles.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 20 jours

faucon-pélerin.jpg

Le faucon pèlerin, espèce support aux animations nature en ville

Comment aborder la nature en ville ? Via le faucon pèlerin pardi !  

Cette espèce emblématique nous sert d’ambassadeur pour amener les élèves à découvrir la nature de la ville.

Veille active et “tests” de nouvelles approches pédagogiques et outils en Ere

Nous ressentons souvent une frustration

Il nous semble donc (très) important d’innover, d’explorer et “d’inventer” de nouvelles pratiques pédagogiques afin de remplir nos missions d’Ere avec plus de pertinence et d'efficacité. La psychologie humaine, les nouveaux outils TIC, les nouvelles pédagogiques offrent des pistes plus que passionnantes à explorer afin d’en extraire “les trucs et astuces” pour plus et mieux d’Ere.

Pistes de travail pour 2020 :

Budget temps estimé : 20 jours

Capture d’écran 2017-10-16 à 15.35.35.png

On fait quoi quand on sait ça en terme d’Ere ?

Les enfants passent plus de 2h par jour sur un écran. La durée moyenne de concentration d’un cerveau est de 25 min. Il existe 8 intelligences, chacune avec leur porte d’entrée. Manger moins de viande est plus “efficace” que de couper les appareils en veille. L’être humain est un coopérateur conditionnel peu enclin à faire des “efforts qui lui coûtent” si les autres n’en font pas autant…

Pourquoi les faits ne suffisent pas à convaincre les gens qu’ils ont tort ?

Les sciences cognitives expliquent pourquoi il est plus facile de nier les preuves factuelles que de renoncer à ses croyances.

Sans tenir compte de cela, on mène comment le travail de sensibilisation sur le climat par exemple ?

La cartographie participative au service de l’animation et la préservation des territoires

Courant 2018, le projet coopcarto  “la cartographie participative au service de l’animation et la préservation des territoires” déposé avec le collectif des garrigues, l’association Tiriad et divers partenaires institutionnels français a été accepté par les autorités européennes. Débuté fin 2018, ce projet permettra de transférer vers la Wallonie un ensemble de compétences, outils et méthodes autour de ces approches cartographiques participatives au service des territoires et de l’environnement (à travers le CRIE de Mouscron dans un 1er temps pour diffusion large ensuite). Le CRIE consacrera 10 jours de travail en 2020 sur ce projet par ailleurs co-financé par l’Europe.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 18 jours

Capture d’écran 2017-10-16 à 15.34.12.png

L’inventaire biologique PCDN via la cartographie participative

Sollicité par le PCDN de Mouscron, le CRIE animera en 2020 diverses séances de cartographie participative auprès de collectifs citoyens afin de réaliser une partie de l’inventaire écologique communal.

Pilier 5 / Formation

Des formations pour public en réinsertion

Objectifs :

Depuis plusieurs années, le Crie de Mouscron intervient dans un programme de formation- réinsertion par le travail mis en place par le CPAS de Mouscron. En 2012, nous avons pu entamer un travail similaire avec la Régie de quartier de Mouscron.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 12 jours

Chaque année, des éco-cantonniers viennent se former sur les bassins : plantations, gestion, aménagements…

Une aide précieuse pour nous et un apprentissage concret pour eux.

Le tout dans une immersion nature propice à un travail de sensibilisation de la nature pas toujours évident avec ce public.

Des formations pour adultes et familles

 Objectifs :

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 3 jours

Capture d’écran 2017-10-16 à 14.10.39.png

Des trucs et astuces à portée et à disposition de tous !

Au jardin, en balade dans la nature, comment faire découvrir la nature aux enfants, simplement, sans compétences naturalistes ? Juste en tant que parents ou grands-parents.

Et pour que cela profite à tous, toutes les trucs et astuces sont documentées et rendues disponibles sous licence ouverte sur notre site www.criemouscron.be/trucsetastuces

Des formations pour enseignants et futurs enseignants

Objectifs :

Le CRIE de Mouscron est formateur externe pour le Conseil de l'Enseignement des Communes et Provinces (CECP et Focef). Il a déjà aussi réalisé des formations pour l'Institut de formation en cours de carrière (IFC). Il répond aussi aux sollicitations des écoles pour la mise en place de formations “sur mesure”.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 15 jours

annie-spratt-unsplash-enfant-feuille.jpg

Elearning et “école du dehors”

Il est parfois compliqué pour un enseignant de se rendre compte “à priori” de ce à quoi engage un projet “école du dehors”. Afin d’aider les enseignants à clarifier leur position, le CRIE diffusera son module de formation “à distance” et le soumettra “comme préalable” à tous enseignants en demande d’animation sur cette thématique. Un outil qui sera mis à disposition du Collectif Tous dehors.

Des formations pour le secteur associatif et les collectifs citoyens

Agir à la source du problème : Conscient que les enjeux de l’humanité résident moins dans la nature des problèmes que dans la capacité à générer de nouvelles organisations humaines capables de les résoudre, il nous semble que développer les pratiques coopératives au sein de la société et du monde civil ressort de notre mission d’éducation à l’environnement.

Objectifs :

Par ces actions, le CRIE s’inscrit dans les politiques régionales visant à développer la participation citoyenne aux grands enjeux régionaux (notamment environnementaux). Il s’inscrit aussi dans les suites du projet Cooptic (2011-2013), dont il démultiplie les effets sur la Wallonie.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 30 jours

Les outils et méthodes collaboratives versus l’éducation à l’environnement

Mais pourquoi donc lier ces deux sujets ?

“Conscient que les enjeux de l’humanité résident moins dans la nature des problèmes que dans la capacité à générer de nouvelles organisations humaines capables de les résoudre, il nous semble que développer les pratiques coopératives au sein de la société et du monde civil ressort de notre mission d’éducation à l’environnement”. C’est la raison qui a poussé et pousse le CRIE à proposer ces formations. Et il semble que cela réponde à un vrai besoin…

logo-cooptic-belgique.jpg

Des groupements citoyens, des animateurs de PCDN, la fédération des parcs naturels de Wallonie, des GAL (groupements d’actions locales), le réseau transition, IEW, Espace environnement… ont participé à nos formations. Un encouragement à poursuivre ;-)

Activités de communication

Celles-ci sont réparties dans l’ensemble de ce document.

Implication dans le réseau des CRIE

Un CRIE bien dans son réseau

Objectifs :

Le CRIE de Mouscron s'implique dans la vie du réseau CRIE afin d'aider à son dynamisme et à sa reconnaissance.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 40 jours

Un GT “des racines et des ailes”

Le réseau des CRIE s’est donné pour objectif de développer les pratiques éducatives qui permettent à nos publics de se sentir davantage reliés (à eux-mêmes, aux autres, à la nature), en favorisant des approches sensibles, émotionnelles. Le CRIE de Mouscron a pris une part active dans l’organisation d’une journée d’échanges (30 personnes en 2019) et continuera à s’impliquer dans ce GT. Une 2e journée d’échanges est déjà sur les rails.

Pilotage du Collectif Tous dehors

Objectifs :

Depuis novembre 2013, le CRIE de Mouscron pilote le collectif Tous dehors. Cette année, diverses équipes de travail se mettent en place pour poursuivre le travail engagé et donner une suite au livre récemment édité.

Budget temps estimé : 30 jours

Capture d’écran 2017-10-16 à 15.27.34.png

Un site web au service du collectif Tous dehors

Le CRIE, en plus de son travail de pilotage du collectif, a mis en place les outils numériques qui permettent à celui-ci de travailler en présence et à distance. Un bel exemple de complémentarité entre éducation à l’environnement et numérique.

www.tousdehors.be

Participation et mise en valeur des politiques régionales

Un CRIE qui soutient les politiques régionales

Objectifs :

Le CRIE de Mouscron s'inscrira dans les démarches initiées par le Région wallonne (thématique d'année, grande campagne...).

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :  

Budget temps estimé : 10 jours

Wallonie plus propre

Afin de s’inscrire dans la campagne régionale, nous avons organisé le nettoyage d’un site naturel de Tournai que nous fréquentons souvent avec des écoles. En compagnie d’habitants du quartier et de parents d’élèves, nous avons ramassé une grande quantité de déchets en quelques heures. Une belle initiative collective !

Partenaires et collaborations extérieures

Un CRIE qui coopère

Objectif :

Le CRIE poursuivra ses efforts de coopération avec le monde associatif de Wallonie picarde. Ces partenariats se trouvent dispersés dans les actions présentées dans ce plan d’action 2020.

Ce caractère “coopérateur” nous est largement reconnu dans la région et nous amène à être régulièrement sollicités pour mettre en place des partenariats.

Un CRIE qui crée et soutient les initiatives locales

Objectifs :

Le CRIE soutient (initie parfois) diverses actions locales de préservation de l’environnement et d’éducation à l’environnement. Ce soutien prend diverses formes allant de la simple sensibilisation ou encouragement de départ à l’accompagnement complet du projet et/ou son équipement en outil de travail (TIC notamment).

Nous avons ainsi outillé les différents groupes de travail du Contrat de rivière Escaut-Lys d’espaces de travail internet. Nous soutenons des PCDN existants ou aidons au lancement de nouveaux. Nous travaillons au développement du Pôle de gestion différenciée des espaces verts et échangeons avec les parcs naturels de Wallonie picarde, le réseau des parcs naturel, la FRW...

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 40 jours

Une presse à pommes au service des territoires

Le CRIE possède tout le nécessaire permettant à des collectifs de presser leurs pommes (râpes, presses, mise en bouteilles)

Ce matériel est prêté à la demande durant tout l’automne dans les villages de Wallonie picarde.

Un moyen indirect de mener à bien nos actions de sensibilisation et d’en amplifier la portée.

Les suites du colloque Co-construire

Objectifs :

Le colloque Co-construire 2019 co-organisé par le CRIE de Mouscron a rencontré un franc succès avec plus de 250 inscrits pour chacune des journées. A la sortie de celui-ci, les acteurs mobilisés montrent tous une envie forte de poursuivre les échanges et de continuer à se polliniser mutuellement. Le CRIE s’inscrira dans cette dynamique afin de faire avancer les valeurs de l’Ere et de bénéficier des apports d’autres secteurs.

Budget temps estimé sur poste CRIE : 10 jours

Co-construire 2021 : faire mieux qu’en 2019

Co-organisé par le CRIE, coconstruire 2019 a fédéré plus de 400 personnes durant 3 jours.

Cette année sera mise à profit pour co-construire avec le public le contenu de cette édition 2021 avec pour objectif de s’enrichir mutuellement entre acteurs de changements et d’éducation.

www.co-construire.be

Des actions concrètes au service de la biodiversité

Objectifs :

Le CRIE poursuit et/ou soutient depuis quelques années divers projets de préservation de la biodiversité. Le CRIE est aussi souvent sollicité pour donner un avis ou conseiller des particuliers ou structures sur l’aménagement écologique de leur terrain. Nous veillons à chaque fois que possible à faire un lien entre ces sites et des retombées pédagogiques.

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 20 jours

vue-bassins-nonreserve-drone.JPG

Frasnes-les-bassins : nature, tourisme et éducation à l’environnement

Depuis plus de 10 ans, le CRIE pilote le projet de réhabilitation des bassins de décantation de l’ancienne sucrerie frasnoise. Notre action a permis de transformer ⅔ de ce site industriel en réserve naturelle domaniale (15 ha) reconnue en Wallonie (170 espèces d’oiseaux dont gros site de nidification de grèbes à cou noir)

www.frasnes-les-bassins.be

La gestion courante de l’asbl

L’équipe

Composition de l’équipe au 31 sept 2019 :

Nom

Titre/qualification

Ancienneté

Fonction

Temps de travail sur budget CRIE

Bataille Gatien

biologiste / océanographe

19 ans

coordinateur / formateur

⅕ TP

Dachy Nicolas

biologiste

16 ans

animateur

 1 TP

De saint Louvent Philippe

animateur nature

11 ans

⅘ TP animateur et ⅕ TP gestion jardin

1 TP

Honoré Anne-Sophie

institutrice maternelle

17 ans

animatrice

½ TP

Florence Amélie

Comptable

8 ans

administration

½ TP

Matthew Lejeune

animateur nature

3 ans

animateur

½ TP

La gestion du CRIE de Mouscron est largement inspirée des modèles non pyramidaux et s’inscrit dans la dynamique des “entreprises libérées”. Un coordinateur assure toutefois la cohésion interne, la délégation extérieure et une veille sur les objectifs principaux de l’asbl.

La travail (principalement collectif) s’organise autour :

Le CRIE de Mouscron a mis en place divers outils destinés à «faciliter» la réalisation du projet d'année (réunions d'équipe, circulation de l'information en interne, moments d'échange, formation inter-collègues, formations en externe, mise au vert, outils informatiques de reporting...). Nous gérons un jardin au naturel de 65 ares et essayons de transformer notre bâtiment pour qu’il soit moins “lourd” pour l’environnement et le climat.

 

Concrètement en 2020 (sauf opportunités plus intéressantes pour l’avancement du projet CRIE) :

Budget temps estimé : 210 jours (60 jours sur Poste 1 - 60 jours sur Poste 3 et 90 jours sur fonds propres)

Accueil et suivi de stagiaire :

Le CRIE de Mouscron accueille chaque année divers stagiaires mais sur base d’une discussion préalable sérieuse afin d’éviter les stages “d’attente”. Traditionnellement, nous accueillons des stagiaires en communication, en arts graphiques, en biologie, en animation nature...

Achats matériels et mobiliers envisagés

Pour la réalisation de son travail durant 2020-22, le CRIE prévoit, en plus des achats classiques liés au fonctionnement de l’asbl les achats suivants :

Suivi des infrastructures immobilières

Le CRIE de Mouscron loue via la Région wallonne, un bâtiment et un jardin à la commune de Mouscron. Ce bâtiment, agréable dans son agencement, présente toutefois plusieurs caractéristiques qui n’en facilitent pas la gestion (isolation défaillante, chaudière et réseau de chauffage non adaptés, montage électrique peu adapté...) Nous essayons de pallier à ces inconvénients via un suivi des consommations dans la mesure de nos moyens et nos droits locatifs. Notre jardin au naturel de 65 ares est un bel outil d’animation. Sa gestion est prise en charge par le CRIE sur un budget (poste 3).  

Le CRIE de Mouscron a cherché à élargir ses terrains d’animation par la mise en place de divers partenariats. Nous disposons ainsi :

Un gros travail est actuellement en cours avec la Ville de Tournai et le CPAS de Tournai pour mettre en place une convention d’utilisation des terrains du CPAS pour nos activités. Nous privilégions l’animation “en extérieur” et sommes souvent confrontés au manque de lieux d’animation disponibles. Cette convention devrait nous faciliter la tâche et permettre aux écoles d’être animées sur des terrains proches et adaptés.


[1] Technologie de l’Information et de la Communication