Finale Hyperspace Toulouse

Je me retrouve en finale contre le collègue Fred2-D2. Je joue la nuée de TIE avec Howlrunner et l’escadron Inferno. Il joue la triplette séparatiste Maul, Dooku et Grievous. Une liste que je ne connais que trop bien, pour l’avoir testé moi même.

Le combat s’annonce difficile. La priorisation des cible est capitale.

Setup et Tour 0 / Tour 1

Suite au placement des obstacles, le côté droit semble plus dégagé. Je décide donc de m’y installer. Le centre est quand même assez encombré à mon grand désarrois. Même si les nuages n’infligent pas de dégât, ils me coûtèrent cher en action.

Ma stratégie est de foncer très rapidement sur lui pour ne pas lui laisser le temps de mettre en place son flank avec Dooku et Grievous et de faire un kill rapide sur Maul. Mon premier mouvement sera donc un 5 tout droit, permettant également de dépasser le premier nuage sur la gauche et me laisser plus de champ libre.

Tour 2

Grievous ayant fait un virage 1 serré à 90° sur sa gauche au tour précédent, longeant ainsi son bord, je décide de temporiser avec un virage virage 1 serré à 90° en attendant qu’une meilleure opportunité apparaisse.

Très difficile dilemme pour la programmation ici. Le 5 tout droit est très tentant pour tenter un gros tir sur Dooku. Mais il ouvrirait complètement le flank à Grievous + Maul, ce qui est trop dangereux. Ma cible prioritaire est Maul et je sais que ma seule possibilité de victoire est de l’éliminer très tôt pour ne pas trop subir son double tir. Un trop gros risque à prendre. Je décide donc de faire un virage à 45° à vitesse 2 vers Maul.

Tour 3

 

Dooku se désocculte vers l’avant et tourne serré. Maul avance lentement à 1 tout droit. Les ennuis commencent alors. Seul mes 3 TIE avant sont à portée de tir. Mon pauvre Gideon Hask à l’avant gauche se voit infliger 2 dégâts dont un Pilote Paniqué, à portée 3 à travers le nuage par Maul et Dooku. Je n’inflige qu’un maigre dégât en retour suite à 3 tirs et une utilisation de Tireur Hors Pair. Ça sent le roussi.

Mon Gideon est mal en point. Je décide de tenter de saisir l’opportunité de tuer Grievous, bloqué derrière son couloir de nuage, tout en bloquant Maul. Le Tie de l’académie exécute alors un virage sur l’aile à vitesse 3 pour bloquer Maul, suivi de tous les autres à vitesse 2.

Tour 4

 

Grievous réussi alors l’exploit de faire un 1 serré + tonneau et d’éviter tous mes tirs. Encore une fois, un de mes TIE (le plus à droite) ne tirera pas. Maul termine Gideon, qui ne se rend pas sans combattre grâce à la Tactique de nuée de Howlrunner, et inflige un gros tir à portée 1 à Maul. Gideon ayant déjà utilisé son tireur hors pair, et fait son taf, je décide de ne pas le sauver avec Iden Versio pour conserver ce pouvoir très précieux pour un autre moment plus critique (critique ha ha, il va y en avoir). Maul se paye même le luxe d’infliger un “Pilote assommé” à Seyn Marana avec sa deuxième attaque. C’est la fête du Crit côté Sith. Grievous ne prendra aucun dégât suite à 3 attaques grâce à son nuage et à sa chance insolente. Seul point positif de ce tour, je suis très bien positionné pour me retourner au tour suivant et finir Maul.

Tour 5

Demi-Tour ! Mes vaisseaux font face à l’ennemi. Ma nuée est toujours compacte. Rien n’est perdu ! On envoie tout ce qu’on a en on tente de tuer le Dathomirien au double-sabre. Grievous tourne à 1 serré et atterrit sur le nuage. Il ne prendra encore aucun dégât malgré la portée 1 et Maul survivra à 2 PV après 4 attaques ! J’aurais encore droit à 2 attaques au tour suivant. Il s’est pris 3 critiques mais rien d’impactant. Pas d’arme en panne, pas de coup au but,...

Je perds Seyn Marana, déjà endommagée, dans l’échange de tir, non pas sans avoir tenté de la sauver avec Iden. Mais 4 tirs full dégâts c’est un petit peu trop violent.

Tour 6

Je provoque volontairement des collisions parmi mes vaisseaux pour dé-stresser et avancer plus lentement, gardant ainsi des arcs de tir sur Maul. Grievous bump derrière moi et continue de m'arroser à portée courte. Je parviens enfin à tomber Maul et je perd Iden dans l’échange. Mais je sais qu’il est déjà trop tard. J’ai perdu trop de forces pour pouvoir tomber les 2 restants. La suite ne sera qu’une (pas très) lente agonie.

Tour 7

   

On bloque alors Grievous et on tente un demi-tour pour avoir des tirs sur Dooku et espérer faire quelques dégâts. Et boom ! One shot de l’académicien à travers le nuage.

Howlrunner fera un 2 tout droit au tour suivant se retrouvant face à face avec le bon Général qui fit 1 serré et Del Meeko tourna face à Dooku qui effectua un 5K demi-tour. Et ce fut 2 pilotes impériaux de plus qui rejoignirent le vide spatial.

La victoire était totale pour la CSI. 71 à 200.

CONCLUSION

Une accumulation de petites erreurs de décision de mon côté a fait que je n’ai jamais pu tirer à pleine puissance sur un même vaisseaux ou aligner correctement mes arcs bullseye pour déclencher mes tireurs hors-pair et adresse au tir. Et des très bon jets de mon adversaire ont décimé mes forces très rapidement avec une avalanche de critiques. “Natties” comme disent les ricains des States.

Néanmoins bien joué à lui pour cette victoire ! Ma revanche n’en sera que plus terrible.

Maxx

Squad Tolosà