Published using Google Docs
Syrie 21e 2000-2009
Updated automatically every 5 minutes

Chronologie de la Syrie dans les années 2000

Début des années 2000

Des éléments de la direction du Parti d’action communiste (PAC) sont libérés de prison (certains y ont passé plus de 17 ans). Le PAC connaît des déchirements et des transformations idéologiques, allant du libéralisme à l’engagement révolutionnaire, en passant par le stalinisme.

Les relations du pouvoir avec Moscou sont devenues très faibles depuis la chute de l’URSS.

2000 

14 % des Syriens vivent sous le seuil de pauvreté.

> Le 10 juin 2000, mort du dictateur Hafiz el-Asad.

Le jour même, la Constitution est modifiée pour permettre à son fils, Bachar al-Asad, de lui succéder. Il est médecin et a fait ses études en Grande-Bretagne.

> En juillet 2000, Bachar el-Asad arrive au pouvoir en juillet.  

 Bacher el-Assad

> le 17 juillet 2000, dans son discours d’investiture Bachar al-Assad se présente en « réformateur ».

Son premier travail est d’achever le renouvellement de l’ancienne garde, symbolisé par l’éviction de Khaddam, proche d’Hafez al-Assad.

Progressivement, il se constitue une nouvelle garde rapprochée, de sorte que la patrimonialisation du régime se renforce. Il introduit ses loyalistes dans l’armée et les forces de sécurité et intègre des technocrates réformateurs dans le gouvernement, avec peu de poids politique. L’ensemble des pouvoirs va se concentrer dans les mains de trois figures : Bachar al-Assad au niveau politique ; le frère cadet Maher al-Assad au niveau militaire, puisqu’il dirige la 4e division blindée, la plus moderne et la plus équipée, tout en traînant en parallèle dans les milieux d’affaires via un homme de paille, Mohamed Hamcho ; Rami Makhlouf au niveau économique et financier, celui-ci étant le banquier de la famille et l’homme le plus riche de Syrie.

2001 

En février 2021, le court climat printanier de liberté relative qui a fait suite à l'investiture de Bachar al-Assad est interrompu.

La répression s'abat et une nouvelle chape de plomb écrase toute activité politique ou intellectuelle indépendante ou critique.

2003 

Des lois de libéralisation font tomber des pans entiers de l'économie (téléphonie mobile, transports en commun, banques) sous le contrôle d'intérêts privés. La captation des fruits de la croissance par une clique affairiste autour de Bachar al-Assad fait perdre au parti Baath le soutien des couches populaires sur lequel il s'est construit.

Fondation du PYD, parti kurde frère du PKK.

Bachar al-Assad va connaître des années difficiles avec les États-Unis, suite à la guerre d’Irak, la Syrie étant la cible des néoconservateurs américains.

Pour peser dans la négociation avec les Américains, le régime syrien utilise les réseaux djihadistes en Irak, alimentant la contre-insurrection en Irak pendant des années.

> En août 2003, le PAC annonce son retour sur la scène politique, suivi d’une nouvelle publication intitulée Maintenant. Cependant, pour de nombreux anciens membres, le parti ne représente plus les aspirations initiales et les idéaux de gauche des années 1960 et 1970.

2004 

Révolte de Qamishli, l’intifada kurde. Pour la première fois des milliers de Kurdes, à la suite d’affrontements avec des supporters nationalistes arabes lors d’un match de football et une sévère répression de la police, sortent dans la rue pour affirmer leur identité kurde et revendiquer leurs droits de citoyenneté. Le soulèvement n’est pas limité à Qamishlo ou à la région du Rojava, mais gagne rapidement les quartiers kurdes d’Alep et de Damas. Des statues du père Assad sont renversées, des commissariats, des établissements publics, des centres du Baath sont attaqués.

Fondation Mouvement de Jeunesse kurde (TCK).

2005 

Retrait de l'armée syrienne du Liban.

Fondation du Parti de l’Avenir kurde de Michel Temo.

2006 

> En mai 2006, deux manifestations de centaines d'ouvriers de la Société de construction publique ont lieu à Damas avec des affrontements avec les forces de l'ordre. 

2007 

> En septembre 2007, bombardement par Israël d'un réacteur nucléaire en Syrie.

2008 

Sécheresse. Privatisation de terres subie par plusieurs centaines de milliers de paysans dans le nord-est.

Le gouvernement décide de « libérer les prix et supprimer les subventions aux couches les plus défavorisées ».

Sarkozy invite Bachar el-Assad au défilé du 14 juillet.

Pour les Russes, le port de Tartous permet d’exploiter les accès à la mer Méditerranée de la Russie. Des travaux sont effectués pour accueillir des navires plus conséquents. Ces rénovations doivent servir de point d’ancrage à une présence navale russe permanente en Méditerranée.