Projet pédagogique

« Graine de crapule »

« Si tu veux les connaître vite, fais les jouer

si tu veux leur apprendre à vivre, laisse les livres de côté, fais les jouer

si tu veux qu'ils prennent goût au travail, fais les jouer

si tu veux faire ton métier, fais les jouer, fais les jouer, jouer, jouer. »

Fernand Deligny, Graine de Crapule, édition du scarabé

«  Sais-tu chanter, improviser une histoire de pirate, marcher sur les mains, imiter les cris d'animaux, dessiner sur les murs avec un morceau de charbon ?

Alors tu auras de la discipline »

Fernand Deligny, Graine de Crapule, édition du scarabé

Association organisatrice :

Archijeux

10 rue Archinard

26400 Crest

0475846509

Lieu d’accueil :

St joseph

4 montée de la Butte

26400 Allex

0475627200

Directrice :

Domitille Sallier

domitille@archijeux.org

0685477820

L'association Archijeux propose deux séjours, dans le parc de 3 hectares de l'espace St Joseph à Allex dans la Drôme, à un groupe de 16 enfants de 6 à 12 ans.

C'est une petite immersion dans la nature : ce grand parc permettra aux enfants de vivre un séjour entre forêt et prairie et passer des nuitées sous la tente.

Ce parc de 3 hectares est entièrement clos. Il est largement boisé et offre ainsi de l’ombre en été. Deux grands terrains de sport sont également disponibles et permettent des activités de plein air. Pour les camps, il y a une cuisine, des sanitaires et une salle de repli en cas de pluie.

Le séjour « graine de crapule » a pour axe principal l'application du projet éducatif d'Archijeux.

La volonté de ces séjours est de pouvoir proposer aux enfants un espace du dehors, sortir des écoles, sortir du café jeux, sortir de nos maisons, de laisser les boîtes de jeux de côté pour aller vivre plusieurs jours d'aventure collective dans un grand parc.

Le projet est donc de créer une rupture avec le quotidien et de revendiquer l'intérêt pédagogique du jeu libre. Nous souhaitons proposer un séjour où les enfants n'attendront pas impatiemment les petits temps de jeux libres au milieu d'un grand nombre d'activités proposées mais l'idée de cs séjours est de placer le jeu libre au centre du séjour.

« Raconte un de tes meilleurs souvenirs d'enfance ». En se posant cette question, on pourra se rendre compte que la majorité des meilleurs souvenirs d'enfance se situent dans les moments de jeux libres : construire sa cabane avec trois bouts de bois, s'inventer une histoire avec des personnages, rêver sous les arbres, faire de la luge sur l'herbe avec un bout de carton...

Ces jeux pensés et construits par les enfants eux mêmes vont pouvoir leur permettre d'être pleinement acteurs de leurs (en)vies...

Le jeu libre invite les enfants à laisser libre cour à leur imagination pour inventer, élaborer, construire, créer, se confronter au risque et le maîtriser.

Le jeu libre des enfants invite les adultes à respecter ce processus comme fondamental pour le développement physiologique, cognitif et affectif de l'enfant. Les animateurs.ices sont présent.e.s sur l'air de jeu libre, garant.e.s de la sécurité physique, morale et affective des enfants. Ils n'interviennent pas dans le jeu des enfants, ils sont témoins de leurs démarches créatives. Le jeu libre nécessite que la confiance soit au cœur des interventions et du regard des adultes.

Que ce soit à l'école, dans les centres de loisirs, en ville, le jeu libre a une place de plus en plus étriquée. Quelques minutes pendant la récréation dans un environnement de bitume ne sont pas d'une grande ressource pour éveiller les sens et la créativité des enfants. Les villes sont loin d'être accueillantes pour les enfants : immeubles, trottoirs, voitures...(espaces dangereux et bruyants), les squares existants ne sont pas inventifs, d'après Joan Almon, cofondatrice d'Alliance for Childhood :

« la plupart des squares ne conviennent pas au développement des enfants, surtout après 5­-6 ans. Ils ne proposent que des équipements fixes qui couvrent à peu près leurs besoins physiques et permettent à la rigueur quelques interactions sociales. Mais ils ne stimulent pas du tout l'imaginaire, la capacité à créer ».

C'est pour offrir aux enfants cette base indispensable pour leur développement que nous mettrons à disposition tous les après midi la grande boîte à jouer : une très grande boîte pleine de matériaux de récupération (des roues, du tissu, des tonnaux, des tuyaux, de la ficelle...) : ces accessoires vont pouvoir être au service de leur imaginaire, de leur créativité. Les enfants pourront circuler librement dans le parc et inventer leurs jeux.

Ils pourront s'ils le souhaitent et si la météo le permet, laisser leurs constructions en place d'un jour à l'autre afin d'aller chaque jour un peu plus loin dans l'élaboration de leur imaginaire.

Vivre en plein air pendant plusieurs jours nous permet aussi de mieux couper avec le quotidien des maisons. Revenir à des choses essentielles : dormir dehors, faire du feu, regarder les étoiles, grimper sur les arbres...

Revenir vers la nature et trouver en elle toutes les ressources nécessaires pour s'amuser, rêver, découvrir, apprendre et jouer...

Comme le précise Louis Espinassous (animateur nature/berger), le meilleur moyen pour que les enfants respectent au mieux l'environnement c'est qu'ils aient une belle relation avec la nature, qu'ils aient appris à la connaître, à l'aimer, à s'y sentir bien.

C'est donc ce que nous souhaitons proposer au travers de ces séjours : inviter les enfants à continuer de créer des liens avec la nature.

Nous privilégions les groupes avec des petits effectifs pour favoriser au maximum la place et la participation de chacun.

Nous accordons une grande importance à instaurer un climat de confiance et de bienveillance afin que chacun.e.s puissent se sentir à l'aise et puissent s'exprimer.

Ce climat de confiance est nécessaire pour que chacun.e.s se sentent respecter dans son individualité et dans ses différences.

Nous proposons pour cela des temps quotidien de paroles et d'expression : le conseil « Graine de Crapule » tous les jours en fin de journée est un espace qui permet aux enfants d'exprimer ce qui va bien, ce qui leur a plu mais aussi les difficultés qu'ils ont pu rencontrer dans la journée. Un temps qui permet à l'enfant de pouvoir mettre des mots, se raconter, mais aussi apprendre à écouter l'autre.

Tout au long de la journée, les animateurs.ices sont présent.e.s et à l'écoute des enfants. Leur présence permet de réguler au fur et à mesure les tensions ou difficultés éventuelles.

Nous souhaitons que les enfants puissent être autonomes et acteurs de leur séjour, ce qui sous entend qu'ils participent activement à toutes les missions de la vie quotidienne. Nous leur proposons en début de séjour de se mettre en équipe (mélangeant les petits et les grands) et que chaque jour ils puissent changer de missions grâce à la roue des tâches. Voici les différentes missions proposées aux enfants :

Toujours dans l'idée de les rendre autonomes et acteurs de leurs vacances, nous proposons à un petit groupe d'enfants, chaque matin et après midi de participer à la préparation des repas avec l'aide du ou de la cuisinière. La cuisine est faite en grande partie avec des produits locaux et/ou issus de l'agriculture biologique. Nous proposons une cuisine saine et simple, qui leur permet de goûter, de découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles manières de cuisiner (cuisine au feu de bois, cuisine sauvage).

Vivre ensemble, c'est aussi apprendre à respecter les besoins de chacun.e.s.

Une attention particulière est portée au respect du sommeil des uns et des autres. Pour cela, nous proposons un réveil échelonné et un espace de réveil (avec des dessins, des livres) pour se réveiller en douceur sans gêner ceux et celles qui souhaitent dormir plus longtemps.

Le rôle de chacun.e.s

L’équipe sera constitué d’une directrice et de deux animateurs.ices.

Le rôle de l'équipe

L'équipe a pour rôle le bon déroulement du séjour en proposant diverses animations (jeux de cohésions, ateliers créatifs du matin, veillées) et en s'investissant dans la vie quotidienne des enfants.

L'équipe devra être :

Le rôle de la directrice

Elle a pour rôle d'assurer la sécurité et l'intégrité morale et physique de chaque participant.e et de veiller au bon déroulement du séjour.

Elle a aussi le rôle d'écrire le projet pédagogique et de le suivre tout au long du séjour.

Elle a pour rôle les tâches administratives liées au séjour (déclaration du séjour, inscriptions des informations, lien avec les familles).

Le rôle de l'assistant sanitaire

Le rôle de la cuisinier.e

Le ou la cuisinier.e a pour rôle :

Journée type

Les horaires varieront en fonction de l’état de fatigue des enfants.

Projet pédagogique
« Graine de crapule »

« Si tu veux les connaître vite, fais les jouer
si tu veux leur apprendre à vivre, laisse les livres de côté, fais les jouer
si tu veux qu'ils prennent goût au travail, fais les jouer
si tu veux faire ton métier, fais les jouer, fais les jouer, jouer, jouer. »
Fernand Deligny, Graine de Crapule, édition du scarabé

«  Sais-tu chanter, improviser une histoire de pirate, marcher sur les mains, imiter les cris d'animaux, dessiner sur les murs avec un morceau de charbon ?
Alors tu auras de la discipline »
Fernand Deligny, Graine de Crapule, édition du scarabé

Association organisatrice :
Archijeux
10 rue Archinard
26400 Crest
0475846509

Lieu d’accueil :
St joseph
4 montée de la Butte
26400 Allex
0475627200

Directrice :
Domitille Sallier
domitille@archijeux.org
0685477820

L'association Archijeux propose deux séjours, dans le parc de 3 hectares de l'espace St Joseph à Allex dans la Drôme, à un groupe de 16 enfants de 6 à 12 ans.
du 06/08/18 au 10/08/18
du 28/08/18 au 30/08/18
C'est une petite immersion dans la nature : ce grand parc permettra aux enfants de vivre un séjour entre forêt et prairie et passer des nuitées sous la tente.
Ce parc de 3 hectares est entièrement clos. Il est largement boisé et offre ainsi de l’ombre en été. Deux grands terrains de sport sont également disponibles et permettent des activités de plein air. Pour les camps, il y a une cuisine, des sanitaires et une salle de repli en cas de pluie.

Le séjour « graine de crapule » a pour axe principal l'application du projet éducatif d'Archijeux.
La volonté de ces séjours est de pouvoir proposer aux enfants un espace du dehors, sortir des écoles, sortir du café jeux, sortir de nos maisons, de laisser les boîtes de jeux de côté pour aller vivre plusieurs jours d'aventure collective dans un grand parc.
Le projet est donc de créer une rupture avec le quotidien et de revendiquer l'intérêt pédagogique du jeu libre. Nous souhaitons proposer un séjour où les enfants n'attendront pas impatiemment les petits temps de jeux libres au milieu d'un grand nombre d'activités proposées mais l'idée de cs séjours est de placer le jeu libre au centre du séjour.


Donner une réelle place au jeu libre

« Raconte un de tes meilleurs souvenirs d'enfance ». En se posant cette question, on pourra se rendre compte que la majorité des meilleurs souvenirs d'enfance se situent dans les moments de jeux libres : construire sa cabane avec trois bouts de bois, s'inventer une histoire avec des personnages, rêver sous les arbres, faire de la luge sur l'herbe avec un bout de carton...
Ces jeux pensés et construits par les enfants eux mêmes vont pouvoir leur permettre d'être pleinement acteurs de leurs (en)vies...
Le jeu libre invite les enfants à laisser libre cour à leur imagination pour inventer, élaborer, construire, créer, se confronter au risque et le maîtriser.
Le jeu libre des enfants invite les adultes à respecter ce processus comme fondamental pour le développement physiologique, cognitif et affectif de l'enfant. Les animateurs.ices sont présent.e.s sur l'air de jeu libre, garant.e.s de la sécurité physique, morale et affective des enfants. Ils n'interviennent pas dans le jeu des enfants, ils sont témoins de leurs démarches créatives. Le jeu libre nécessite que la confiance soit au cœur des interventions et du regard des adultes.


Que ce soit à l'école, dans les centres de loisirs, en ville, le jeu libre a une place de plus en plus étriquée. Quelques minutes pendant la récréation dans un environnement de bitume ne sont pas d'une grande ressource pour éveiller les sens et la créativité des enfants. Les villes sont loin d'être accueillantes pour les enfants : immeubles, trottoirs, voitures...(espaces dangereux et bruyants), les squares existants ne sont pas inventifs, d'après Joan Almon, cofondatrice d'Alliance for Childhood :
« la plupart des squares ne conviennent pas au développement des enfants, surtout après 5­-6 ans. Ils ne proposent que des équipements fixes qui couvrent à peu près leurs besoins physiques et permettent à la rigueur quelques interactions sociales. Mais ils ne stimulent pas du tout l'imaginaire, la capacité à créer ».


C'est pour offrir aux enfants cette base indispensable pour leur développement que nous mettrons à disposition tous les après midi la grande boîte à jouer : une très grande boîte pleine de matériaux de récupération (des roues, du tissu, des tonnaux, des tuyaux, de la ficelle...) : ces accessoires vont pouvoir être au service de leur imaginaire, de leur créativité. Les enfants pourront circuler librement dans le parc et inventer leurs jeux.
Ils pourront s'ils le souhaitent et si la météo le permet, laisser leurs constructions en place d'un jour à l'autre afin d'aller chaque jour un peu plus loin dans l'élaboration de leur imaginaire.


Lien avec la nature

Vivre en plein air pendant plusieurs jours nous permet aussi de mieux couper avec le quotidien des maisons. Revenir à des choses essentielles : dormir dehors, faire du feu, regarder les étoiles, grimper sur les arbres...
Revenir vers la nature et trouver en elle toutes les ressources nécessaires pour s'amuser, rêver, découvrir, apprendre et jouer...
Comme le précise Louis Espinassous (animateur nature/berger), le meilleur moyen pour que les enfants respectent au mieux l'environnement c'est qu'ils aient une belle relation avec la nature, qu'ils aient appris à la connaître, à l'aimer, à s'y sentir bien.
C'est donc ce que nous souhaitons proposer au travers de ces séjours : inviter les enfants à continuer de créer des liens avec la nature.



Vivre ensemble

Nous privilégions les groupes avec des petits effectifs pour favoriser au maximum la place et la participation de chacun.
Nous accordons une grande importance à instaurer un climat de confiance et de bienveillance afin que chacun.e.s  puissent se sentir à l'aise et puissent s'exprimer.
Ce climat de confiance est nécessaire pour que chacun.e.s se sentent respecter dans son individualité et dans ses différences.
Nous proposons pour cela des temps quotidien de paroles et d'expression : le conseil « Graine de Crapule » tous les jours en fin de journée est un espace qui permet aux enfants d'exprimer ce qui va bien, ce qui leur a plu mais aussi les difficultés qu'ils ont pu rencontrer dans la journée. Un temps qui permet à l'enfant de pouvoir mettre des mots, se raconter, mais aussi apprendre à écouter l'autre.

Tout au long de la journée, les animateurs.ices sont présent.e.s et à l'écoute des enfants. Leur présence permet de réguler au fur et à mesure les tensions ou difficultés éventuelles.

Nous souhaitons que les enfants puissent être autonomes et acteurs de leur séjour, ce qui sous entend qu'ils participent activement à toutes les missions de la vie quotidienne. Nous leur proposons en début de séjour de se mettre en équipe (mélangeant les petits et les grands) et que chaque jour ils puissent changer de missions grâce à la roue des tâches. Voici les différentes missions proposées aux enfants :

Mise de table
Vaisselle
Propreté du camp
Les ludishows : Les garant.e.s de la bonne humeur générale : un temps de créativité au service du collectif.

Toujours dans l'idée de les rendre autonomes et acteurs de leurs vacances, nous proposons à un petit groupe d'enfants, chaque matin et après midi de participer à la préparation des repas avec l'aide du ou de la cuisinière. La cuisine est faite en grande partie avec des produits locaux et/ou issus de l'agriculture biologique. Nous proposons une cuisine saine et simple, qui leur permet de goûter, de découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles manières de cuisiner (cuisine au feu de bois, cuisine sauvage).

Vivre ensemble, c'est aussi apprendre à respecter les besoins de chacun.e.s.
Une attention particulière est portée au respect du sommeil des uns et des autres. Pour cela, nous proposons un réveil échelonné et un espace de réveil (avec des dessins, des livres) pour se réveiller en douceur sans gêner ceux et celles qui souhaitent dormir plus longtemps.



Le rôle de chacun.e.s

L’équipe sera constitué d’une directrice et de deux animateurs.ices.


Le rôle de l'équipe
L'équipe a pour rôle le bon déroulement du séjour en proposant diverses animations (jeux de cohésions, ateliers créatifs du matin, veillées) et en s'investissant dans la vie quotidienne des enfants.
L'équipe devra être :
garante de la sécurité physique, morale, et affective des enfants
responsable de l'hygiène de vie et de la santé des enfants
responsable de l'élaboration des enfants
garante du bon déroulement des temps de jeux libres
référente dans le relationnel.

Le rôle de la directrice
Elle a  pour rôle d'assurer la sécurité et l'intégrité morale et physique de chaque participant.e et de veiller au bon déroulement du séjour.
Elle a aussi le rôle d'écrire le projet pédagogique et de le suivre tout au long du séjour.
Elle a pour rôle les tâches administratives liées au séjour (déclaration du séjour, inscriptions des informations, lien avec les familles).


Le rôle de l'assistant sanitaire
Se procurer et consulter les fiches sanitaires
Récupérer les traitements
Effectuer les premiers soins en cas de petite blessure
Gérer les allergies (alimentaires ou non) et prévenir les autres membres de l'équipe de la marche à suivre
Mettre à disposition des animteurs.ices les trousses de secours.



Le rôle de la cuisinier.e
Le ou la cuisinier.e a pour rôle :
la réflexion et la préparation des menus
l'intendance en amont et pendant le séjour
la réalisation des repas avec la participation des enfants pendant le séjour.




Journée type

à partir de 7h30 lever échelonné
à partir de 8h30 Petit déj + la toilette
à  9h30 Réveil collectif : en jouant, en chantant, en dansant !!
à partir de 10h Atelier du matin
12h00-13h00  Repas
13h00-14h Temps calme
14h-17h Jeu libre + Goûter (16h30)
17h-18h Douches
18h-18h45 Conseil des Graines de Crapule
18h45-19h Installation repas
19h-19H45 Repas
19h45-21h00 Brossage de dents + Veillée
21h00 retour au calme, petites histoires et chansons qui font rêver....

Les horaires varieront en fonction  de l’état de fatigue des enfants.








Projet pédagogique
« Graine de crapule »

« Si tu veux les connaître vite, fais les jouer
si tu veux leur apprendre à vivre, laisse les livres de côté, fais les jouer
si tu veux qu'ils prennent goût au travail, fais les jouer
si tu veux faire ton métier, fais les jouer, fais les jouer, jouer, jouer. »
Fernand Deligny, Graine de Crapule, édition du scarabé

«  Sais-tu chanter, improviser une histoire de pirate, marcher sur les mains, imiter les cris d'animaux, dessiner sur les murs avec un morceau de charbon ?
Alors tu auras de la discipline »
Fernand Deligny, Graine de Crapule, édition du scarabé

Association organisatrice :
Archijeux
10 rue Archinard
26400 Crest
0475846509

Lieu d’accueil :
St joseph
4 montée de la Butte
26400 Allex
0475627200

Directrice :
Domitille Sallier
domitille@archijeux.org
0685477820

L'association Archijeux propose deux séjours, dans le parc de 3 hectares de l'espace St Joseph à Allex dans la Drôme, à un groupe de 16 enfants de 6 à 12 ans.
du 06/08/18 au 10/08/18
du 28/08/18 au 30/08/18
C'est une petite immersion dans la nature : ce grand parc permettra aux enfants de vivre un séjour entre forêt et prairie et passer des nuitées sous la tente.
Ce parc de 3 hectares est entièrement clos. Il est largement boisé et offre ainsi de l’ombre en été. Deux grands terrains de sport sont également disponibles et permettent des activités de plein air. Pour les camps, il y a une cuisine, des sanitaires et une salle de repli en cas de pluie.

Le séjour « graine de crapule » a pour axe principal l'application du projet éducatif d'Archijeux.
La volonté de ces séjours est de pouvoir proposer aux enfants un espace du dehors, sortir des écoles, sortir du café jeux, sortir de nos maisons, de laisser les boîtes de jeux de côté pour aller vivre plusieurs jours d'aventure collective dans un grand parc.
Le projet est donc de créer une rupture avec le quotidien et de revendiquer l'intérêt pédagogique du jeu libre. Nous souhaitons proposer un séjour où les enfants n'attendront pas impatiemment les petits temps de jeux libres au milieu d'un grand nombre d'activités proposées mais l'idée de cs séjours est de placer le jeu libre au centre du séjour.


Donner une réelle place au jeu libre

« Raconte un de tes meilleurs souvenirs d'enfance ». En se posant cette question, on pourra se rendre compte que la majorité des meilleurs souvenirs d'enfance se situent dans les moments de jeux libres : construire sa cabane avec trois bouts de bois, s'inventer une histoire avec des personnages, rêver sous les arbres, faire de la luge sur l'herbe avec un bout de carton...
Ces jeux pensés et construits par les enfants eux mêmes vont pouvoir leur permettre d'être pleinement acteurs de leurs (en)vies...
Le jeu libre invite les enfants à laisser libre cour à leur imagination pour inventer, élaborer, construire, créer, se confronter au risque et le maîtriser.
Le jeu libre des enfants invite les adultes à respecter ce processus comme fondamental pour le développement physiologique, cognitif et affectif de l'enfant. Les animateurs.ices sont présent.e.s sur l'air de jeu libre, garant.e.s de la sécurité physique, morale et affective des enfants. Ils n'interviennent pas dans le jeu des enfants, ils sont témoins de leurs démarches créatives. Le jeu libre nécessite que la confiance soit au cœur des interventions et du regard des adultes.


Que ce soit à l'école, dans les centres de loisirs, en ville, le jeu libre a une place de plus en plus étriquée. Quelques minutes pendant la récréation dans un environnement de bitume ne sont pas d'une grande ressource pour éveiller les sens et la créativité des enfants. Les villes sont loin d'être accueillantes pour les enfants : immeubles, trottoirs, voitures...(espaces dangereux et bruyants), les squares existants ne sont pas inventifs, d'après Joan Almon, cofondatrice d'Alliance for Childhood :
« la plupart des squares ne conviennent pas au développement des enfants, surtout après 5­-6 ans. Ils ne proposent que des équipements fixes qui couvrent à peu près leurs besoins physiques et permettent à la rigueur quelques interactions sociales. Mais ils ne stimulent pas du tout l'imaginaire, la capacité à créer ».


C'est pour offrir aux enfants cette base indispensable pour leur développement que nous mettrons à disposition tous les après midi la grande boîte à jouer : une très grande boîte pleine de matériaux de récupération (des roues, du tissu, des tonnaux, des tuyaux, de la ficelle...) : ces accessoires vont pouvoir être au service de leur imaginaire, de leur créativité. Les enfants pourront circuler librement dans le parc et inventer leurs jeux.
Ils pourront s'ils le souhaitent et si la météo le permet, laisser leurs constructions en place d'un jour à l'autre afin d'aller chaque jour un peu plus loin dans l'élaboration de leur imaginaire.


Lien avec la nature

Vivre en plein air pendant plusieurs jours nous permet aussi de mieux couper avec le quotidien des maisons. Revenir à des choses essentielles : dormir dehors, faire du feu, regarder les étoiles, grimper sur les arbres...
Revenir vers la nature et trouver en elle toutes les ressources nécessaires pour s'amuser, rêver, découvrir, apprendre et jouer...
Comme le précise Louis Espinassous (animateur nature/berger), le meilleur moyen pour que les enfants respectent au mieux l'environnement c'est qu'ils aient une belle relation avec la nature, qu'ils aient appris à la connaître, à l'aimer, à s'y sentir bien.
C'est donc ce que nous souhaitons proposer au travers de ces séjours : inviter les enfants à continuer de créer des liens avec la nature.



Vivre ensemble

Nous privilégions les groupes avec des petits effectifs pour favoriser au maximum la place et la participation de chacun.
Nous accordons une grande importance à instaurer un climat de confiance et de bienveillance afin que chacun.e.s  puissent se sentir à l'aise et puissent s'exprimer.
Ce climat de confiance est nécessaire pour que chacun.e.s se sentent respecter dans son individualité et dans ses différences.
Nous proposons pour cela des temps quotidien de paroles et d'expression : le conseil « Graine de Crapule » tous les jours en fin de journée est un espace qui permet aux enfants d'exprimer ce qui va bien, ce qui leur a plu mais aussi les difficultés qu'ils ont pu rencontrer dans la journée. Un temps qui permet à l'enfant de pouvoir mettre des mots, se raconter, mais aussi apprendre à écouter l'autre.

Tout au long de la journée, les animateurs.ices sont présent.e.s et à l'écoute des enfants. Leur présence permet de réguler au fur et à mesure les tensions ou difficultés éventuelles.

Nous souhaitons que les enfants puissent être autonomes et acteurs de leur séjour, ce qui sous entend qu'ils participent activement à toutes les missions de la vie quotidienne. Nous leur proposons en début de séjour de se mettre en équipe (mélangeant les petits et les grands) et que chaque jour ils puissent changer de missions grâce à la roue des tâches. Voici les différentes missions proposées aux enfants :

Mise de table
Vaisselle
Propreté du camp
Les ludishows : Les garant.e.s de la bonne humeur générale : un temps de créativité au service du collectif.

Toujours dans l'idée de les rendre autonomes et acteurs de leurs vacances, nous proposons à un petit groupe d'enfants, chaque matin et après midi de participer à la préparation des repas avec l'aide du ou de la cuisinière. La cuisine est faite en grande partie avec des produits locaux et/ou issus de l'agriculture biologique. Nous proposons une cuisine saine et simple, qui leur permet de goûter, de découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles manières de cuisiner (cuisine au feu de bois, cuisine sauvage).

Vivre ensemble, c'est aussi apprendre à respecter les besoins de chacun.e.s.
Une attention particulière est portée au respect du sommeil des uns et des autres. Pour cela, nous proposons un réveil échelonné et un espace de réveil (avec des dessins, des livres) pour se réveiller en douceur sans gêner ceux et celles qui souhaitent dormir plus longtemps.



Le rôle de chacun.e.s

L’équipe sera constitué d’une directrice et de deux animateurs.ices.


Le rôle de l'équipe
L'équipe a pour rôle le bon déroulement du séjour en proposant diverses animations (jeux de cohésions, ateliers créatifs du matin, veillées) et en s'investissant dans la vie quotidienne des enfants.
L'équipe devra être :
garante de la sécurité physique, morale, et affective des enfants
responsable de l'hygiène de vie et de la santé des enfants
responsable de l'élaboration des enfants
garante du bon déroulement des temps de jeux libres
référente dans le relationnel.

Le rôle de la directrice
Elle a  pour rôle d'assurer la sécurité et l'intégrité morale et physique de chaque participant.e et de veiller au bon déroulement du séjour.
Elle a aussi le rôle d'écrire le projet pédagogique et de le suivre tout au long du séjour.
Elle a pour rôle les tâches administratives liées au séjour (déclaration du séjour, inscriptions des informations, lien avec les familles).


Le rôle de l'assistant sanitaire
Se procurer et consulter les fiches sanitaires
Récupérer les traitements
Effectuer les premiers soins en cas de petite blessure
Gérer les allergies (alimentaires ou non) et prévenir les autres membres de l'équipe de la marche à suivre
Mettre à disposition des animteurs.ices les trousses de secours.



Le rôle de la cuisinier.e
Le ou la cuisinier.e a pour rôle :
la réflexion et la préparation des menus
l'intendance en amont et pendant le séjour
la réalisation des repas avec la participation des enfants pendant le séjour.




Journée type

à partir de 7h30 lever échelonné
à partir de 8h30 Petit déj + la toilette
à  9h30 Réveil collectif : en jouant, en chantant, en dansant !!
à partir de 10h Atelier du matin
12h00-13h00  Repas
13h00-14h Temps calme
14h-17h Jeu libre + Goûter (16h30)
17h-18h Douches
18h-18h45 Conseil des Graines de Crapule
18h45-19h Installation repas
19h-19H45 Repas
19h45-21h00 Brossage de dents + Veillée
21h00 retour au calme, petites histoires et chansons qui font rêver....

Les horaires varieront en fonction  de l’état de fatigue des enfants.