Compte rendu de la réunion de bilan des producteurs de Consom’Acteurs 46 : 12 décembre 2017

Le quorum est fixé à 8 membres par l’article 12 des statuts

Amapiens Présents 15/107 : Yves, Philippe, Christiane, José, Nathalie, Martine, Evelyne, Bertrand, Geneviève,  Merzouk, Benadette, Stéphane, Marie hélène, Brigitte  

2  personnes de l’Amap de St julien : M. et Mme Durand

Excusés : Danièle, Béatrice, Jean-Jacques, Hélène

Producteurs présents 8/13 : Ydaline Traverse (laitages vache), Henri Bonnaud (Boeuf, veau), Lise Chapel (miel) Leila Bourad (fruits rouges  et confitures), Fiona Conan (légumes), Catherine et Philippe Rialet (Laitages brebis),  Christophe  Longueville (poulet), Sophie Schreck (pain)

Excusés : Sébastien Galineau (Producteur agneau), Estelle Dicha (Sorbets), Aliméa (Fruits corses)

Absents : François Rault (Kiwis), Jean-Claude Bottero (Asperges)


Bilan des producteurs        1

Nouveaux producteurs        4

Des questions        5



Bilan des producteurs

Nous proposons aux producteurs un guide pour aider à cadrer le débat :

  1. Carte de visite
  1. Activité principale et activités complémentaires
  2. Depuis quand ?
  3. Issu du monde agricole / hors cadre familial
  4. Nombre de bêtes / Surface Agricole Utile /…
  5. Equivalent Temps Plein et statuts
  1. La production :
  1. Augmentation / diminution du nombre de contrats
  2. en volume
  3. en valeur
  4. Changements dans l'exploitation : personnes, surface, troupeau, …
  5. Projet et difficultés
  1. Votre avis sur …
  1. le déroulement de la distribution
  2. la relation avec les consom'acteurs
  3. la relation avec les référents
  4. les moyens de communication (site internet, liste de discussion, échanges sur place)
  5. le système des contrats
  1. Globalement
  1. - Vos satisfactions sur l'année écoulée
  2. - Vos déceptions sur l'année écoulée
  3. - Vos souhaits/objectifs/projets pour les mois à venir

1- Volailles :

Activité principale, depuis 2011, issus du milieu agricole, deux personnes à temps plein mais pas deux salaires. (1,5 ETP). 4500 poulets, 20 hectares de céréales.

2- Veau, Boeuf :

Activité principale, depuis 1981, issu du milieu agricole, 30 bêtes sur 54 hectares,

Le fils d’Henri élève des volailles bio et a 10 vaches sur exploitation mitoyenne.

1 temps plein par l’exploitation + ½ temps partagé entre les exploitations du père et du fils

Année difficile : vêlages (morts nés), accidents (saisies=pertes sèches), L’agrément Ecocert en attente pour les produits transformés.

Minimum pour une commande : 20 kilos de viande. 1 veau par semaine,  boeuf 3 fois dans l’année. Augmentation du prix prévue pour 2018.

Henri nous précise qu’il faut garder la viande au réfrigérateur jusqu'à la date notée (DLC) avant de la congeler.

Visite à la ferme prévue en mai (Date à préciser)

3- Légumes :

Activité principale, depuis 2011. Hors cadre familial, 8000 m2 et 3 serres pour les cultures d’hiver et de printemps.

1 temps plein et demi dégageant 1 smic pour 2

Des loupés : pas de poireaux ni de betteraves,  épinards. Certaines productions peuvent se retrouver au marché,  mais pas à l’AMAP du fait de leur faible quantité (pas de quoi faire 30 paniers)

4- Laitages de vache :

3 personnes sur l’exploitation dégageant 1 salaire et demi

5-Laitages de brebis :

Activité principale depuis 1992 avec une production d’agneau pour la viande et le lait, hors cadre familial.

200/250 bêtes dont 90 à la traite, 70 hectares en fermage, 2 personnes sur l’exploitation pour 1 salaire et demi

Actuellement pas d’autonomie alimentaire car très compliqué de faire des céréales sur les terres de la ferme.

En janvier février pas de livraison pour l’Amap pour cause de problème de stock

La distribution se passe bien

Le chiffre des contrats est stable (entre 16 et 28), l’Amap représente 10 % du chiffre d’affaire. Augmentation des contrats possible.

Projet d’augmenter le troupeau viande et de reprendre des fermages (morcelage actuel) pour optimiser le parcours des bêtes afin de tendre vers 1 parc / jour (éviter les maladies,  …)

6-Fruits rouges et confitures :

Activité principale, depuis 2013, hors cadre familial.

4000 m2 (pas tout utilisé), fraises en plein champ, suite au soucis de production plus de fraises remontantes.Temps plein, pas de revenus pour l’instant

Nombre de contrats stable

Projet pour 2018 : creuser un bassin (devis demandé), faire un autre contrat avec d’autres confitures (il y en a plein !), fournir d’autres Amap,  organiser des achats groupés.

7-Pain

Activité principale pour Sophie : boulangerie et traiteur et pour Alex menuiserie

2 personnes 1 entreprise depuis 2006, hors cadre familial

Vente au fournil 2 fois par semaine en été et une fois par semaine en hiver  

Salaire pour la partie boulangerie 600 euros /mois

La partie traiteur est en augmentation avec un gros événement réalisé au printemps 2017

La distribution se passe bien

Projet pour 2018  : faire un article sur les farines,  aménager un espace vente à côté du laboratoire  

Rappel : bien remplir les contrats en mettant le nom, le numéro de téléphone

8-Miel :

Activité principale, depuis 2011, 2 personnes, 2 temps pleins et 2 salaires.

300 colonies dont 200 en production. 30% de perte sur les colonies (=perte de production), changements climatiques ressentis fortement.

Augmentation du nombre et de la valeur des contrats (suite aux infos sur le miel ?)

9-Sorbets :

Estelle a des difficultés, elle se retrouve seule sur l’exploitation. Obligation de prendre un autre travail.

Suite au gel du printemps  elle n’a  pas eu assez de fruits pour pouvoir fournir l’Amap en buches pour Noël.

Elle cherche une solution pour pouvoir livrer l’Amap cet été car elle aura un marché en même temps (elle peut nous fournir un congélateur).

Elle fera le bilan au printemps

Elle est contente de l’accueil

10-Agneau :

Peu de commandes : informer et inciter au partage de colis entre amapiens ?

11- Fruits corses :

Voir la lettre d’Aliméa (envoyée sur la liste AMAP) pour plus de détails sur les productions.

Martine (référente) a interpellé Aliméa sur la qualité de la dernière livraison.

12-Kiwis :

Ni le producteur ni les référents ne sont présents. Pas d’infos transmises.

13-Asperges :

Pas d’infos de bilan fournies par le producteur.

Nouveaux producteurs

De nouveaux producteurs nous ont interpellés tout au long de l'année pour participer à l’AMAP,  mais la double difficulté est de …

RAPPEL : ceux qui veulent se lancer ne sont JAMAIS tous seuls,  nous travaillons avec tout le conseil d’administration (dont les référents) pour partager les questions et les soucis de gestions,  des formations sont organisées pour concevoir des outils de gestion adaptés et nous travaillons en doublette pour un co)-référence heureuse :-)

Porc

* Didier Goyet à St Capraise de Lalinde (24) 75Km

* Éric et Sabine SIMON, Cales (46) 22Km

Raymond Gorgemans et Martine Diguet

-> pas de suite

Fromage de chèvres

* Les Bouscarets à Thédirac

* Sophie et Olivier Hélin à l’Herm (46) 30Km

Christelle Laizé

-> pas de suite

Oeufs

Les jardins de Malevergne

24200 Saint-Vincent-Le-Paluel (24Km)

Anne Laure Goix, Christelle Laizé

-> pas de suite

Oeufs bio

Caroline et CHristian CARRIER St laurent la vallée (24)

pas de référent

Semences paysannes

Ferme de Rocanodel

Sophie et Marc Rouby Veurignac (24)

Pas possible en AMAP,  achats groupés

Des questions

Suite à cette assemblée générale,  un certains de points dans le débat ont soulevées des questions que nous avons décidé de traiter…

* Les paiements des contrats

Certaines personnes souhaitent payer leur contrats en espèces. Même si en l’état ce n’est pas impossible,  les faits soulignent quelques difficultés :

Des pistes sont évoquées par Fiona pour mettre en place un système de caution sur les paniers.

D’autres pistes sont également évoquées en lien avec la probable disparition des chèques et la mise en place d’autres moyens de paiement.

Marie Hélène est en charge du “chantier paiement” : il faut créer un groupe de travail pour mener la réflexion à son terme.

* Essaimage / recherche de contrats supplémentaires

La question (récurrente) de la baisse des contrats nous amène à envisager de faire un peu plus de “publicité” sur des formats généraux.

Prendre contact avec F Stuck pour une pub au cinoche.

Peut être aussi réfléchir plus globalement sur les contrats et les paniers ?

* Petits trucs et grande astuces

Un certain nombre d'informations circulent de manière informelle à propos des produits que nous consommons à l’AMAP : recettes,  date de consommation,  origine des produits,  conservation,  …

Nous proposons de regrouper toutes ces infos dans une rubrique du site pour les retrouver facilement. -> Bertrand peut former un rédacteur pour cette rubrique (facile !)

 /