Evénements

1853 Colonisation française. Le 28 avril, prise de possession de la Nouvelle-Calédonie par la France. La population d'origine, les Kanaks, est mise en minorité en quelques dizaines d'années seulement. 5/6 de la surface agricole est confisquée. 2/3 de la population kanak disparaît en 50 ans. Chassés de leurs terres, les Kanaks sont parqués dans des réserves montagneuses où la terre est improductive, ce qui provoque des famines.

1856 Première répression coloniale française. Les guerres entre les chefferies locales sont instrumentalisées par les colons pour asseoir leur pouvoir.

1866 Révolte de Kanaks à Gatope. 150 Kanaks sont fusillés.

1872 Le 5 novembre, départ de 580 déportés de la Commune vers la Nouvelle-Calédonie.

1873 Le 28 août, condamnée à six ans de réclusion, Louise Michel est emmenée en Nouvelle-Calédonie sur le Virginie. Quatre mois de traversée.

1878 Les jachères kanaks sont dévastées par le bétail des colons.

Le 25 juin, insurrection kanak.

Répression féroce, plus de 1 000 insurgés Kanaks sont tués par l'armée française à l'aide de renforts d'Indochine (- décembre). Déportations et confiscation des terres. La tête du chef, Ataï, est ramenée à Paris et exposée au musée colonial.

Déportée sur place, Louise Michel prend la défense des insurgés. Certains anciens communards à qui on promet la liberté, s'associent à la répression.

Le cantonnement sur des mauvaises terres, la colonisation de l'île par les bagnards et les épidémies affaiblissent considérablement les Kanaks. Leur population diminue de moitié : il n'en restera que 27000 en 1921.

1968 Naissance du mouvement indépendantiste kanak avec la création du Groupe 1878, nommé ainsi en souvenir de l'insurrection de 1878.

1982 Création en décembre de l’Union Syndicale des Travailleurs Kanaks et des Exploités (USTKE). Elle associe les travailleurs kanak et tous les autres exploités. Deuxième organisation syndicale du pays. Présidée par Gérard Jodar.

1988 En avril, la gendarmerie d'Ouvéa est prise d'assaut par les indépendantistes. Quatre gendarmes sont tués et une vingtaine sont pris en otage dans une grotte.

Le 5 mai, entre les deux tours de l'élection présidentielle, l'intervention dans la grotte d'Ouvéa de l'armée et des services secrets se solde par la mort de 19 militants du FNLKS et de deux membres de la DGSE.

En août, accords de Matignon sur la Nouvelle Calédonie (Jacques Lafleur RPCR, Jean-Marie Tjibaou kanak). Trêve de 10 ans.

1998 L'accord de Nouméa fixe à 2014 le début du processus référendaire pour ou contre l'indépendance. L’assemblée territoriale qui sera élue en 2014 devra organiser les consultations.

Les indépendantistes obtiennent que la colonisation de peuplement ne soit plus un obstacle au processus d'accession à l'indépendance. Seuls les électeurs du territoire présents en 1988 et y restant, et ceux qui ont accédé depuis à la majorité, auront la possibilité de se prononcer sur l'avenir du territoire. C'est la notion de corps électoral figé.

1989 Le 4 mai, assassinat de Jean-Marie Tjibaou et Yéwéné Yéwéné par un extrémiste kanak, privant le FNLKS de deux dirigeants intègres.

1999 En mars, loi organique conférant un statut particulier à la Nouvelle-Calédonie.

2007  Fondation en novembre du Parti travailliste (PT) par l'USTKE. Ce jeune parti est le relais politique de l'USTKE dans le débat politique. 

2008 Elections municipales. le PT a 25 élus.

2009 Elections provinciales. Le PT a 7 élus dont 4 siègent au congrès du territoire.

Population 245.000 habitants.

2012

Population 40% de Kanaks, 29 % d'Européens.

72% de la population habite Nouméa et sa périphérie.

La moitié de la population a moins de 30 ans.

2016 Grève à la Société Le Nickel (SLN), opérateur historique du minerai calédonien et premier employeur de l’archipel (20 à 25 % des emplois).

La tonne du nickel a perdu 50 % de sa valeur en bourse depuis avril 2014, à cause du ralentissement de la croissance en Chine et d’une surproduction.

La SLN est une filiale d’Eramet, un groupe minier et métallurgique français, dans lequel l’État détient 26 % de participation.

2017 Référendum d'autodétermination. Les indépendantistes, divisés en deux grands mouvements rivaux, sont majoritaires dans le Nord et les îles.

Economie

Ressources : minerai de nickel (20 à 30% des réserves mondiales connues).

Pauvreté et richesses : les revenus des 10% les plus riches sont 8 fois ceux des 10% les plus pauvres (à comparer à un coefficient de 3.6 en métropole et 6.3 dans les DOM).