G-MOT: Éditeur de graphe RDF/RDFS

 

 

Table des matières 

1 Introduction

2 Fonctionnalités principales

2.1 Ouverture de l'éditeur

2.2 Barre de menu

2.2.1 Coller avec référence

2.3 Fenêtre de travail

2.4 Barre d'outils

2.4.1 Outils génériques d’édition graphique

2.5 Description des objets de l’éditeur de graphes RDF/RDFS

2.5.1 Les objets graphiques

2.5.2 Description des liens

2.5.3 L'objet "Commentaire"

2.6 Usages des objets dans le modèle RDFS

2.6.1 Usages des Classes et des Prédicats

2.6.2 Précision sur les objets référencés de type Classe et Prédicat

2.6.3 Exportation des modèles RDFS

2.7 Usages des objets dans le modèle RDF

2.7.1 Usages de l’objet Ressource:

2.7.2 Usages des objets et leurs liens:

2.7.3 Précision sur les objets référencés de type Ressource

2.7.4 Exportation des modèles RDF

2.8 Usage des vocabulaires RDF

2.8.1 Modification d’un objet auquel est associé un terme d’un vocabulaire

2.8.2 Production de nouveaux vocabulaires locaux

2.8.3 Importation de vocabulaires locaux

2.8.4 Partage des vocabulaires locaux

2.9 Usage des espaces de nommage RDF

2.10 Représentations graphiques à éviter et messages d’erreur

2.11 Information générale sur l’utilisation de l’éditeur

2.11.1 Création et édition de modèles

Créer des objets

Créer des liens

Éditer des objets et des liens

Éditer le modèle

Créer des sous modèles

2.11.2 Description des fenêtres d'outil périphérique

Navigateur

Propriétés

Carte

Objets

Recherche

Filtres

Historique

2.11.3 Propriétés des objets de l'éditeur RDF

Annexe 1: Tables des liens permis entre les objets de l'éditeur RDF

Annexe 2: Description des vocabulaires RDF intégrés

1 Introduction

Basée sur des recherches en sciences cognitives et développée par le Centre de recherche LICEF de la Télé-université, la Modélisation par Objets Typés (MOT) est un langage génétique de représentation graphique raffiné et utilisé depuis 1992. Le langage MOT permet, de modéliser non seulement des sujets conceptuels, mais aussi des procédures, des arbres de décision, et d'englober d'autres techniques de représentation. Cette généralisation permet d'utiliser des outils de modélisation intégrés facilitant pour les concepteurs et autres utilisateurs, l'apprentissage d'une technique de modélisation unique.

 

 

Son élaboration  et développement a toujours été guidée par cinq grands objectifs:

 

  

  

  

   

    

Le multi-éditeur G-MOT est un outil qui existe en version autonome ou intégrée au système TELOS. Cet outil polyvalent regroupe les principales fonctionnalités des éditeurs précédents MOT et MOTplus. Il est construit sur des bases technologiques plus récentes (interfaces Web et fichiers XML). Il permet d’éditer cinq types de modèles, tous basés sur le langage MOT : diagrammes, modèles de connaissances, scénarios, ontologies et graphes RDF/RDFS.

  

L’éditeur de graphes RDF/RDFS est fondé sur les langages correspondants élaborés par le W3C, pour servir de base au Web de données liées, un paradigme central du Web sémantique ou Web 3.0. Il permet de construire graphiquement des ensembles de triples RDF et d’y ajouter le vocabulaire RDFS qui permet, par exemple, de définir des classes et des relations de spécialisation entre elles ou d’instancier des individus concrets.

Cet éditeur est utilisable sur tout type de plate-forme et offre des capacités d'exportation de fichiers sous les formats RDF/XML et Turtle les plus utilisés dans les travaux sur le Web de données liées. Il utilise certains des symboles du langage MOT pour représenter les objets d’un graphe RDF/RDFS, ainsi que les liens ou propriétés entre objets, ou les propriétés spécifiant les valeurs des attributs d’un objet. 

L’éditeur de graphes RDF/RDFS utilise des symboles graphiques du langage MOT, soit les concepts pour représenter les classes, les principes MOT pour représenter les prédicats (propriétés) et les exemples pour représenter les ressources (individus). Il utilise également un lien S (spécialisation) entre une classe et une autre l’englobant et entre un prédicat et un prédicat plus général. Il utilise un lien I (instanciation) entre une classe et les membres de la classe (des ressources, des individus). Enfin, il utilise un lien R (régulation) pour définir les triplets qui composent un graphe RDF ou RDFS.

Dans le cas d’un graphe RDF, les triplets sont formés d’un sujet, d’une propriété et d’un objet, reliés par un lien R du sujet vers la propriété et un autre lien R de la propriété vers l’objet.

Dans le cas d’un graphe RDFS (RDF schemas), on peut ajouter dans le modèle d’autres triplets qui permettent de faire des modèles RDF des ontologies légères. Il est ainsi possible de:

●          Représenter une hiérarchie de classe (rdfs:Class et rdfs:subClassOf) ou une hiérarchie de propriétés (rdf:Property et rdf:subPropertyOf) à l’aide de liens S.

●          Définir une classe en utilisant un vocabulaire structuré RDFS prédéfini.

Par exemple, l’expression “foaf:Person”, correspond à la classe “Person” dans le vocabulaire FOAF  décrivant des personnes et les relations qu’elles entretiennent entre elles.

●          De produire un vocabulaire spécifique à un domaine de connaissances ou à un système particulier.

Par exemple, définir un vocabulaire spécifique à la Télé-université.

●          Représenter des connaissances dont le sujet est le “domaine”, et l’objet est le “codomaine”:

Dans le fichier RDF produit par l’éditeur, le “rdfs:domain” définit la classe du sujets liée à une propriété et le “rdfs:range” définit la classe ou le type de données des valeurs de la propriété.

Notez que les modèles MOT RDF/RDFS sont récursifs. Ils peuvent être réutilisés totalement ou partiellement pour composer des modèles RDF/RDFS plus complexes.

 

Les modèles très élaborés étant difficilement lisibles dans une seule fenêtre, l’éditeur G-MOT permet d’associer des modèles à chacune des connaissance d’un modèle et de déployer le modèle par niveaux au moyen de sous modèles et ce, sur autant de niveaux que nécessaires.

2 Fonctionnalités principales

2.1 Ouverture de l'éditeur

À l'ouverture, l'Éditeur RDF/RDFS présente la fenêtre illustrée à la figure 1.

 

Figure 1: Éditeur de modèles RDF/RDFS

 

L'éditeur comporte plusieurs zones graphiques: la barre de menus, la barre d'outils, la fenêtre de travail (fond gris) où sera affiché chacun des modèles en édition, et viennent ensuite un ensemble de fenêtres qui peuvent ou non être activées (la fenêtre Navigateur est affiché par défaut) par les commandes du menu Fenêtres (voir la section 2.11.2).

 

De plus à l'ouverture:

 

 

2.2 Barre de menu

Suite à l'ouverture d'un fichier, 6 menus sont disponibles: Fichier, Édition, Fenêtres, Préférences, Placement, Aide

 

Le menu Fichier offre les commandes standards pour la manipulation de fichiers et de l'éditeur (ouverture, fermeture, sauvegarde, import/export, impression, quitter), mais aussi d'autres commandes plus spécifiques.

  

Cette commande ouvre la fenêtre Exporter en RDF...

L’URI associé au fichier RDF doit être complété se terminant, au choix, par le caractère / ou par le caractère #  

Un premier choix consiste à décider du format de sérialisation du graphe RDF/RDFS. En effet un graphe peut être enregistrer selon plusieurs types de formats pour ensuite les réutiliser. Les deux plus courant sont le format RDF/XML et le format Turtle.

Un deuxième choix consiste à préciser quels éléments seront exportés :

 

 

 

Le menu Édition, permet non seulement d'utiliser des commandes usuelles comme Annuler, Rétablir, Couper, Copier, Coller, Sélectionner tout, mais aussi d'autres commandes plus spécifiques:

2.2.1 Coller avec référence

Pour un même objet (ou groupe d'objets) utilisé à plus d'un endroit dans le modèle à l'écran ou dans d'autres modèles du même fichier, cette commande  permet de faire une référence de cet objet (ou groupe d'objets). L'objet à l'origine de ses références présente alors un point bleu à la gauche de son image. Toutes ses références ont un point rouge à la gauche de leur image. Les objets référencés offrent plusieurs avantages:

Par comparaison, l’utilisation de la commande usuelle "Coller" (sans référence) impliquerait, si nécessaire, de modifier individuellement chacune des copies collées d'un objet. 

Cependant, ce ne sont pas tous les objets qui peuvent être collés avec référence. 

Pour connaître la liste des objets qui peuvent être référencés, référez à la section 2.5

Voir aussi Fenêtre Objets

 

Le menu Fenêtres donne accès à l'ouverture de fenêtres d'outils périphériques qui peuvent être utiles durant la modélisation. (pour plus de détails, voir la section 2.11.2)

Le menu Préférences permet de modifier certaines caractéristiques de l’éditeur telles que:

  

Le menu Placement : offre un choix de 4 types de placement automatique des objets. Particulièrement utile pour les modèles importés à partir de fichiers XML ne contenant aucun positionnement.

 

Le menu Aide : Donne accès à de l'aide et à des informations sur l’éditeur.

 

2.3 Fenêtre de travail

La fenêtre de travail est la zone centrale de l'éditeur, où l'usager peut éditer et visualiser les modèles. Pour cette fenêtre, le menu préférence offre la possibilité de 2 modes de présentation:

 

2.4 Barre d'outils

La barre d’outils principal donne accès à des commandes usuelles accessibles selon leur pertinence: Nouveau, Ouvrir, Enregistrer, Imprimer, Rechercher, Annuler, Rétablir,  Couper, Copier, Coller.

Ces outils d'édition permettent la création et la manipulation des objets et des liens du modèle.

2.4.1 Outils génériques d’édition graphique

Les barres d’outils présentent certains icônes génériques utiles à l'édition graphique, illustrées dans le tableau 1 suivant:

Icône 

Fonctionnalité

Icône

Fonctionnalité

Permet de sélectionner un objet, un lien ou un ensemble d'objets.

Permet d'effacer localement les objets sélectionnés

Permet de créer des liens entre des objets. Au besoin, par le bouton , un menu déroulant permet de prédéfinir le lien qui sera privilégié à l’édition (pour plus de détails, voir en annexe 1la description des liens de l’éditeur) 

 

Commande utilisable seulement pour les objets ayant des copies référencés.

Permet de détruire l'objet sélectionné ainsi que tous ses objets référencés dans le modèle.

Désactive l'option zoom.

Permet de recentrer et d'optimiser la vue du modèle dans la fenêtre de travail.

Permet de figer les objets du modèle et de les déplacer en groupe.

 

Permet d’ajouter des commentaires dans le modèle en cours

Permet de mettre au premier plan les objets sélectionnés

Permet de mettre en arrière plan les objets sélectionnés

Commande active que lorsqu'il y a plus d'un objet de sélectionnés.

Permet d'aligner horizontalement le centre des objets sélectionnés

Commande active que lorsqu'il y a plus d'un objet de sélectionnés.

Permet d'aligner verticalement le centre des objets sélectionnés

Commande utilisable que pour les objets dont la dimension est ajustable par le petit carré en bas, à la droite de l’objet.

Sélectionner l'objet dont la dimension horizontale (hauteur) est adéquate puis sélectionner cette commande. Par la suite, la dimension horizontale de chacun des objets cliqués est égalisée avec celle de l'objet préalablement sélectionné.

Commande active que lorsqu'il y a plus d'un objet de sélectionnés.

Permet un espacement horizontal proportionnel entre les objets sélectionnés

 

Commande utilisable que pour les objets dont la dimension est ajustable par le petit carré en bas, à la droite de l’objet.

Sélectionner l'objet dont la dimension verticale (largeur) est adéquate puis sélectionner cette commande. Par la suite, la dimension verticale de chacun des objets cliqués est égalisée avec celle de l'objet préalablement sélectionné.

 

Commande active que lorsqu'il y a plus d'un objet de sélectionnés.

Permet un espacement vertical proportionnel entre les objets sélectionnés

Commande utilisable que pour les objets dont la dimension est ajustable par le petit carré en bas, à la droite de l’objet.

 

Sélectionner l'objet dont la dimension horizontale (hauteur) et verticale (largeur) est adéquate puis sélectionner cette commande. Par la suite, la dimension de chacun des objets cliqués est égalisée avec celle de l'objet préalablement sélectionné.

Permet de reproduire à d'autres objets les attributs graphiques de l'objet sélectionné

 

Voir Coller avec référence et Fenêtre Objets

 

Permet de Prendre une capture d'écran

Tableau 1 Fonctionnalité des icônes communs

 

Les prochaines sections 2.5, 2.6 et 2.7 décrivent les outils d'édition et les commandes qui permettent la création et la manipulation des objets et des liens dans le modèle.

2.5 Description des objets de l’éditeur de graphes RDF/RDFS

2.5.1 Les objets graphiques 

Dans le tableau suivant, dans la colonne S/R, le signifie que l'objet peut avoir un sous modèle, le R signifie que l'objet peut être collé avec référence 

  

Représentation graphique

Description

S/R

Représentation graphique

Description

S/R

Déclaration d’une classe (rdfs:class) ou d’un type de ressources (rdf:resource) par le biais d'un nom (identifiant).

 

S

R

  

Déclaration d’une ressource, qui peut être une instance d’un type de ressource

R

 

Déclaration d’un type de propriété applicable à l’objet de type Classe ou de type Ressource.

Dans un document structuré en RDF, le prédicat est une propriété entre 2 ressources. Il est nécessairement identifié par une URI.

En RDFS, le prédicat est une propriété qui définit la relation entre un “domaine” (rdfs:domain) et un “codomaine” (rdfs:range)

S

R

 

   

 

 

Donnée* de type "chaîne" dont la valeur est spécifiée sous forme littérale par un double clic sur l’objet

Donnée* de type "booléen" dont la valeur est spécifiée sous forme littérale par un double clic sur l’objet

 

Donnée* de type "flottant" dont la valeur est spécifiée sous forme littérale par un double clic sur l’objet

 

 

 

Donnée* de type "entier" dont la valeur est spécifiée sous forme littérale par un double clic sur l’objet

 

Tableau 2 : Objets spécifiques à l'éditeur RDF .

* Voir la référence http://www.w3.org/TR/2013/REC-rif-dtb-20130205/ concernant les autres types de données (datatypes) de l’éditeur RDF

* Aucune validation ne sera faite entre la valeur littérale inscrite et le type de donnée de cette valeur.

2.5.2 Description des liens

Lien

Nom : Description

S

Spécialisation:  

- Relie une sous classe à une classe plus générale

- Relie un sous prédicat à un prédicat plus général  

R

Régulation: 

- Relie une classe ou une ressource à un prédicat

- Relie un prédicat à une classe ou à une ressources ou à un type de donné

- Relie un prédicat à un littéral pour définir la valeur de la propriété d’une ressource.

I

Instanciation: Relie une classe à une instance (ressource) de cette classe.

Commentaire

 

 lien sans identifiant graphique (trait plein) permettant de lier un commentaire à un objet du modèle.

Ce lien est nommé "Commentaire" au niveau des filtres

Des règles de grammaire intégrées dans l'éditeur, définissent la source et la destination de chaque lien selon le type d'objet de la paire concernée.

Pour connaître les liens permis entre chaque type d'objet, consulter l'Annexe 1

2.5.3 L'objet "Commentaire"

Les commentaires liés aux Classes et aux Ressources du modèle sont pris en compte dans le fichier .rdf sous la forme de ‘rdfs:comment’ associé à la classe correspondante.

<rdfs:comment xml:lang="fr">texte</rdfs:comment> 

 

Les commentaires liés aux liens du modèle sont pris en compte dans le fichier .rdf sous la forme

<rdfs:comment xml:lang="fr"><rdfs:label xml:lang="en">texte</rdfs:label>texte</rdfs:comment>

2.6 Usages des objets dans le modèle RDFS

Attention:

Pour l’instant, il est recommandé de ne pas utiliser d’accents dans le nom des objets d’un modèle. Éventuellement, les accents seront automatiquement éliminés à l’exportation.

De plus, dans le dans le nom de classes et de propriétés éditées avec l'éditeur RDF/RDFS, il est préférable de ne pas utiliser d'espace, ni d’apostrophe, ni aucun autre caractère spécial. 

2.6.1 Usages des Classes et des Prédicats

Les objets sont utilisés pour:

RDF/XML

<rdfs:Class rdf:about="Classe1">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe1</rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdfs:Class rdf:about="Class2">

   <rdfs:subClassOf rdf:resource="Classe1"/>

   <rdfs:label xml:lang="en">Class2</rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdfs:Class rdf:about="Classe3">

   <rdfs:subClassOf rdf:resource="Classe1"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe3</rdfs:label>

</rdfs:Class>

Turtle

<Classe3> a rdfs:Class;

        rdfs:subClassOf <Classe1>;

        rdfs:label "Classe3"@fr .

<Classe1> a rdfs:Class;

        rdfs:label "Classe1"@fr .

<Classe2> a rdfs:Class;

        rdfs:subClassOf <Classe1>;

        rdfs:label "Classe2"@fr .

RDF/XML

<rdf:Property rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/prefixe/Predicat2">

    <rdfs:subPropertyOf rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/prefixe/Predicat1"/>

    <rdfs:label xml:lang="fr">Predicat2</rdfs:label>

    <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#ObjectProperty"/>

</rdf:Property>

<rdf:Property rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/prefixe/Predicat3">

    <rdfs:subPropertyOf rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/prefixe/Predicat1"/>

    <rdfs:label xml:lang="fr">Predicat3</rdfs:label>

    <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#ObjectProperty"/>

</rdf:Property>

<rdf:Property rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/prefixe/Predicat1">

    <rdfs:label xml:lang="fr">Predicat1</rdfs:label>

    <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#ObjectProperty"/>

</rdf:Property>

</rdf:RDF>

Turtle

propriete:Predicat3 a rdf:Property;

    rdfs:subPropertyOf prefixe:Predicat1;

    rdfs:label "Predicat3"@fr;

    rdf:type owl:ObjectProperty .

propriete:Predicat2 a rdf:Property;

    rdfs:subPropertyOf prefixe:Predicat1;

    rdfs:label "Predicat2"@fr;

    rdf:type owl:ObjectProperty .

propriete:Predicat1 a rdf:Property;

    rdfs:label "Predicat1"@fr;

    rdf:type owl:ObjectProperty .

 

Domaine : (rdfs:domain) Identification de la classe auxquelles doit appartenir le premier « terme » de la relation.

Codomaine : (rdfs:range) Pour une propriété d’objet, identification des classes auxquelles doit appartenir le second « terme » de la relation.

RDF/XML

<rdfs:Class rdf:about="Classe1">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe1</rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdf:Property rdf:about="Predicat1">

   <rdfs:domain rdf:resource="Classe1"/>

   <rdfs:range rdf:resource="CLasse2"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Prédicat1</rdfs:label>

</rdf:Property>

<rdfs:Class rdf:about="Classe2">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe2/rdfs:label>

</rdfs:Class>

Turtle

<Classe1> a rdfs:Class;

            rdfs:label "Classe1"@fr .

<Predicat1> a rdf:Property;

            rdfs:label "Prédicat1"@fr;

            rdfs:domain <Classe1>;

            rdfs:range <Classe2>;

            rdf:type owl:ObjectProperty .

<Classe2> a rdfs:Class;

            rdfs:label "Classe2"@fr .

 

Domaine : (rdfs:domain) Identification de la classe à laquelle doit appartenir le premier « terme » de la relation.

Codomaine : (rdfs:range) Pour une propriété de type de données, identification du type de données du second « terme » de la relation.

Attention: Dans ce cas, l’objet de type Donnée ne sert qu’à préciser le type du datatypeProberty associé à la classe. Aucune valeur ne doit être attribuée à la donnée.

RDF/XML

<rdf:Class rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/Classe3">

      <rdfs:label xml:lang="fr">Classe3</rdfs:label>

</rdf:Class>

<rdf:Property rdf:about="Predicat2">

   <rdfs:domain rdf:resource="Classe3"/>

   <rdfs:range rdf:resource="http://www.w3.org/2001/XMLSchema#string"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Prédicat2</rdfs:label>

   <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#DatatypeProperty"/>

</rdf:Property>

Turtle

<Classe3> a rdfs:Class;

            rdfs:label "Classe3"@fr;            

<Predicat2> a rdf:Property;

            rdfs:label "Prédicat2"@fr;

            rdfs:domain <Classe3>;

            rdfs:range <http://www.w3.org/2001/XMLSchema#string>;

            rdf:type owl:DatatypeProperty .

RDF/XML

<rdfs:Class rdf:about="Classe1">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe1</rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdf:Property rdf:about="Predicat1">

   <rdfs:domain rdf:resource="Classe1"/>

   <rdfs:range rdf:resource="CLasse2"/>

   <rdfs:range rdf:resource="CLasse3"/>

   <rdfs:range rdf:resource="CLasse4"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Prédicat1</rdfs:label>

</rdf:Property>

<rdfs:Class rdf:about="Classe2">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe2/rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdfs:Class rdf:about="Classe3">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe3/rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdfs:Class rdf:about="Classe4">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe4/rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdfs:Class rdf:about="Classe5">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe5</rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdfs:Class rdf:about="Classe6">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe6</rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdfs:Class rdf:about="Classe7">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe7</rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdfs:Class rdf:about="Classe8">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe8</rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdf:Property rdf:about="Predicat2">

   <rdfs:domain rdf:resource="Classe5"/>

   <rdfs:domain rdf:resource="Classe6"/>

   <rdfs:domain rdf:resource="Classe7"/>

   <rdfs:range rdf:resource="Classe8"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Prédicat2</rdfs:label>

   <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#DatatypeProperty"/>

</rdf:Property>

Turtle

<Predicat1> a rdf:Property;

        rdfs:label "Prédicat1"@fr;

        rdfs:domain <Classe1>;

        rdfs:range <Classe3>, <Classe2>, <Classe4>;

        rdf:type owl:ObjectProperty .

<Classe6> a rdfs:Class;

        rdfs:label "Classe6"@fr .

<Classe1> a rdfs:Class;

        rdfs:label "Classe1"@fr .

<Classe5> a rdfs:Class;

        rdfs:label "Classe5"@fr .

<Classe2> a rdfs:Class;

        rdfs:label "Classe2"@fr .

<Classe7> a rdfs:Class;

        rdfs:label "Classe7"@fr .

<Classe3> a rdfs:Class;

        rdfs:label "Classe3"@fr .

<Classe8> a rdfs:Class;

        rdfs:label "Classe8"@fr .

<Predicat2> a rdf:Property;

        rdfs:label "Prédicat2"@fr;

        rdfs:domain <Classe7>, <Classe5>, <Classe6>;

        rdfs:range <Classe8>;

        rdf:type owl:ObjectProperty .

<Classe4> a rdfs:Class;

        rdfs:label "Classe4"@fr .

2.6.2 Précision sur les objets référencés de type Classe et Prédicat

Utilisation la commande Coller avec référence :

Dans cet exemple, le même objet Programme est illustré aux deux niveaux. Les sous classes de la classe Programme sont illustrées dans son sous modèle.  

Dans cet exemple, l’auteur a préféré réutiliser la classe db:University pour chacune des universités illustrées dans le modèle. Par contre, le prédicat db:locationCity ne doit pas être coller avec référence puisque, bien que similaire, chacun de ces 2 prédicats est une propriété spécifique à une seule université (soit TELUQ ou UQAM).

2.6.3 Exportation des modèles RDFS

Utiliser la commande Exporter en RDF... (pour plus de détails sur cette commande, utilisez ce lien) et choisir d’exporter les Classes et Propriétés seulement.

2.7 Usages des objets dans le modèle RDF

2.7.1 Usages de l’objet Ressource:

RDF/XML

<rdf:Description rdf:about="http://exemple.teluq.ca/ressources/Gilbert_Paquette">

Turtle

<http://exemple.teluq.ca/ressources/Gilbert_Paquette>

RDF/XML

<rdf:Description rdf:about="http://dbpedia.org/page/Knowledge_representation_and_reasoning">

Turtle

<http://dbpedia.org/page/Knowledge_representation_and_reasoning> .

RDF/XML

<rdf:Description rdf:about="http://www.teluq.ca/siteweb/univ/gpaquett.html">

Turtle

<http://www.teluq.ca/siteweb/univ/gpaquett.html> .

RDF/XML

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/MonCours">

Turtle

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex7t/MonCours> .

2.7.2 Usages des objets et leurs liens:

RDF/XML

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier /Ressource1">

   <predicat1 rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier /Ressource2"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Ressource1</rdfs:label>

</rdf:Description>

<rdf:Property rdf:about="Predicat1">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Prédicat1</rdfs:label>

   <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#ObjectProperty"/>

</rdf:Property>

Turtle

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex9t/Predicat1> a rdf:Property;

            rdfs:label "Prédicat1"@fr;

            rdf:type owl:ObjectProperty .

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex9t/Ressource1> ex9t:Predicat1 <http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex9t/Ressource2> .

Les objets de type “Donnée” sont utilisés pour identifier une valeur telle que texte, numéros ou date à l'aide d'une représentation lexicale. Éditer (double clic) l’objet Donnée pour inscrire sa valeur.

Attention: Aucune validation de correspondance ne sera faite entre la valeur inscrite et le type de donnée.

RDF/XML

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Ressource3">

   <predicat2 rdf:datatype="http://www.w3.org/2001/XMLSchema#string">Chaîne</predicat2>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Ressource3</rdfs:label>

</rdf:Description>

<rdf:Property rdf:about="Predicat2">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Prédicat2</rdfs:label>

   <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#DatatyProperty"/>

</rdf:Property>

Turtle

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex10t/Predicat2> a rdf:Property;

            rdfs:label "Prédicat2"@fr;

            rdfs:range <http://www.w3.org/2001/XMLSchema#string>;

            rdf:type owl:DatatypeProperty .

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex10t/Ressource3>            ex10t:Predicat2 "Chaîne"^^xsd:string .

 

RDF/XML

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Ressource1">

   <rdf:type rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Classe1"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Ressource1</rdfs:label>

</rdf:Description>

Turtle

<http://localhost/vocabulary/username/ex11t/Classe1> a rdfs:Class;

            rdfs:label "Classe1"@fr .

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex11t/Ressource1> a ex11t:Classe1 .

RDF/XML

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Ressource1">

   <rdf:type rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Classe1"/>

   <rdf:type rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Classe2"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Ressource1</rdfs:label>

</rdf:Description>

Turtle

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex12t/Ressource1> a ex12t:Classe2, ex12t:Classe1 .

 

 

RDF/XML

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Ressource1">

   <rdf:type rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Classe1"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Ressource1</rdfs:label>

</rdf:Description>

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/Ressource2">

   <rdf:type rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Classe1"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Ressource2</rdfs:label>

</rdf:Description>

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Ressource3">

   <rdf:type rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/nom_de_URIfichier/Classe1"/>

   <rdfs:label xml:lang="fr">Ressource3</rdfs:label>

</rdf:Description>

Turtle

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex13t/Ressource3> a ex13t:Classe1 .

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex13t/Ressource1> a ex13t:Classe1 .

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex13t/Ressource2> a ex13t:Classe1 .

<http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/ex13t/Classe1> a rdfs:Class;

            rdfs:label "Classe1"@fr .

2.7.3 Précision sur les objets référencés de type Ressource

Utiliser la commande Coller avec référence lorsqu’il est visuellement préférable d’illustrer une même Ressource à plus d’un endroit dans un modèle

Dans cet exemple, la ressource dbpedia:Montreal exprime la même localité pour les universités TELUQ et UQAM.

2.7.4 Exportation des modèles RDF

Utiliser la commande Exporter en RDF... (pour plus de détails sur cette commande, utilisez ce lien) et choisir d’exporter les Ressources seulement.

Note: À l’exportation RDF, seules les ressources qui sont une instance de classe ou les ressources (instance de classe ou non) ayant un lien R vers un prédicat, sont prisent en compte. Dans l’exemple suivant, « Ressource3 » n’est pas décrite par un « rdf:Description rdf:about= ».

<rdf:RDF

xmlns:rdf="http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#"

xmlns:rdfs="http://www.w3.org/2000/01/rdf-schema#"

xmlns:owl="http://www.w3.org/2002/07/owl#"

xmlns:sansTitre1="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/sansTitre1/">

<owl:Ontology rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/sansTitre1/"/>

<rdfs:Class rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/sansTitre1/Classe1">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Classe1</rdfs:label>

</rdfs:Class>

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/sansTitre1/Ressource1">

   <rdf:type rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/sansTitre1/Classe1"/>

</rdf:Description>

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/sansTitre1/Ressource4">

</rdf:Description>

<rdf:Description rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/sansTitre1/Ressource2">

   <sansTitre1:Predicat1 rdf:resource="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/sansTitre1/Ressource3"/>

</rdf:Description>

<rdf:Property rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/sansTitre1/Predicat2">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Predicat2</rdfs:label>

   <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#ObjectProperty"/>

</rdf:Property>

<rdf:Property rdf:about="http://localhost/RDF_RDFS_Models/username/sansTitre1/Predicat1">

   <rdfs:label xml:lang="fr">Predicat1</rdfs:label>

   <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#ObjectProperty"/>

</rdf:Property>

</rdf:RDF>

2.8 Usage des vocabulaires RDF

Au besoin, des vocabulaires RDF définies par l’usager ou prédéfinis et intégrés au logiciel, peuvent être utilisés et combinés pour faciliter la production de vos modèles RDF/RDFS.

Attention: Par défaut à l’exportation, la langue des termes est celle de l’éditeur : Éditeur RDF/xml (xml:lang="fr"); RDF/xml Editor (xml:lang="en"). Dans ce sens, il est préférable d’ajuster la langue de l’éditeur (menu Préférences) en fonction de la langue du vocabulaire à construire ou à utiliser.

Ces vocabulaires prédéfinis ainsi que les vocabulaires locaux, sont accessibles à partir de la commande Type RDF du bouton droit de la souris pointant un objet de type “Classe” ou la commande Prédicat RDF pour un objet de type “Prédicat

Dans cet exemple, teluq est un vocabulaire construit et importé pour des besoins spécifiques. Le maintient pendant 1 seconde du curseur pointant un terme d’un vocabulaire, permet d’afficher une courte description.

L’annexe2 donne une description des vocabulaires prédéfinis intégrés dans l’éditeur ainsi que les références relatives aux termes de chacun de ces vocabulaires.

Pour les vocabulaires associés aux objets Prédicats (Propriétés), une distinction est faite entre:

Dans cet exemple, le terme attributionName est relatif au DatatypeProperty. Les termes sous la barre de séparation  sont relatifs aux ObjectProperty.

Maintenir pendant 1 seconde le curseur pointant un terme d’un vocabulaire, permet d’afficher le type de propriété suivit, dans certains cas, d’une courte description.  

Lorsqu’un terme d’un vocabulaire est choisi pour l’objet sélectionné, l’URL et le préfixe prédéfinis s’inscrivent automatiquement dans la propriété URI et Préfixe de l’objet. L’objet est alors nommé tel que “préfixe:terme

Le nom de l’objet et sa propriété URI et Préfixe sont alors non éditable.

2.8.1 Modification d’un objet auquel est associé un terme d’un vocabulaire

Il y a deux façons de modifier un objet auquel est associé un terme d’un vocabulaire:

2.8.2 Production de nouveaux vocabulaires locaux

Utiliser l’Éditeur RDF/RDFS pour modéliser la structure des classes et des prédicats du vocabulaire qui répond à vos besoins:

Attention:  À l’exportation d’un vocabulaire, par défaut, les propriétés sont déclarées « objectProperty ». Pour qu’elles soient déclarées « dataProperty » il suffit qu’elles soient liées chacune à un objet de type « donnée ». Par exemple, une propriété telle que « aNombreCredits » devrait être liée à un objet de type « Entier non négatif » pour être considérée comme étant une « dataProperty ».

2.8.3 Importation de vocabulaires locaux

La commande Importations... permet d’ajouter ses propres vocabulaires locaux. Cette commande est accessible à partir de la commande Type RDF du bouton droit de la souris pointant un objet de type “Classe” ou commande Prédicat RDF pour un objet de type “Prédicat”.

Elle ouvre la fenêtre “Liste des vocabulaire importés” qui permet d’ajouter ou de supprimer sur le poste local, les vocabulaires importés.

 

La commande  ouvre la fenêtre “Importer un vocabulaire” 

ou

Le Préfixe des vocabulaires importés s’affiche dans la fenêtre “Liste des vocabulaire importés”  et au dessus de la commande  Importations... dans le menu de la commande Type RDF du bouton droit de la souris pointant un objet de type “Classe” ou commande Prédicat RDF pour un objet de type “Prédicat   

2.8.4 Partage des vocabulaires locaux

Les vocabulaires locaux importés sont spécifiques au poste de travail.

Lorsqu’un modèle est utilisé sur un autre poste de travail, les termes des vocabulaires importés associés aux objets d’un modèle RDF/RDFS peuvent être lus. Toutefois, s’il est prévu qu’un autre usager puisse utiliser ces même vocabulaires pour ajouter de nouvelles Classes ou Prédicats au modèle, il devra d’abord les importer sur son poste de travail à partir de la commande Importations...  de son Éditeur RDF/RDFS.   

 

2.9 Usage des espaces de nommage RDF

Dans l’Éditeur RDF/RDLS, un espace de nommage peut être utilisé pour identifier et repérer facilement dans le modèle et dans le fichier RDF,un ensemble de Ressource appartenant à une même collection. Un espace de nommage est identifié par une adresse URI commune et un préfixe uniques.

Attention:

La commande Espace de nommage RDF est accessible par le menu du bouton droit de la souris pointant une Ressource. Elle ouvre la fenêtre “Définir un espace de nommage” qui permet de préciser  l’URI commun ainsi qu’un préfixe approprié.

Dans l’exemple suivant, l’espace de nommage org a l’URI commun http://exemple.teluq.ca/ressources/ 

Dans ce cas, dans la propriété “URI et Préfixe” spécifique à la ressource org:TELUQ, l’URI commun doit être complété en y ajoutant le nom de la ressource (sans accent et sans espace entre les mots du nom)

Attention: L’URI d’un espace de nommage doit être commun pour tous les objets désignés par un même espace de nommage. Assurez-vous de ne pas modifier l’URI de ces objets. Exemple: À la création de l’espace de nommage org, l’URI commun a été désigné comme étant http://exemple.teluq.ca/ressources/. Dans la figure suivante, la partie commune l’URI de la ressource UQAM ne correspond pas à l’URI commun de l’espace de nommage org.

 

Dans ce cas, le fichier RDF produit à l’exportation ne sera pas valide.

2.10 Représentations graphiques à éviter et messages d’erreur

Dans ce cas, le message d’erreur indique “Invalid triple: (src = Classe1, predicate = Predicat1, dest = Ressource1)”.

Dans ce cas, le message d’erreur indique “Invalid triple: (src = Ressource1, predicate = Predicat1, dest = Classe1)”.

Le fichier RDF produit est valide cependant, son ouverture dans Protégé donne l’erreur “Octet de la séquence à 3 octets non valide” .

Le fichier RDF produit est valide cependant, son ouverture dans Protégé donne l’erreur “Octet de la séquence à 3 octets non valide”.

2.11 Information générale sur l’utilisation de l’éditeur

2.11.1 Création et édition de modèles

Pour tous les types d’éditeur G-MOT, le mode de création et de manipulation des objets et des liens du modèle sont les mêmes.

Créer des objets

Créer des liens

Note: N’essayez pas de placer les liens sur la bordure des objets. Le logiciel s’occupe par lui-même de placer les liens aux endroits appropriés sur la bordure des objets concernés. Soyez sûr de procéder à la création des liens à partir de l’intérieur des objets.

Éditer des objets et des liens

Éditer le modèle

Créer des sous modèles

Certains objets peuvent être explicités par la création d’un sous modèle. Pour connaître la liste des objets qui peuvent avoir un sous modèle, référez à la section 2.5.

 

ou,

Si un objet sélectionné ne peut être collé avec référence (par exemple les objets 'Commentaire'), une fenêtre donne alors un avertissement

Figure 2: exemple d'un objet ayant un sous modèle

 

2.11.2 Description des fenêtres d'outil périphérique

Le menu Fenêtres permet d'activer ou non les fenêtres d'outil périphérique suivantes:

Navigateur 

Cette fenêtre permet aux utilisateurs de naviguer dans la structure du modèle (modèle principal et sous-modèles) en mode hiérarchique et de visualiser le sous modèle sélectionné dans cette structure. 

 

Propriétés

Cette fenêtre permet de définir des propriétés des objets de l'éditeur.

Exemple de la fenêtre "Propriétés" pour un objet de type "Prédicat" dans l'éditeur RDF.

Pour plus de détail, consulter la section 2.9 Propriétés des objets 

Carte

Cette fenêtre permet de sélectionner et de visualiser une zone particulière du modèle à l’écran. Cette zone est délimitée par le rectangle blanc dans la fenêtre.

 

 Objets

Cette fenêtre permet de visualiser la liste de tous les objets du fichier concerné ou seulement ceux du modèle (sous modèle) affiché à l'écran. Lorsque c’est possible, l'action de déplacer-coller un objet sélectionné dans la liste, permet de le Coller avec référence dans le modèle à l'écran.

Utilisations:

 

Recherche

Cette fenêtre permet de rechercher la liste de tous les objets dont le nom contient le texte recherché.

 

Filtres

L'onglet Objets/Liens de cette fenêtre permet de cocher les types d'objets et/ou de liens à filtrer dans le modèle affiché à l'écran.

 

Historique

Les principales actions d'édition d'un modèle s'inscrivent automatiquement dans cette fenêtre qui précise la date, l'heure, l'auteur et le type de changement effectué. Toutefois, la navigation entre les sous modèles, les déplacements d'objets et les modifications d'attributs graphiques ne sont pas pris en compte.

 Chacun des types de changement est illustré par un icône particulier :

 

   

 

2.11.3 Propriétés des objets de l'éditeur RDF

Les propriétés d'un objet sélectionné à l'écran sont affichées dans la fenêtre des propriétés. Le tableau suivant décrit les propriétés en fonction du type d'objet sélectionné.

Propriété

Description

Type d'objet concerné

Description

(éditable*) Donne accès à un éditeur de texte permettant de faire une courte description concernant l'objet

Tous les types d'objet

ID

(éditable**) Identifiant déterminé par l'usagé

ClassePrédicat

Noms

(éditable*) Affiche la liste des noms et langues de l'objet sélectionné

ClassePrédicat

URI et préfixe

(éditable*) Affiche l’URI et un nom correspondant à l’adresse

ClassePrédicat; Ressource

* un clic à la droite de la zone valeur :

 

**  un double clic dans la zone "Valeur" de la propriété ID ou Valeur permet son édition. 

 

Annexe 1: Tables des liens permis entre les objets de l'éditeur RDF

De / À

Classe

Prédicat

Ressource

Type de donnée

Classe

S

R

I

 -

Prédicat

R

S

R

R

Ressource

-

R

-

- 

Type de donnée

-

 -

-

Table 1: Liens valides de l'éditeur de graphe RDF/RDFS

 

 


Annexe 2: Description des vocabulaires RDF intégrés

À partir de classes de termes et de propriétés usuelles spécifiques à certains domaines d’usage,  des équipes de travail ont constitué des vocabulaires structurés pour être utilisables par une grande variété d'outils et de services génériques créés pour le Web sémantique. Plusieurs de ces vocabulaires sont intégrés dans l’éditeur. Au besoin, ils peuvent être utilisés et combinés pour produire vos modèles encodés RDF/RDFS.

   

cc (Creative Commons): Vocabulaire RDF permettant de définir les droits légaux attribués aux ressources. Référence : http://creativecommons.org/ns#

DBpedia : Vocabulaire RDF permettant de décrire des informations structurées à partir de Wikipedia.

·         Référence pour les objets « Classe » : http://mappings.dbpedia.org/server/ontology/classes/

·         Référence pour les objets « Prédicat » : http://dbpedia.org/ontology/nom du prédicat

Exemple:  http://dbpedia.org/ontology/locationCity 

foaf  (Friend of a friend) : Vocabulaire RDF permettant de décrire des personnes et les relations qu’elles entretiennent entre elles. Référence : http://xmlns.com/foaf/spec/#sec-crossref

AtomOwl est une ontologie dont le but est de saisir la sémantique du format rfc4287 qui est relatif au contenu en ligne, comme les weblogs, podcasts, vidéocasts, etc.

Objet graphique

Vocabulaire AtomOWL

Classe

Category, Content, Entry, Feed, FeedOrEntry, Generator, HTML, Link, Person, PlainText, RelationType, TextContent, Version, XHTML, XML 

Prédicat

aggregates, author, body, category, contains, content, contributor, email, entry, generator, generatorVersion, html, http://www.iana.org/assignments/relation/alternate, icon, id, label, lang, length, link, logo, name, published, rel, rights, scheme, source, src, subject, subtitle, summary, term, text, title, to, type, updated, uri, xhtml, xml 

gr (Good Relations) : Vocabulaire RDF permettant de décrire des informations structurées d’entreprises à publier sur le web pour un partage entre ordinateurs.

Objet graphique

Vocabulaire gr « GoodRelations »

Classe

gr:Brand, gr:BusinessEntity, gr:BusinessEntityType, gr:BusinessFunction, gr:DayOfWeek, gr:DeliveryChargeSpecification, gr:DeliveryMethod,  gr:DeliveryModeParcelService, gr:Individual, gr:License, gr:Location, gr:Offering, gr:OpeningHoursSpecification, gr:PaymentChargeSpecification,  gr:PaymentMethod, gr:PaymentMethodCreditCard, gr:PriceSpecification,  gr:ProductOrService, gr:ProductOrServiceModel, gr:QualitativeValue, gr:QuantitativeValue, gr:QuantitativeValueFloat,  gr:QuantitativeValueInteger, gr:SomeItems, gr:TypeAndQuantityNode, gr:UnitPriceSpecification, gr:WarrantyPromise, gr:WarrantyScope

Prédicat

(Datatype property)

Pour une représentation graphique  cohérente, prévoir que la destination soit une valeur (objet Littéral)

gr:amountOfThisGood,  gr:availabilityEnds, gr:availabilityStarts,  gr:billingIncrement,  gr:category, gr:closes, gr:color,  gr:condition, gr:datatypeProductOrServiceProperty,  gr:description, gr:durationOfWarrantyInMonths,  gr:eligibleRegions, gr:hasCurrency, gr:hasCurrencyValue, gr:hasDUNS, gr:hasEAN_UCC-13,  gr:hasGlobalLocationNumber,  gr:hasGTIN-14, gr:hasGTIN-8, gr:hasISICv4, gr:hasMaxCurrencyValue, gr:hasMaxValue, gr:hasMaxValueFloat, gr:hasMaxValueInteger, gr:hasMinCurrencyValue, gr:hasMinValue, gr:hasMinValueFloat,  gr:hasMinValueInteger, gr:hasMPN, gr:hasNAICS, gr:hasStockKeepingUnit,   gr:hasUnitOfMeasurement, gr:hasValue, gr:hasValueFloat, gr:hasValueInteger, gr:legalName, gr:name, gr:opens, gr:priceType, gr:serialNumber, gr:taxID, gr:validFrom, gr:validThrough, gr:valueAddedTaxIncluded, gr:vatID

Prédicat

(object property)

Pour une représentation graphique  cohérente, prévoir que la destination soit une ressource (objet Classe ou Ressource)

gr:acceptedPaymentMethods, gr:addOn, gr:advanceBookingRequirement, gr:appliesToDeliveryMethod, gr:appliesToPaymentMethod, gr:availableAtOrFrom, gr:availableDeliveryMethods, gr:deliveryLeadTime, gr:depth, gr:eligibleCustomerTypes, gr:eligibleDuration, gr:eligibleTransactionVolume, gr:equal, gr:greater, gr:greaterOrEqual, gr:hasBrand, gr:hasBusinessFunction, gr:hasEligibleQuantity, gr:hasInventoryLevel, gr:hasMakeAndModel, gr:hasManufacturer, gr:hasNext, gr:hasOpeningHoursDayOfWeek, gr:hasOpeningHoursSpecification, gr:hasPOS, gr:hasPrevious, gr:hasPriceSpecification, gr:hasWarrantyPromise, gr:hasWarrantyScope, gr:height, gr:includes, gr:includesObject, gr:isAccessoryOrSparePartFor, gr:isConsumableFor, gr:isSimilarTo, gr:isVariantOf, gr:lesser, gr:lesserOrEqual, gr:nonEqual, gr:offers, gr:owns, gr:predecessorOf, gr:qualitativeProductOrServiceProperty, gr:quantitativeProductOrServiceProperty, gr:seeks, gr:successorOf, gr:typeOfGood, gr:valueReference, gr:weight, gr:width,

Prédicat

(annotation)

gr:displayPosition,  gr:relatedWebService

 

skos [Simple Knowledge Organization System (Système simple d'organisation des connaissances)] : Vocabulaire RDF  permettant la publication facile de vocabulaires structurés tels que thésaurus, Référence: http://www.w3.org/2009/08/skos-reference/skos.html

sioc (Semantically-Interlinked Online Communities) : Vocabulaire RDF permettant de décrire des objets couramment utilisés sur les sites communautaires ainsi que leurs relations. Référence : http://rdfs.org/sioc/spec/#sec-notation

Dublin Core

Le vocabulaire Dublin Core est réparti selon 3 vocabulaires particuliers : dc, dcmi, dct.

Type RDF ou Préfixe

Vocabulaire

(Type ou Prédicat RDF)

Objet graphique concerné

dc

(/dc/elements/1.1/)

Note: dans l’éditeur, ces termes sont intégrés avec ceux de dcterms

contributor , coverage , creator , date , description , format , identifier , language , publisher , relation , rights , source , subject , title , type

Prédicat (Prédicat RDF)

Ressource (Préfixe RDF)

 

dcmi (/dc/dcmitype)

Collection , Dataset , Event , Image , InteractiveResource , MovingImage , PhysicalObject , Service , Software , Sound , StillImage , Text

Classe (Type RDF)

Ressource (Préfixe RDF)

dcterms

 

Agent , AgentClass , BibliographicResource , FileFormat , Frequency , Jurisdiction , LicenseDocument , LinguisticSystem , Location , LocationPeriodOrJurisdiction , MediaType , MediaTypeOrExtent , MethodOfAccrual , MethodOfInstruction , PeriodOfTime , PhysicalMedium , PhysicalResource , Policy , ProvenanceStatement , RightsStatement , SizeOrDuration , Standard

Classe (RDFS – Type RDF)

Ressource (Préfixe RDF)

 

dcterm

abstract , accessRights , accrualMethod , accrualPeriodicity , accrualPolicy , alternative , audience , available , bibliographicCitation , conformsTo , contributor , coverage , created , creator , date , dateAccepted , dateCopyrighted , dateSubmitted , description , educationLevel , extent , format , hasFormat , hasPart , hasVersion , identifier , instructionalMethod , isFormatOf , isPartOf , isReferencedBy , isReplacedBy , isRequiredBy , issued , isVersionOf , language , license , mediator , medium , modified , provenance , publisher , references , relation , replaces , requires , rights , rightsHolder , source , spatial , subject , tableOfContents , temporal , title , type , valid

Prédicat (Prédicat RDF)

Ressource (Préfixe RDF)

 

 

 

dc (Dublin Core) est un schéma de métadonnées générique qui permet de décrire des ressources numériques ou physiques et d’établir des relations avec d'autres ressources. Le vocabulaire dc ne concerne pas les objets de type « Classe ».

dcmi (Dublin Core Metadata Initiative): Est un vocabulaire permettant une interopérabilité sémantique compréhensible entre les applications qui échangent des métadonnées sur le Web. Le vocabulaire dcmi ne concerne pas les objets de type « Prédicat ». Dans le modèle RDF, ce vocabulaire peut être utilisé pour décrire (/dc/dcmitype) le type de ressources (rdf:type) à l’aide d’une ou plusieurs instances (/dc/dcmitype),  

 

Dans cet exemple, la ressource MOTPlus n’a pas d’URI de définie.

<rdf:Description rdf:about="MOTPlus">

      <rdfs:label xml:lang="fr">MOTPlus</rdfs:label>

      <rdf:type rdf:resource="http://purl.org/dc/dcmitype/Software"/>

   </rdf:Description>

   <rdf:Description rdf:about="http://purl.org/dc/dcmitype/gmot">

      <rdfs:label xml:lang="fr">gmot</rdfs:label>

      <rdf:type rdf:resource="http://purl.org/dc/dcmitype/Software"/>

</rdf:Description>

 

dcterms (dublin core terms): Vocabulaire Dublin Core dont les termes permettent de décrire en RDF (/dc/terms/) des classes de ressources ou des propriétés de ressource.  

   <rdf:Description rdf:about="org:Programme_0810">

      <dct:hasPart rdf:resource="org:INF6070"/>

      <rdfs:label xml:lang="fr">Programme_0810</rdfs:label>

   </rdf:Description>

   <rdfs:Class rdf:about="http://purl.org/dc/terms/FileFormat">

          <rdfs:label xml:lang="fr">FileFormat</rdfs:label>

   </rdfs:Class>

   <rdf:Description rdf:about="http://purl.org/dc/terms/agdi">

      <rdfs:label xml:lang="fr">agdi</rdfs:label>

      <rdf:type rdf:resource="http://purl.org/dc/terms/FileFormat"/>

   </rdf:Description>

   <rdf:Property rdf:about="http://purl.org/dc/terms/language">

      <rdfs:label xml:lang="fr">language</rdfs:label>

      <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#ObjectProperty"/>

   </rdf:Property>

   <rdf:Description rdf:about="http://purl.org/dc/terms/Dic9330">

      <dct:language>Français</dct:language>

          <rdfs:label xml:lang="fr">Dic9330</rdfs:label>         

   </rdf:Description>

   <rdf:Description rdf:about="xml">

      <rdfs:label xml:lang="fr">xml</rdfs:label>

          <rdf:type rdf:resource="http://purl.org/dc/terms/FileFormat"/>

   </rdf:Description>

   <rdf:Property rdf:about="http://purl.org/dc/terms/hasPart">

      <rdfs:label xml:lang="fr">hasPart</rdfs:label>

      <rdf:type rdf:resource="http://www.w3.org/2002/07/owl#ObjectProperty"/>

   </rdf:Property>  

   <rdf:Description rdf:about="org:INF6070">

          <rdfs:label xml:lang="fr">INF6070</rdfs:label>

   </rdf:Description>