Évènements

1745 Alliance entre l’émir Muhammad Ibn Saoud et un réformateur puritain, Wahab, pourfendeur des “superstitions”. Elle donne l’idéologie wahhabite qui prône une stricte application de la loi islamique.

1926 Les Hachémites de Jordanie sont chassés de la Mecque par Abdelaziz al-Saoud.

1932 Création du royaume d’Arabie Saoudite.

1937 Découverte du pétrole.

1945 Le 14 février, le président Roosevelt, sur le chemin de retour de Yalta, s’arrête sur le canal de Suez pour rencontrer le jeune souverain Abdelaziz al-Saoud et sceller une alliance pour sécuriser l’approvisionnement en hydrocarbures des Etats-Unis. D’un côté, l’Arabie Saoudite réserve aux Etats-Unis le statut de partenaire préférentiel pour l’exploitation et l’exportation des ressources pétrolières du royaume ; de l’autre, les Etats-Unis incluent dans leurs intérêts vitaux la stabilité politique du Royaume, de la dynastie et de toute la Péninsule arabique.

Années 1950 Des Frères musulmans égyptiens, pourchassés par Nasser, trouvent refuge en Arabie Saoudite.

Années 1960 Le royaume dépense des millions de dollars pour exporter l’idéologie wahhabite, notamment dans les communautés musulmanes des pays occidentaux.

Années 1970 Au fil du temps, les dirigeants petits-bourgeois des mouvements fondamentalistes islamistes approfondissent leurs liens avec la bourgeoisie, même s’ils tentent de préserver leur base de soutien dans diverses classes sociales. L’Arabie saoudite joue un rôle clé dans ce processus. Elle fournit aux Frères Musulmans égyptiens et à d’autres groupes un accès privilégié aux opportunités commerciales et professionnelles pendant le boom pétrolier des années 1970 et 1980. Cette situation accélère le processus d’embourgeoisement du mouvement fondamentaliste islamiste. De plus en plus de capitalistes ont commencé à jouer un rôle de premier plan au sein du mouvement.

1975 Assassinat de Fayçal.

1979         Des islamistes opposés à la monarchie prennent en otage les personnes présentes dans la mosquée de La Mecque. Assaut contre la mosquée, il y a plusieurs dizaines de morts.

L’expression la plus rudimentaire d’opposition à la monarchie consiste à faire de la surenchère par rapport à sa propre marque d’ultra-fondamentalisme, le wahhabisme.

L’Arabie Saoudite finance largement les djihadistes en lutte contre l’URSS en Afghanistan de 1979 à 1989.

A partir de 1979, les États-Unis, avec l’aide de leurs alliés dans la région, y compris l’Arabie saoudite et le Pakistan, injectent des milliards de dollars dans la formation et l’armement des combattants et groupes fondamentalistes islamiques.

Ils soutiennent de tels groupes en Afghanistan dans le but d’affaiblir leur ennemi de la guerre froide, l’Union soviétique. Al-Qaïda est issu de ce processus.

1990 Invasion du Koweït par l’armée irakienne. L’Arabie Saoudite accepte sur son sol des soldats américains.

1991 Rupture avec les Frères Mulsulmans auparavant soutenus. L’Arabie soutient divers mouvements salafistes. Le Qatar remplace l’Arabie saoudite en tant que principal soutien des Frères Musulmans.

1996 Attentat contre la base américaine de Dahran.

2001 15 Saoudiens parmi les kamaikhazes des attentats du 11 septembre.

2002 Initiative de normalisation avec Israël. Sharon ne donne pas suite.

2010

Revenus pétroliers de 200 milliards de dollars.

2011 Pendant les soulèvements arabes, le roi puise 130 milliards de dollars dans ses comptes personnels afin d’acheter la paix sociale (allocations chômage, aide au logement, santé, éducation, etc.) et éviter la contagion révolutionnaire. Une part de l’argent est captée pour la propagande salafiste dans le monde.

En mars, le royaume saoudien soutient militairement, à Barhein, la répression contre les manifestants pour protéger la dynastie des Khlaifa, des obligés du royaume saoudiens.

En juin, des femmes bravent le régime en conduisant des véhicules.

En septembre, le roi Abdallah annonce que le droit de vote aux femmes sera accordé en 2015.

Réserves officielles en pétrole de 260 milliards de barils.

2013 Des femmes réclament le droit de conduire leur voiture et de circuler à vélo.

2014 87 condamnations à mort.

2015 En janvier, mort du roi Abdallah. Arrivée au pouvoir du roi Salmane. Il adopte une stratégie agressive pour contrer l’influence de l’Iran au Moyen-Orient.

En mars, entrée en guerre de l’Arabie Saoudite au Yemen avec une coalition de 9 pays arabes sunnites.

2 300 morts dans une bousculade au pèlerinage de la Mecque.

158 condamnations à mort dans l'année.

Les hydrocarbures représentent 90 % des ressources budgétaires.

Le royaume qui a financé les groupes djihadistes en Irak et en Syrie maintenant les combat au sein de la coalition internationale.

2016 En janvier, rupture des relations diplomatiques avec l’Iran.

Crise économique et déficit budgétaire.

2017 En mai, visite de Trump au roi Ben Salmane. Accord commercial de 380 milliards de dollars dont un tiers en achat d’armes.

En juin, le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) devient vice-premier ministre.

Le régime Saoud est de plus en plus inquiet de l’expansionnisme iranien, d’abord en Irak, puis en Syrie et jusqu’au Liban, un couloir de domination iranienne allant de Téhéran à Beyrouth, qui comprend à la fois une présence militaire iranienne directe et indirecte.

En novembre, MBS déclenche une purge sans précédent. Mohammed ben Salman veut transformer le royaume en quelque chose qui se rapproche davantage du modèle traditionnel des monarchies, où n’existe qu’une petite famille régnante. Il s’oppose donc à la famille élargie composée des fils d’Abdel Aziz Ibn Saoud, un roi qui en avait un très grand nombre.

Économie

Population 20 millions d'habitants nationaux et environ 10 millions d’immigrés.

Démographie exponentielle.

Le wahhabisme, un courant du sunnisme ultrarigoriste et antichiite, est la religion d’Etat.

Minorité chiite dan la province de Qatif.

Pauvreté et richesse Pas d’impôts.

Appauvrissement d’un nombre croissant de la population.

Répartition inégale de l’énorme rente pétrolière qui favorise outrageusement 15 000 princes de la famille royale.

Chômage. Chômage endémique. 25 % chez les jeunes.

Énergie

Premier exportateur mondial de pétrole (13 %) avec plus de 7 millions de barils par jour.

La compagnie de pétrole nationale est Saudi Aramco (ex Arabian American Oil Company).

Réserves de devises estimées à 750 milliards de dollars.

Agriculture Ferme géante de 40 000 vaches au milieu du désert avec une usine en partenariat avec Danone.

L’Arabie saoudite est le premier partenaire de la France dans le Golfe, et son premier client dans le monde pour les armes.

Point actualisé politique

État le plus antidémocratique, le plus intégriste et le plus oppressif pour les femmes du monde. La Moutawwa est la police des moeurs.

Principal allié des États-Unis au Moyen-Orient.

La bête noire des Saoud sont les Frères musulmans et les chiites.