Nom et prénom :                                                                      GREZ-DOICEAU

Adresse :                                                                               urbanisme@grez-doiceau.be

E-mail :                                                            

Collège communal de Grez-Doiceau

Place Ernest Dubois, 1

1390 Grez-Doiceau

……………., le ………………….

Concerne : Enquête publique relative au projet de contournement nord de Wavre

Madame la Bourgmestre,

Mesdames, Messieurs les Echevins, 

Le projet de contournement nord de Wavre ne m’apparaît pas pertinent. Les problèmes de mobilité à Wavre sont liés aux entrées et sorties d’école et la fermeture des passages à niveau et non pas à un trafic de passage vers le zoning nord. Le contournement nord ne résoudra aucunement les problèmes de mobilité à Wavre. L’intérêt général par rapport au cadre de vie devrait prévaloir sur tout intérêt d’entreprise particulière dont la continuité ne peut jamais d’ailleurs être assurée à long terme.

Les développements urbanistiques doivent être réalisés prioritairement à l’intérieur du noyau urbain de Wavre, et non en périphérie. Ce projet routier morcellera irrémédiablement l’espace, notamment agricole. La plus grande ouverture de notre région vers Bruxelles augmentera la pression démographique et le trafic automobile, effet inverse de celui recherché !

L’étude d’incidences sur l’environnement (EIE) indique un impact négatif sur la biodiversité car la route entame ou longe 3 sites de grand intérêt biologique : le Bois des Vallées, l’étang de Gastuche, le bois et les Marais de Laurensart (Natura 2000) et l’allée du Bois des Roux en entrainant la destruction directe de 9 hectares.

La majeure partie de la zone traversée se trouve en périmètre d’intérêt paysager. La construction détruira définitivement ce magnifique paysage qui est « notre patrimoine commun, une composante essentielle de notre qualité de vie » (Convention européenne, 2001). Le tracé frôle ou traverse des sites archéologiques : tombelles protohistoriques, villa gallo-romaine de Basse-Wavre, cimetière gallo-romain, port fluvial sur la Dyle…

De plus, le projet est en totale contradiction avec le schéma de structure communal (SSC) de Grez-Doiceau qui indique que « Les sites naturels remarquables seront protégés de même que les zones boisées et d’autres espaces ayant un rôle social, écologique ou paysager ». Le SSC recommande pour les zones forestières d’intérêt paysager d’«aménager des chemins à l’usage exclusif de l’exploitation forestière en veillant à leur bonne intégration paysagère ».

Le budget prévu sera très probablement insuffisant vu le nombre d’ouvrages d’art prévus : 3,5 km de bandes de circulation; 1 viaduc, 4 ponts cadre; 3 ponts poutre ; 1 double giratoire ; 3 bassins d’orage ; 2 échangeurs... On peut craindre que le projet s’arrête faute de financement entrainant des complications en matière de mobilité. A l’heure où la Wallonie peine à financer l’entretien des infrastructures routières existantes, il semble inconcevable d’imaginer un tel projet routier, digne d’un autre âge. La construction de ponts enjambant des passages à niveaux à Wavre aurait un impact bien plus favorable sur la mobilité à Wavre, tandis que l’aménagement de l’échangeur de Bierges sur l’E411 et l’élargissement de la chaussée des Collines devraient largement améliorer la circulation dans le Zoning Nord. Cette dernière solution est d’ailleurs préconisée par l’alternative M2 dans l‘EIE. 

Pour ces différentes raisons, je tiens à exprimer ma vive opposition par rapport au projet de contournement nord de Wavre et plaide pour que soit retenue l’alternative M2 (amélioration des infrastructures existantes) identifiée par l’EIE. 

En espérant que mes commentaires seront pris en considération dans vos débats relatifs à la demande de permis, je vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de mes sentiments distingués.

signature

        /