Comité: Commission de la condition de la femme des Nations Unies

Problématique: Améliorer l’égalité des sexes dans la recherche et développement scientifique

Chair: Isabel Mangan

Introduction

L'égalité entre les sexes est l'une des grandes questions auxquelles notre société est confrontée aujourd'hui. En septembre 2000, l'amélioration de l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes devient l'un des objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies. Ce problème concerne tout le monde, chaque pays, chaque secteur.

Les femmes de différentes régions du globe font face à des défis quotidiens différents en ce qui concerne l'inégalité entre les sexes, qu'il s'agisse d'une rémunération inégale dans les MEDC ou du manque de droits humains fondamentaux dans les LEDC. Au cours des dernières années, il y a eu des progrès, une augmentation du nombre de filles fréquentant l'école, mais il reste encore beaucoup à faire. Selon l'UNESCO, les femmes ne représentent que 30% des chercheurs dans le monde; ce taux est encore plus faible à des niveaux de décision plus élevés.

De plus, dans de nombreux pays différents, les filles qui choisissent et préfèrent étudier des disciplines STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques) à l'école les abandonnent à l'éducation complémentaire par peur d'être minoritaires ou potentiellement victimes de discrimination, que ce soit dans leur environnement éducatif futur ou dans leur milieu de travail. Dans le monde d'aujourd'hui, la science ne doit plus se priver du potentiel scientifique des femmes.

Definition des termes clés

Égalité des sexes: L'idée que les hommes et les femmes sont politiquement, économiquement et socialement égaux. L'égalité entre les sexes est assurée lorsque les deux sexes ont accès aux mêmes possibilités dans tous les secteurs de la société, jouissent des mêmes droits et leurs aspirations et leurs besoins sont également appréciés et favorisés.

Recherche scientifique: Effectuer une étude ou une expérience afin de répondre à une question ou de prouver une théorie ou une hypothèse. La recherche doit être très méthodique et suivre une série d'étapes.

Développement scientifique: C'est le progrès de la science sur une période de temps avec l'utilisation des connaissances scientifiques et techniques principalement pour atteindre des objectifs spécifiques et des exigences.

Aperçu général

La science et la technologie jouent un rôle vital dans le développement de notre société. Nous avons connu beaucoup de progrès au cours des dernières années, ce qui s'est traduit par une amélioration de la qualité de vie, des percées scientifiques incroyables et la création de nombreuses innovations jusqu'alors inimaginables qui sont devenues des nécessités dans notre vie quotidienne.

L'égalité entre les sexes a aussi récemment fait l'objet d'améliorations, mais nous ne pouvons pas encore dire que nous vivons dans un monde pleinement égal entre les sexes, loin de là, même si nous sommes certainement dans la bonne direction. Les femmes ont maintenant plus d’accès à l'éducation, ont la possibilité de choisir une carrière, elles ont plus de droits, plus de libertés et dans certains pays, beaucoup plus de pouvoir. Depuis le début du XXe siècle, les femmes gagnent constamment du pouvoir, d'abord par le droit de vote, puis par le nombre croissant de femmes influentes qui occupent des postes de décision élevés. Bien sûr, ce n'est pas le cas partout, c’est pour cela que les organisations du monde entier continuent de lutter pour promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.

Mais, d'une certaine manière, ces deux dimensions importantes du progrès ont eu du mal à se fondre, les femmes étant considérablement moins représentées dans l'éducation et les carrières de la STEM. Les chiffres sont extrêmement faibles étant donné qu'en 2014, le rapport mondial hommes / femmes était estimé à 1,014: 1. Dans notre monde contemporain, les femmes dans les MEDC ont tous les moyens de réaliser les mêmes choses que les hommes, alors pourquoi y a t-il de telles disparités dans les domaines de STEM? On a signalé que de nombreuses femmes du monde entier sont victimes de discrimination lorsqu'elles sont dans un milieu de travail scientifique.

Même de nos jours, ils sont minés par des hommes qui, dans beaucoup de pays, notamment au Moyen-Orient, en Afrique subsaharienne et en Asie, ne considèrent toujours pas les femmes comme des égaux et ne croient certainement pas que les femmes soient aussi intellectuellement capables qu’eux. Cela peut être le résultat des choses différentes telles que les croyances religieuses ou les lois sur les droits de l'homme dans chaque comté. Dans beaucoup de LEDC, de plus en plus de filles ont la possibilité d'aller à l'école et étudier des sujets STEM, et le l’anti-sexisme est promu à tous les groupes d'âge pour résoudre ce problème de disparité entre les sexes. Ce n'est bien sûr pas toujours le cas, par exemple dans certains pays d'Afrique sub-saharienne et du Moyen-Orient, où des changements doivent encore être mis en œuvre.

La théorie de la «leak in the pipe» est une question de plus en plus mondiale: alors que le nombre de filles fréquentant l'école primaire augmente chaque année, le nombre de femmes qui choisissent une carrière ou choisissent l’éducation supérieure est relativement bas. Que se passe-t-il? Les filles ont exprimé globalement autant d'intérêt pour les sujets STEM que les garçons, mais il a été remarqué que lorsque les filles grandissent et atteignent les niveaux supérieurs de l'éducation, elles ne sont plus aussi désireuses de se pencher sur ces sujets. Les jeunes femmes ont peur des discriminations potentielles et des divers obstacles auxquels elles pourraient faire face dans les milieux scientifiques. Cela n’est qu’une théorie, qui n’a été que peu recherchée et qui est évidemment dépendante du pays que l’on étudie. Dans des pays tels que le Royaume-Uni ou les Etats-Unis, des recherches sont en cours pour arranger ce problème car l’égalité des sexes est une priorité dans les MEDCs, mais, dans des pays tels que l’Inde, ce problème n’est pas prioritaire et aucune recherche n’est menée, alors que cette théorie nécessite une étude du cas par cas.

Ce problème est extrêmement important et inquiétant, car il manque au monde le potentiel de développement scientifique que les femmes ont aujourd'hui à offrir. De nombreuses opportunités sont perdues, car les femmes scientifiques peuvent améliorer la société dans son ensemble et leur influence importe. L'égalité des sexes doit être considérée dans les années à venir comme un facteur crucial pour atteindre l'excellence scientifique.

Dans une époque où la recherche scientifique et le développement sont si essentiels pour trouver des solutions à nos défis sociaux, environnementaux et économiques, afin de parvenir à un développement durable dans le monde, il est méprisable que la science se prive du potentiel de près de la moitié de la population mondiale. Les femmes doivent désormais être considérées comme des agents puissants du changement et nous, la race humaine, devons assurer une approche plus intégrée de la recherche et du développement scientifiques au profit de notre société et de l'avenir de notre monde.

Pays et organisations concernés

UNESCO

Organisation des Nations Unies qui veille à assurer le progrès et le développement dans les domaines de l'éducation, de la science et de la culture. L'UNESCO est un personnage-clé sur cette question puisqu'ils ont un certain nombre de programmes et d'initiatives qui favorisent l'égalité des sexes dans la recherche et le développement scientifique.

La Commission Européenne

Dans le cadre d'Horizon 2020, de nombreux projets ont été créés principalement depuis le début de 2016 afin d'améliorer l'égalité des sexes dans les matières STEM et de promouvoir des sujets scientifiques, un aspect important qui pourrait avoir un impact positif dans le développement futur du monde. (Ex: ERA-NET est une initiative qui soutient et finance les organisations pour l'intégration de l'égalité entre les sexes dans la tige)

L'UE

L'Union européenne a publié, au milieu de l'année 2000, une loi stipulant que toutes les décisions prises doivent être composées d'au moins 40% de chaque sexe, ce qui a entraîné un nombre croissant de femmes participant à la recherche scientifique. L'Indice de l'égalité des sexes a prouvé que les pays plus petits de l'UE comme la Croatie, la République tchèque et l'Italie se sont révélés incapables d'offrir des possibilités d'emploi égales, en particulier dans le domaine de la recherche et du développement scientifique. Bien qu'il y ait suffisamment d'organisations pour s'attaquer à ce problème, en Europe, plus de 130 (WISE UK, Genera, Equality Now ...) luttent pour l'égalité des sexes dans la recherche et le développement scientifique.

Le Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a du mal avec l'égalité des sexes dans les sciences. Aujourd'hui, les femmes ne représentent pas plus de 38% des chercheurs, plus de la moitié des étudiants célibataires étant des femmes: cela montre un cas de «leak in the  pipe». Cela signifie que depuis les premières années de l'éducation jusqu'à la poursuite des études ou des carrières, les femmes choisissent de ne pas poursuivre des études scientifiques de carrières, donc au fil des ans, le nombre de femmes intéressées par les sujets est en baisse.

Etats-Unis d'Amérique

En Amérique elle-même, beaucoup d'aide est nécessaire, alors que les femmes représentent 47% de la main-d'œuvre américaine, ils représentent seulement 26% des personnes qui travaillent dans les STEM. Et comme les femmes qui travaillent dans la recherche et le développement scientifiques gagnent 33% de plus que les femmes dans les emplois de base, une augmentation du nombre de travailleuses dans la STEM diminuerait l'écart de rémunération entre les sexes aux États-Unis. Mais, pour essayer d'aider la situation, il existe de nombreux projets et associations qui tentent d'améliorer cet écart, comme l'Association américaine des femmes universitaires, les millions de femmes mentors, Scientista et beaucoup plus. Une initiative du département américain TechWomen aide à développer l'idée de l'égalité entre les sexes dans la recherche scientifique partout dans le monde. Grâce au mentorat et à l'échange, elles aident les jeunes filles à atteindre leur plein potentiel dans les sujets STEM. Ces associations bénéficient du plein appui de la Maison Blanche, qui travaille sur de nouvelles façons d'encourager les sujets STEM auprès des jeunes filles et, ces dernières années, tente de réduire l'écart entre les sexes souhaitant des domaines techniques et scientifiques.

Australie

Bien que l'Australie ait eu un taux d'alphabétisation de 100% pendant de nombreuses décennies et que 25% de la population à maintenant un diplôme, il existe un écart important entre les sexes en matière d'emploi, en particulier dans le domaine des sciences. L'Australie a eu des difficultés à attirer les jeunes femmes vers des carrières scientifiques. Les universités ont essayé d'aider la situation ces dernières années en offrant des bourses aux femmes pour des études STEM, mais cette initiative n'a pas encore résolu le problème (encore une fois en raison de la peur d'être soumis à la discrimination dans ce domaine).

Pays asiatiques

La plupart des pays asiatiques ont subi des changements importants ces dernières années. Les gouvernements de l'Inde, du Cambodge, du Vietnam, de la Malaisie et de nombreux autres pays œuvrent pour promouvoir l'égalité des sexes dans la recherche et le développement scientifique. Par exemple, le système éducatif indien a fait la promotion des sujets STEM chez les filles à partir de l'âge du primaire, car ils croient qu'un nombre croissant de femmes travaillant dans ce domaine contribuerait à la stimulation économique du pays. Ainsi, tous les autres pays asiatiques ont suivi cette idéologie et ont tous pris des mesures pour aider à accroître le nombre de femmes dans les STEM. Le changement est déjà perceptible: les femmes représentent 30% des chercheurs au Pakistan, 53% aux Philippines et 39% au Sri Lanka, pour n'en citer que quelques-uns.

Afrique du Sud

L'Afrique du Sud a un programme appelé Techno filles, dans lequel l'objectif est de guider les adolescentes défavorisées pour leur permettre d'atteindre leur plein potentiel par des programmes de développement des compétences. Ces filles sont donc guidées à faire des choix de carrière dans les champs STEM.

Russie

La Russie est également soumise à une «fuite dans le pipeline» : des données montrent que 54% des étudiants de baccalauréat dans les sujets de STEM sont des femmes mais, plus tard, seuls 41% des chercheurs sont des femmes. La Russie, jusqu'à présent, n'a pas montré une initiative claire pour promouvoir ces sujets à des jeunes filles.

L'Organisation internationale des employeurs

L'OIE travaille en collaboration avec diverses autres organisations afin de promouvoir l'importance de l'autonomisation des femmes et l'égalité des sexes dans un environnement de travail.

Développements récents

En 2012, la Fondation Elsevier a créé le «Prix pour les femmes scientifiques en début de carrière dans le monde en développement» afin de reconnaître les réalisations des femmes scientifiques.

Ces dernières années, l'UNESCO a créé le programme SAGA afin de réduire l'écart entre les sexes dans les matières STEM dans tous les pays et à tous les niveaux de l'éducation par la mesure et l'évaluation des données ventilées par sexe, tout en appuyant la conception et la mise en œuvre d'instruments politiques ayant une incidence sur l'égalité entre les sexes dans les STEM.

Une campagne internationale, GenderinSITE a été lancée afin de sensibiliser le public au rôle des femmes dans les sciences, l'innovation, la technologie et l'ingénierie (SITE) et de promouvoir l'égalité des sexes dans ces domaines, comme un moyen positif de progresser dans le contexte du développement.

Le Secteur des Sciences Naturelles de l'UNESCO travaille aujourd'hui à promouvoir les femmes comme des figures clés dans la prise de décision de haut niveau pour les politiques de STI et cherche à souligner le fait que les femmes jouent un rôle important dans l'avancement du développement durable grâce à leurs connaissances scientifiques.

GO-SPIN (Observatoire mondial de l'information sur les politiques scientifiques) a récemment mené des enquêtes dans le monde entier. GO-SPIN a été créé par l'UNESCO en 2012 et a pour but d'utiliser les données collectées de tous les pays afin de répondre à la demande croissante d'informations sur les politiques SITE et de développer des stratégies nationales et régionales sur des questions telles que l'égalité entre les sexes ou encore l’autonomisation des femmes, entre autres.

Le programme de travail «Science avec et pour la société», dans le cadre de l'initiative Horizon 2020 de la Commission européenne, appuie financièrement les initiatives de la stratégie pour l'égalité des sexes. Il s'efforce d'intégrer pleinement le genre dans le contenu de la recherche et de supprimer tous les obstacles qui créent le sexisme dans les carrières scientifiques et la prise de décision.

Solutions Possibles

- Créer des campagnes mondiales qui favorisent le rôle clé des femmes dans la recherche scientifique et le développement, à travers différentes formes de publicité pour atteindre tous les âges, tels que la télévision, des panneaux d'affichage, peut-être même cinématographie. Prenez de nouvelles mesures innovatrices pour atteindre réellement les masses, rendre la campagne accessible à tous pour sensibiliser.

- Créer une stratégie pour promouvoir l'enseignement supérieur dans les sujets STEM aux femmes, encourager les jeunes filles à choisir de tels sujets et s'en tenir à eux jusqu'à la fin de leurs études; ces objectifs peuvent être atteints par des journées portes ouvertes, des conférences pré-universitaires et des sessions de dégustation. De plus amples informations sur les sujets STEM devraient être fournies aux filles dès leur plus jeune âge afin de créer un désir de les étudier.

- Dans les MEDCs, créer des représentations égales de STEM par sexe, par le cinéma et la télévision pour promouvoir l'importance de l'intelligence féminine dans un environnement scientifique.

- Promouvoir l'équilibre entre les sexes dans la prise de décisions grâce à des données qui prouvent que les femmes sont aussi intelligemment capables que les hommes. Chaque pays devrait avoir une loi stipulant que les entreprises doivent avoir à peu près le même nombre d'employés masculins et féminins.

- Créer des programmes éducatifs pour les hommes afin de mieux comprendre l'importance de l'égalité des sexes (par exemple: organiser des conférences partout dans le monde qui accueillent des hommes de tous les milieux sociaux) et supprimer la crainte générale que les femmes sont discriminées si elles choisissent de poursuivre des études de carrières professionnelles en recherche et développement scientifique.

Bibliographie

Les sites Internet que j'ai utilisés seront très utiles pour votre recherche:

Les femmes dans la science. Produit par l'Institut de statistique de l'UNESCO. Lien de site Web:

http://www.uis.unesco.org/_LAYOUTS/UNESCO/women-in-science/index.html#overview! lang=en&view=map&region=40530

C'est ce que les femmes en STEM ressemblent à travers le monde, article par Julie Zeilinger. lien de site Web:

https://mic.com/articles/118822/this-is-what-women-in-stem-look-like-around-the-world#.bBjh0nf87

Saga par l'UNESCO. lien de site Web:

http://www.unesco.org/new/fileadmin/MULTIMEDIA/HQ/SC/pdf/SAGA_leaflet.pdf

Améliorer l'excellence, l'égalité entre les sexes et l'efficacité dans la recherche et l'innovation, produit par la Commission européenne. Lien de site Web:

https://ec.europa.eu/research/science-society/document_library/pdf_06/structural-changes-final- report_en.pdf

Promouvoir l'égalité entre les sexes dans la recherche et l'innovation, article rédigé pour Horizon 2020 (Commission européenne)

https://ec.europa.eu/programmes/horizon2020/en/h2020-section/promoting-gender-equality- research-and-innovation

Les filles et les femmes dans les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques en Asie. Écrit par l'Institut coréen de développement des femmes, en partenariat avec l'UNESCO. (Utile pour les représentants des délégations asiatiques) lien internet:

http://unesdoc.unesco.org/images/0023/002315/231519e.pdf

Les femmes dans la technologie et la science en Asie. Rédigé par l'Association des Académies et Sociétés des Sciences en Asie (AASSA). (Également utile pour les représentants des délégations asiatiques). Lien de site Web:

http://www.interacademies.net/File.aspx?id=28016

Pour des recherches sur différents projets dans le monde (en sus):

15 Initiatives innovatrices pour amener les femmes à STEM, article écrit par Kenya McCullum pour WorldWideLearn. Lien de site Web:

http://www.worldwidelearn.com/education-articles/15-innovative-initiatives-bringing-women-into- stem.html

10 grandes initiatives qui amènent les filles à STEM, article écrit par Daria Sergeeva pour Ingénierie intéressante. Lien de site Web:

http://interestingengineering.com/10-great-initiatives-bring-women-stem-around-world/

7 Organisations travaillant pour promouvoir les femmes dans STEM, article écrit par Olivia Pittman pour CollegeRaptor. Lien de site Web:

https://www.collegeraptor.com/blog/higher-education/7-organizations-working-to-promote- women-in-stem/