Copyright 2016 Jacques Henno - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur

Jacques Henno

jhenno@yahoo.com

Conférencier (profession libérale)

www.nosenfants.fr (Nos Enfants et Les Nouvelles Technologies)

www.lesconfs.net (Les Conférences de Jacques Henno)

       

Enfants et écrans :

tous mes conseils pratiques pour les parents

Voici quelques informations que je donne lors de mes conférences sur

Le bon usage des nouvelles technologies par les enfants

Bien utilisés, les écrans constituent une formidable ouverture sur le monde. Mais ils peuvent poser un certain nombre de problèmes dont les parents doivent prendre conscience, afin de pouvoir en discuter avec leurs enfants et prendre éventuellement des mesures préventives.

Rien ne peut remplacer le dialogue au sein d’une famille, mais il doit être accompagné de limites qui aident les parents à exercer pleinement leur rôle d’éducateurs et les enfants à se repérer et à se construire.

J’espère que ces quelques pistes de réflexion vous aideront à formuler vos propres règles et à en parler avec vos enfants.

Sommaire :

Tout d’abord, quelques conseils de bon sens        2

Sécuriser l’accès à Internet à partir…        3

…d’un ordinateur        3

Quelques conseils supplémentaires destinés aux parents…        4

…de jeunes enfants        4

…de pré-adolescents et d'adolescents        4

…à partir d’un smartphone ou d’une tablette :        4

Utilisation en 3G :        4

Utilisation en Wifi        4

N’oubliez pas les liseuses :        4

Que faire si, malgré tout, votre enfant a été exposé à des images qui ne sont pas de son âge ?        4

Facebook        5

Incitez votre enfant à prendre un pseudonyme sur Facebook        5

Que faire si votre enfant est victime d’une page Spotted ?        5

Paramétrage        5

Les autres réseaux sociaux        5

La télévision        5

Les jeux vidéo        6

Le téléphone portable        6

Comment initier les enfants à la programmation informatique        7

Contact :        7

Tout d’abord, quelques conseils de bon sens

• la télévision, l’ordinateur, la console de jeux vidéo doivent être placés dans une pièce commune (pas dans une chambre), sous la surveillance des parents.

• mieux vaut ne pas laisser un enfant de moins de cinq ans seul devant un écran, même devant un dessin animé. On ne sait pas ce qui peut faire peur à un enfant de cet âge.

• la télévision ne doit pas être allumée en permanence, mais uniquement quand on la regarde.

• votre télé ne doit pas fonctionner quand un de vos enfants fait ses devoirs, même si la télé n’est pas dans la même pièce que lui.

• pour grandir, les petits enfants ont besoin de manipuler des jouets de leur âge, d’écouter leurs parents parler et de babiller avec eux. Les mettre devant une télé, c’est les empêcher de jouer, d’écouter et de babiller. C’est une perte de temps pour eux et c’est leur donner de mauvaises habitudes (passivité…) dans la consommation des écrans.

• Surtout, pas d’écran (télévision, ordinateur, jeux vidéo…) le matin avant que les enfants n'aillent à l’école. Et pas d’écran non plus le soir après le dîner, avant qu’ils ne s’endorment.

Une étude américaine estime que plus un enfant passe de temps devant les écrans, plus il a du mal à s'endormir ; il aura donc plus de mal à se concentrer en classe et ses résultats scolaires seront plus mauvais.

Une autre étude montre en particulier que l’utilisation d’un smartphone ou d’une tablette le soir retarde l’endormissement.

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) déconseille l’usage des technologies de vision en 3 D (cinéma en 3D, téléviseur en 3D, consoles de jeux en 3D…) par les enfants de moins de 6 ans et préconise une utilisation modérée de ces technologies jusqu’à 13 ans.

• si possible, posez des limites simples pour l’utilisation des écrans : par exemple «Tu peux faire une demi-heure de jeux vidéo, mais uniquement le samedi et le dimanche » ou «Tu peux regarder une demi-heure de dessin animé par jour, mais uniquement après avoir fini tes devoirs et avant le dîner».

• lisez le plus souvent possible des livres à vos enfants, même s’ils sont tout petits. Être avec eux, sur leur lit, pour leur lire un livre avant qu’ils ne s’endorment les calme et peut les aider à passer une meilleure nuit. Et vous leur transmettez l’habitude de lire des livres.

• montrez l’exemple : plus vous passez de temps devant des écrans, plus vos enfants voudront passer de temps devant des écrans ; plus vous lisez, plus vos enfants voudront lire…

Sécuriser l’accès à Internet à partir…

…d’un ordinateur

La première précaution à prendre pour protéger vos enfants des contenus qui ne leur sont pas destinés est d'activer les filtres proposés par les moteurs de recherche. Cette opération est très simple et ne prend que quelques secondes. En cliquant sur les deux liens ci-dessous vous saurez comment procéder sur Google, Yahoo!, Bing et YouTube.

• Comment activer le filtrage des contenus inappropriés sur Google, Bing et Yahoo!

• Comment protéger ses enfants sur YouTube ?

Cependant, dès que votre enfant grandira, il pourra très facilement débrancher les filtres des moteurs de recherche (sauf si vous les avez verrouillés, mais pour cela vous devez posséder un compte chez Google ou Yahoo!, par exemple). Mieux vaut donc équiper votre ordinateur familial d'un logiciel de filtrage qui empêche les mineurs d'être exposés à des contenus pornographiques ou ultra-violents. Normalement, votre FAI (fournisseur d'accès à Internet) doit vous offrir de tels outils gratuitement. Ces programmes sont plus compliqués, pour les parents, à installer, mais aussi, pour les enfants, à contourner.

Les liens ci-dessous renvoient vers les pages d'aide des fournisseurs d'accès, qui vous expliquent comment obtenir, installer et paramétrer le logiciel de filtrage proposé gratuitement par votre FAI.

Vous êtes abonné à :

Alice/ Free

SFR/NeufBox

 Numericable

 Wanadoo/Orange

Malheureusement, ces outils sont encore imparfaits.

Quelques conseils supplémentaires destinés aux parents…

…de jeunes enfants

• Télé, ordi, jeux vidéo… : conseils pour les enfants du primaire

…de pré-adolescents et d'adolescents

• Contrôler à distance l'activité de ses pré-ados et ados

…à partir d’un smartphone ou d’une tablette :

N'oubliez pas de sécuriser les tablettes tactiles susceptibles d'être utilisées par vos enfants.

Utilisation en 3G :

Activer le contrôle parental proposés gratuitement par les opérateurs, pour empêcher la consultation de contenus inappropriés.

Free propose seulement des outils pour filtrer les appels et les SMS émis ou reçus par les enfants. Voir https://mobile.free.fr/servicesMobiles/ (paragraphe en bas de page : « Filtrage d'appels et SMS », scénarios 3 à 5)        

Utilisation en Wifi

• Comment rendre un iPhone et un iPad plus sûr pour les enfants ?

Comment sécuriser un smartphone ou une tablette sous Android ?

N’oubliez pas les liseuses :

Certains liseuses permettent d’accéder à Internet ou de télécharger des extraits de livres.

Pour activer le contrôle parental sur :

Que faire si, malgré tout, votre enfant a été exposé à des images qui ne sont pas de son âge ?

• 1 prévenir vos enfants qu'ils peuvent voir des images qui peuvent les mettre mal à l'aise ; leur dire que cela nous arrive aussi, que cela arrive à tout le monde, que cela n'est donc pas leur faute, afin de les déculpabiliser et qu'ils puissent se sentir libres de venir en parler avec un adulte pour se libérer ainsi de l'éventuel traumatisme causé par ces images.

• 2 s'il vient vous voir, écouter votre enfant avec compassion et lui expliquer que c'est normal qu'il ait été choqué, car ces images n'étaient pas pour lui, que nous aussi elles nous choquent, bien expliquer que c'est exactement ce que recherchent les personnes qui ont produit et diffusé ces images (que ce soit de la pornographie ou de l'ultra-violence), expliquer les motivations - malsaines - de ces personnes ; le rassurer en disant que l'on va faire plus attention désormais

• 3 s'assurer qu'il n'en a pas parlé auparavant à un camarade qui aurait pu faire de la surenchère et lui montrer des choses encore plus horribles

• 4 vérifier dans quel contexte précis ces images ont été vues et par qui elles ont été diffusées (cela peut arriver dans un car au retour d'une compétition sportive par exemple). Ne pas hésiter à en discuter avec les éducateurs concernés, voire à porter plainte si nécessaire…

• 5 un enfant sera capable de porter un regard critique sur les images qu'ils voient, s'il a déjà vu ses parents critiquer des images… N’hésitez pas à commenter les films, reportages, publicités… que vous voyez avec votre enfant.

Facebook

Incitez votre enfant à prendre un pseudonyme sur Facebook

• Pourquoi les enfants doivent prendre un pseudo sur Facebook

Que faire si votre enfant est victime d’une page Spotted ?

• Que faire si votre enfant est victime de propos injurieux sur une page Spotted ?

Paramétrage

Aidez vos enfants à paramétrer leur profil Facebook : contactez-moi par courrier électronique (jhenno@yahoo.com) pour recevoir la dernière version du fascicule que j’ai édité : «Comment bien paramétrer le profil Facebook de votre enfant»

Les autres réseaux sociaux

Comment sécuriser le profil de votre enfant sur Ask.fm

Comment sécuriser le profil de votre enfant sur Instagram

La télévision

Montrez l’exemple !

Les enfants qui passent le plus de temps devant la télévision sont ceux dont les parents passent eux-mêmes le plus de temps devant la télévision, devant des DVD ou devant des films et des émissions sur Internet (étude parue dans la revue Pediatrics en juillet 2013 : http://pediatrics.aappublications.org/content/132/1/e142 )

• A quel âge peut-on mettre un enfant devant un écran ?

• les trois principaux problèmes que pose la télévision : une activité dévoreuse de temps, les troubles du sommeil et de l'attention, l'accoutumance à la publicité

• Privilégiez le visionnage en  replay, plutôt que les émissions en direct ;

• la télé-réalité et les enfants

• le journal télévisé : à partir de quel âge un enfant peut-il le regarder ?

Les jeux vidéo

Vérifier que les jeux sont pour votre enfant :

Utiliser la classification Pegi (Pan European Game Information) mise au point par les éditeurs de jeux vidéo

www.pegi.info

Le téléphone portable

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) estime que les ondes des téléphones mobiles peuvent avoir des effets sur les fonctions cognitives et le bien-être des jeunes. Elle recommande donc aux parents d’encadrer l’utilisation du téléphone portable par les enfants et les adolescents.

Voici une synthèse des conseils que je donne pour le téléphone portable :

1 Pour les enfants, le téléphone, le plus tard est le mieux. La croissance de leur organisme en développement les rend particulièrement vulnérables à tous les rayonnements électromagnétiques. Le gouvernement français recommande un usage modéré du téléphone portable par les enfants.

2 Choisir un mobile à faible DAS (Débit d'Absorption Spécifique : le DAS mesure le niveau maximum d'ondes radio auquel vous pouvez être exposé en utilisant cet appareil). Tous les téléphones mobiles commercialisés en France doivent avoir un DAS inférieur à 2 W/kg, mais certains appareils ont des DAS beaucoup plus faibles que les autres.

3 Si possible, ne pas porter son téléphone à hauteur ou contre son cœur, l'aisselle ou la hanche, près des parties génitales. Tenir l'antenne du téléphone la plus éloignée possible de soi. Même lors de l'envoi d'un SMS.

4 Toujours utiliser l'oreillette « filaire » (encore appelée "kit piéton") livrée avec votre téléphone afin d'éloigner l'appareil de votre oreille (et de votre cerveau) le temps de la conversation. Mieux encore : utiliser une oreillette Bluetooth.

5 Ne téléphonez que dans des conditions de réception maximale : dès que votre écran affiche les "4 barrettes" de réseau, pas moins. Pour chaque barre manquante, le rayonnement émis par le portable pour se connecter serait multiplié par 2.

6  Ne téléphonez pas en vous déplaçant (train, voiture, bus, pied, cheval, vélo, bateau, patinette, roller, etc.). Un mobile en mouvement émet plus d'ondes.

7 Eloignez le mobile de vous et maintenez à la verticale le temps de joindre votre correspondant et tant que la première sonnerie n'a pas retenti.

8 Inutile d’installer sur le téléphone portable de votre enfant un « patch anti-ondes » : cela ne sert à rien.

Si vous le souhaitez, vous pouvez installer sur leur smartphone des outils permettant de contrôler à distance l'activité de vos pré-ados et ados

Comment initier les enfants à la programmation informatique

J'ai publié dans le quotidien Les Echos une  enquête sur l'initiation des enfants à la programmation informatique :

Cette enquête comprend une liste d'ateliers le mercredi après-midi, le week-end ou pendant les vacances scolaires pour initier les enfants, les préados ou les ados, ainsi qu'une liste de ressources en ligne pour qu'ils apprennent seuls ou à plusieurs.

En savoir plus sur : http://www.lesechos.fr/journal20141216/lec1_idees_et_debats/0204012350911-comment-initier-les-enfants-au-numerique-1075374.php?GEWxThPLd2gBofvq.99

Contact :

Vous désirez plus d'information ou vous souhaitez que je vienne donner une conférence sur le thème du bon usage des écrans par les enfants ?

Contactez moi : jhenno@yahoo.com

Copyright 2015 Jacques Henno - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur            /