Adaptation par KT42 d’un document trouvé sur Internet

Rencontre de caté : Pâques - Ascension - Pentecôte (les croix du mystère pascal)

1 . LA MORT DE JÉSUS

Raconter

Raconter comment les gens autour de Jésus se sont opposés à lui parce qu'il apportait un message de conversion, de bonheur à construire et non un bonheur tout fait. Ils l'ont livré à Pilate, le gouverneur romain, qui, lui non plus, ne voulait pas de Jésus. Alors, ils ont crucifié Jésus.

Lecture de la Parole

Découvrir avec les enfants Jean 19,25-32.(Marie et Jean au pied de la croix)

Raconter

Raconter ce qui s'est passé ensuite : les disciples ont cru que tout était fini, que tout avait échoué... Et ils sont retournés chez eux, incrédules en de disant :   "Il est mort... tout est-il fini ? Nous, qui espérions...".

Activité

Découper le dessin de la mort de Jésus et la présence de Marie et de Jean, dans une feuille préparée à l'avance. Ce dessin sera inséré dans la première croix vide (la croix pascale). Les enfants peuvent le colorier au préalable.

Dessin proposé : 

 

marie et jean au pied de la croix

 

2. LES FEMMES AU TOMBEAU

Lire l'évangile

Raconter ou découvrir dans l'évangile ce qui s'est passé au matin de Pâques. Marc 16,1-6 ; Luc 24,5-6 ; Matthieu 28,1-11

Activité

Découper les scènes qui représentent les femmes au tombeau et les coller au bas et en haut d'une autre croix vide.Ecrire au milieu la phrase : "N'ayez pas peur, je sais que vous cherchez Jésus, crucifié...Il n'est pas ici... Il est RESSUSCITE ! Ne cherchez pas parmi les morts Celui qui est vivant".

Dessins proposés : 

les femmes au tombeauCaté : Pâques - Ascension - Pentecôte

3. LES AUTRES RÉCITS DE PÂQUES

Découvrir la 3ème croix vide avec seulement les références :

Les textes des références peuvent être découverts par petits groupes et chaque groupe vient présenter son récit aux autres.

Les enfants sont  ensuite invités à dire la parole, ou la personne témoin de Jésus vivant, ou la scène, qui les interpelle le plus.

Expliquer

Les disciples ont essayé de raconter leur expérience d'avoir découvert que Jésus était vivant, ressuscité, vivant d'une vie nouvelle, une vie qui ne peut plus mourir. Mais que dire ? Peut-on raconter une expérience qui ne se voit pas, qui ne s'entend pas ? Qui n'est comprise que par la foi ? Nous avons en nous des "yeux, des oreillles, un coeur" qui voient, entendent, savent des choses qui ne se voient pas. Par exemple, l'amitié, l'affection. C'est la même chose, encore plus profonde, pour la foi. Par exemple si je parle à Jésus dans mon cœur, si je veux le raconter, que vais-je dire ? Je parle à Jésus ? Mais quelqu'un qui ne croit pas en Jésus va dire : " à qui tu parles ? Comment peut-il t'entendre si tu ne dis rien de ce que tu ressens dans ton cœur ? Les disciples, eux, ont raconté :" j'ai vu Jésus, je lui ai parlé..." Mais c'est une expérience dans la foi. C'est aussi sûr et fort que l'affection, mais cela ne se voit pas avec les yeux du corps. Les évangiles disent l' expérience de foi des disciples qui ont proclamé : " Jésus est vivant, il est ressuscité".

Activité

Les scènes à coller sur la croix  auront été imprimées sur la feuille que les enfants ont à découper puis coloriées. Ils les collent sur la 3ème croix vide au fur et à mesure de leurs découvertes. Ecrire au centre de la croix : "Il est vivant !".

Dessins proposés : 

disciples d'Emmaüs

Jésus apparaît aux disciples près du lac

Rencontre de caté : Mystère de Pâques à découvrir

jésus apparaît à Marie Madeleine

 

4. JÉSUS RESSUSCITÉ QUITTE SES AMIS

Raconter

Que s'est-il passé alors ? Découvrir ou raconter le récit de l'Ascension Matthieu 28,20 et Actes 1,1-11.

A nouveau, découvrir avec les enfants combien il est difficile de transmettre une expérience de foi. Par exemple, dans le "Notre Père", nous disons "qui es aux cieux", ce n'est pas les cieux remplis d'étoiles... Dieu n'est pas assis sur une étoile... c'est une image pour dire que Dieu est autrement père que les papas ou les mamans de la terre. Quand on dit que Jésus est monté au ciel, cela veut dire qu'on ne le voit plus, qu'il est tout entier dans le monde de Dieu, comme Jésus disait à Marie-Madeleine dans le jardin : "Je vais vers mon Père qui est aussi votre Père". Pour éviter de "chosifier" les récits, il vaut mieux s'attacher à leur signification : qu'est-ce que l'évangéliste veut nous faire comprendre par ces récits ? Ce ne sont pas des anecdotes racontées par un journaliste mais un message de foi au sujet de Jésus.

Activité

Découper et coller la scène au sommet de la première croix pascale. Et chercher ensemble ce que veulent dire les paroles suivantes : "Pourquoi restez-vous à regarder le ciel ?... Vous recevrez mon Esprit Saint. Allez ! je vous envoie...Et moi je suis avec vous jusqu'à la fin du monde".

Dessin proposé : 

Ascension

5. L'ENVOI DE L'ESPRIT SAINT

Raconter Actes chapitre 2 (récit de la Pentecôte).

Comprendre

A nouveau chercher le symbolisme des images utilisées dans le récit : tous réunis, dans la maison, l'Esprit comme des langues de feu, ils étaient compris de tous etc...

Activité

Découper la scène centrale de la première croix pascale, qui maintenant est complète. Ecrire la phrase : 'Ils étaient tous réunis en un même lieu avec Marie et d'autres femmes...Ils furent tous remplis de l'Esprit Saint.'

Dessin proposé : 

Pentecôte

6. ET NOUS ?

Toute cette histoire est importante pour nous. Si nous croyons nous aussi que Jésus est vivant, ressuscité, si nous le prions, si nous voulons le suivre, nous sommes aussi ses témoins.

Raconter ce qui est arrivé un jour : Jacques disait : "Ce n'est pas vrai que Jésus est ressuscité, on dit cela pour nous consoler!" Un autre garçon lui demande : " Est-ce que tu pries Jésus quelquefois ?" - "Bien sûr!" - "Mais alors, s'il n'est pas ressuscité, cela ne sert à rien de le prier, il est mort, mort...". Et Jacques, interloqué dit :"C'est vrai ce que tu dis! Prier Jésus, au fond, c'est aussi être témoin qu'il est ressuscité!"

On peut reprendre les interrogations des disciples après la mort de Jésus : 'Alors, tout est fini ?'. Que répondent-ils maintenant qu'ils ont fait l'expérience que Jésus

Nous aussi quelquefois, nous dirions la même chose, lors d'un deuil, d'un échec... La résurrection de Jésus, c'est la victoire de Jésus sur le mal, la souffrance et la mort. C'est la porte de l'espérance qui s'ouvre.

Activité

Dans la dernière croix vide, nous pouvons soit écrire les noms de notre équipe, soit coller des photos, soit écrire des noms de témoins aujourd'hui.

Prière

Il est bon de prier ensemble après ces découvertes pour confier au Seigneur les situations douloureuses de mal ou de mort de nos proches et du monde, en redisant notre espérance avec le refrain :"Je crois, Seigneur, tu es source de vie". Ce Jésus qui est mort assassiné, il est vivant, nous en sommes témoins !"

La croix complétée donnera :

http://ekladata.com/dkHeLelyXTQdUKNI6Px7uBNBCj4.jpg

Options

Autre possibilité de travail : on pourrait partir d'une de ces croix pascales et chercher la signification des petits dessins, lire l'évangile qu'ils racontent. Puis se demander : pourquoi ces dessins ont-ils été mis sur une croix ? Découvrir que la mort, puis la résurrection de Jésus sont liées, ne sont qu'un seul grand mystère, celui de l'amour de Dieu qui nous aime à ce point de donner sa vie pour nous et dont l'amour a vaincu la mort.