Événements

1979 Le 21 décembre, l'armée rouge, "répondant" à la demande du gouvernement de Kaboul, occupe l'Afghanistan pour mater la rébellion qui menace le pouvoir pro-Moscou en place. Début de la guerre.

        

Années 1980 Soutien étatsunien et saoudien aux combattants islamistes arabes qui arrivent par dizaines de milliers en Afghanistan.

1988 Accord international pour le retrait en neuf mois des troupes soviétiques.

1989 L’Armée rouge quitte Kaboul. La guerre a fait 1,5 millions de morts afghans et 14 000 morts soviétiques.

1992 En avril, chute du gouvernement de Nadjibollah. Une anarchie s’installe où chacune des puissances régionales soutient une des factions de moujahidines de la coalition au pouvoir.

1996 En mai, Ben Landen, grand marchand milliardaire saoudien, arrive en Afghanistan.

En septembte, les Talibans (“étudiants en religion”), fondamentalistes sunnites, conquièrent le pouvoir à Kaboul après une bataille contre les "seigneurs de la guerre". Ils sont financés et armés par les services secrets pakistanais. Après quatre années de dévastations, un ordre dictatorial est établi.

Vexations contre les femmes privées de la plupart des droits humains et exécutions sommaires. Afflux d'un million de réfugiés en Iran.

Le pouvoir taliban vit de la contrebande et du trafic d’opium dont le pays devient le premier producteur mondial.

Il bénéficie de la mansuétude américaine et de l’Arabie saoudite.

2001 En mars, les talibans détruisent deux Bouddhas géants vieux de 1.500 ans à Bamiyan.

Le 9 septembre, dans la Panshir, attentat suicide contre le commandant Massoud, chef de file de l’opposition au régime de Kaboul,organisé par les partisans de Ben Laden.

En octobre, opération « Liberté immuable », premières frappes occidentales. Les frappes de l'armée américaine permettent une avancée rapide des troupes de l'Alliance du Nord, qui reconquiert villes et villages abandonnés par les talibans. Ces frappes sont soutenues en France par le gouvernement Jospin.

Le 13 novembre, Chute de Kaboul. Le régime taliban est renversé par une intervention militaire américaine.

Le pouvoir taliban est balayé le 6 décembre.

2002 Le 13 juin, Hamid Karzaï est installé au pouvoir à Kaboul par les Américains.

Il permet le retour des "seigneurs de la guerre" dans les districts du pays profond.

2004 Première élection au suffrage universel d'Hamid Karzaï avec 55 % des voix.

L'Afghanistan devient le premier producteur mondial de pavot, avec 90 % de la production.

2005 Désenchantement de la population vis à vis de Karzaï, marionnette des occupants.

L'insurrection des talibans prend de l'ampleur, surtout dans le Sud patchoun.

2009 Renfort des troupes américaines après l'élection d'Obama (100 000 hommes).

En août, élection d'Hamid Karzaï comme président après des élections frauduleuses.

2012 L'aide étrangère représente 98 % du PIB.

La zina, relation sexuelle hors mariage est punie de 15 ans de prison.

2014 En juin, élection présidentielle. Ashraf Ghani.

Émergence d'une classe moyenne urbaine.

En décembre, retrait des troupes combattantes de l'Otan. 9 800 soldats américains restent dans le pays.

2015 Les talibans gagnent du terrain dans les campagnes et harcèlent les troupes gouvernementales constituées par 200 000 soldats formés et financés par les États-Unis.

En octobre, le bombardement par l’aviation américaine d’un hôpital de MSF fait 41 morts.

2016 En mai, le mollah Omar est assassiné par un drone américain.

9 000 réfugiés internes ou de retour du Pakistan rentrent chaque jour, volontairement ou non. Kaboul et ses environs explosent sous leur afflux.

Le régime est très fragile dans sa périphérie et divisé en son centre.

2017 

Trump annonce qu’il augmente les effectifs américains de 4000 hommes qui s’ajoutent 8 400 déjà présents. 2400 Américains sont morts au cours des 16 années d’une guerre qui a coûté 800 milliards de dollars.

Population 8400 soldats américains. 600 à 800 combattants de Daech.

 afghanistan.jpg© Inprecor/jr

Économie

Population 32,4 millions d'habitants dont 10 à 12 millions dans les villes soit environ un tiers de la population totale. 6 millions à Kaboul.

Les populations rurales (deux tiers) sont sous l'influence des chefs de guerre et des grandes familles claniques.

Fracture ethnique interne du pays.

Les Patchouns sont l'ethnie majoritaire (39 à 42 %). Ils sont sunnites et surtout présents dans le sud et l'est du pays.

Dans le Nord, la majorité est non patchoune.

Les ethnies minoritaires sont les Tadkiks, les Hazaras et les Ouzbeks.

200 000 Kurdes.

Les chiites représentent 15 à 20% de la population totale, la plupart affiliés au groupe hazara d'ascendance mongole.

Opium 

L'économie de la drogue représente environ 25% du PIB global afghan.

L'opium fait vivre autour de 2,3 millions de personnes soit 10 % de la population. Un million et demi d'Afghans consomment et dépendent de la drogue.

Ressources minières Le potentiel minier afghan est très important (cuivre, or, fer, chromite, cobalt, lithium, terres rares).

Il y a également du pétrole.

Participation chinoise dans le cuivre et les hydrocarbures.

Aide et investissements internationaux La Chine est le plus gros investisseur étranger (cuivre, pétrole).

Société

Femmes.

40 % des jeunes Afghanes ne sont toujours pas scolarisées.

Forces politiques

Forces armées Il y a eu 68.000 soldats américains.

Président. Hamid Karzaï depuis 2002. Famille issue du clan aristocratique des Popalzaï. Corruption massive dans son entourage enrichi par la prédation de la manne internationale.

Assemblé nationale (Wolesi Jirga). Un quart des sièges sont réservés par la Constitution aux femmes.

Loya Jirga. Assemblée traditionnelle de notables.

Front national d'Afghanistan. Alliance de trois dirigeants politiques, chacun associé avec un groupe ethnique minoritaire en Afghanistan. Ahmed Zia Massoud (frère du "Lion du Panchir", Ahmed Shah Massoud). Parti à dominante non patchoune.

Changement est espoir.

Parti d'Abdullah Abdullah. Parti à dominante non patchoun.

"Seigneurs de la guerre". Chefs dévoyés, ex-moujahidin de la résistance anticommuniste recyclés dans le racket et le pillage. Haïs de la population.

Talibans Les talibans sont issus de l'école sunnite et recrutent principalement chez les Patchouns. Ils sont présents partout dans le pays.