Si on se cache

Julien Régi, 2005

Qu’est elle venu faire dans ce bar

Est-ce la fin de son histoire

Avec ces yeux remplis de peurs

Et des larmes dans son coeur

La belle enfant verse dans son verre

Des plaisirs éphémères

Qui  lui ferrons oublier

Les blessures du passé

Laisse tourner jeune fille

Au rythme de la nuit

Laisse tourner les aiguilles

Et viens danser avec la vie

Au premières notes du refrain

Un vieil homme lui tend la main

Elle n’y croit plus, elle n’ose pas

Faire ce derniers pas

Mettre son corps en mouvement

Que diront tout ces gens

Mais cette main elle la saisie

Et s’envole avec lui

Laisse aller ton corps

Au rythme des tambours

Ne pense plus à la mort

La danse te dit bonjour

Sur son visage le soleil

A retrouver sa place

Ses cheveux qui s’enflamment

Elle rencontre son âme

Sur le comptoir abandonner

Son verre ne s’est pas vidé

Mais sa tête toute la soirée

N’a cessé de tourner

Laisse souffler le temps

Au rythme des quatre vents

Ne t’oublie pas et lâche

Car on se perd si on se cache