Opération #NousToutes : des baguettes pour prévenir les violences conjugales

Voici un mail type que tu peux envoyer à la mairie de la ville où tu habites pour les inviter à lancer leur propre opération d’impression et de diffusion de sacs à pain personnalisés avec des messages de prévention des violences.

Il te suffira juste de personnaliser le/la destinataire juste en dessous et de signer, bien entendu, à la fin du mail (tu pourras écrire en dessous de ta signature, si tu le souhaites, “membre du collectif #NousToutes”)

Enfin, tu peux joindre au mail une photo de notre maquette que tu trouveras ici pour que ta mairie se fasse une idée de l’outil.

Tu peux envoyer ce mail à l’adjoint.e en charge de questions d’égalité dans ta mairie ou directement à la mairesse/au maire. Tu trouveras leur contact sur le site internet de ta commune.

Tu peux par exemple mettre en objet du mail : “#NousToutes : opération de prévention des violences conjugales par des emballages de baguettes de pain”

Tu peux maintenant sélectionner le texte ci-dessous, le copier-coller dans ton mail et le personnaliser avant envoi :

Madame/Monsieur ,

Je fais partie du collectif #NousToutes qui lutte contre les violences sexistes et sexuelles et j’aimerais vous faire part d’un projet de lutte contre les violences conjugales que nous avons lancé à travers la diffusion dans les boulangeries d’emballages de baguettes de pain personnalisés avec des messages de prévention des violences.

615 000 exemplaires de ces sacs à pain vont d’ores et déjà être imprimés par le collectif #NousToutes et distribués dans toute la France et, compte tenu de l’utilité de cette opération et de l’urgence de mettre fin aux violences conjugales, je souhaiterais vous suggérer de reproduire l’opération dans votre commune.

Cet emballage contiendrait notamment le violentomètre, un outil de prévention sous forme de règle, qui permet de mesurer le degré de violences dans un couple à partir d'exemples concrets du quotidien. Conçu par le département de la Seine Saint Denis, la Mairie de Paris ainsi que l'association "En Avant Toutes", il a été distribué par milliers d’exemplaires sur tout le territoire français depuis sa création et est reconnu par les associations expertes comme d’utilité publique dans la lutte contre les violences conjugales (plus d’informations sur le violentomètre ici : bit.ly/presentationviolentometre). Pour rappel, chaque année, 225 000 femmes sont victimes de violences physiques ou sexuelles au sein du couple.

La crise du coronavirus a aussi signifié pour les femmes une hausse drastique des signalements de violences conjugales pendant les deux confinements. Parce que la crise actuelle isole encore plus les femmes victimes de violences, il est capital de prendre des mesures d’ampleur et à tous les niveaux pour endiguer ce phénomène. La mairie a ainsi un rôle clé à jouer dans la lutte contre les violences conjugales car c’est l’institution politique la plus proche des citoyennes.

Votre mairie peut donc -et doit- constituer un levier efficace pour prévenir et lutter contre les violences conjugales. La loi du 5 mars 2007 sur la prévention de la délinquance place d’ailleurs les mairies au cœur de la lutte contre les violences intrafamiliales. Reproduire cette opération dans votre ville constituerait donc un pas décisif pour faire en sorte que les femmes victimes de violences ne soient plus seules et puissent trouver de l’aide. 

Les boulangeries constituent, en effet, des lieux stratégiques car faciles d’accès pour les femmes victimes de violences. La baguette de pain, objet du quotidien, devient ainsi un instrument de prévention efficace pour atteindre les femmes victimes de violences, leur dire qu’elles ne sont pas seules et leur offrir une porte de sortie en communiquant les dispositifs d’accompagnement existants et les numéros des associations locales de lutte contre les violences.

Nous disposons aujourd’hui des ressources et de l’expérience de la mairie de Noisy le Sec, à l’origine de cette idée et qui nous a confirmé que l’opération avait été un franc succès. De nombreuses mairies travaillent ainsi actuellement à la mise en place de la même opération dans leur propre commune et nous espérons sincèrement le même destin pour notre ville.

Nous vous donnons ici une occasion de manifester l’engagement politique concret de la municipalité dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Parce que 2021 ne peut connaître autant de femmes victimes de violences qu’il y en a eu l’année dernière, nous comptons sur vous pour comprendre la portée de cette opération et l’urgence de lancer ce dispositif.

Si ce projet vous intéresse, nous vous invitons à contacter l’antenne nationale du collectif #NousToutes en cliquant ici : bit.ly/baguettemairie. Nous reviendrons vers vous rapidement pour vous transmettre toutes les informations nécessaires à la mise en place de l’opération dans votre ville (questions légales et financières, maquette de l’emballage, logistique, etc…).

Cordialement,