Atelier - Démarrage de semis intérieur pour le potager

Notes de la présentation

Etienne Goyer  -  Le Jardin du Village  (Caplan)

etienne@lejardinduvillage.ca

http://lejardinduvillage.wordpress.com

http//facebook.com/lejardinduvillage


Technique

Arrosage

Éclairage

Ventilation

Endurcissement

Transplantation au champ

Substrat

Terreau

Tourbe

Compost

Perlite

Vermiculite

Matériel

Plateaux multi-cellule

Tapis chauffant

Planification des semis

Notes par espèce

Brassica (choux, brocoli, et cie)

Solonacae (tomates, piments et poivrons)

Cucurbit (concombre, courge et melon)

Liliacé (oignons et poireaux)

Laitue

Problèmes et solutions

Fonte des semis

Manque de vigueur

Algues

Mauvaise germinaison

Étiolement

Fournisseurs

Semenciers

Matériel et autre


Technique

Trois facteurs de réussite: arrosage, éclairage, et ventilation.  L’endurcissement des transplants est aussi une étape clé.

Arrosage

Principale source de problème: trop d’arrosage.

Trop d’arrosage = maladie.  Après la levée, laissez le terreau sécher en surface entre les arrosages.

Inversement, le terreau des semis doit toujours rester humide sous la surface.  Soupeser les contenants.  Si léger -> problème.

Arroser, autant que possible, avec de l’eau tempérée (à la température de la pièce), préférablement le matin.

Faire un petit “pré-arrosage” superficiel, et revenir pour arroser en profondeur.

S’assurer que les contenant se draine bien, qu’il ne reste pas d’eau stagnante.

Éclairage

Manque d’éclairage = étiolement (plants qui “pousse en orgueil”), croissance anémique.

L’éclairage naturel est rarement suffisant pour produire de beau transplants, sauf dans une serre.

Les “bords de fenêtre” ne sont pas suffisant.  Si on a pas le choix, choisir une fenêtre directement au sud.

Les fluorescents sont la solution la plus pratique à l’échelle domestique.  Garder les néons 5-10cm (2-3”) au dessus de la tête des plants.  Mais attention à la surchauffe!

Prévoir beaucoup de néon: au moins un néon de 4’ par pied carré de semis.

Fournir de l’éclairage 14 à 16 heures par jour.  Une minuterie peut être utile.

Ventilation

Manque de ventilation = feuillage humide = maladie.

Juste un petit ventilateur qui tourne à proximité est suffisant pour “brasser l’air”.

Endurcissement

Avant d’être transplantés, les semis doivent être “endurci”, c’est-à-dire exposés graduellement au vent et au soleil.  Commencez par les sortir dehors à l’abri de la lumière directe du soleil (par exemple, à l’ombre, ou une journée nuageuse) environ une heure, puis de plus en plus longtemps pour les exposer graduellement au soleil.  Aussi, diminuez les arrosage.

Transplantation au champ

Choisir préférablement une journée nuageuse et non venteuse.

Fertilisez adéquatement dans le trou (ne pas surfertiliser).

Arrosez en profondeur après la transplantation.

Une couverture flottante peut être utile pour garder la chaleur et l’humidité tôt le printemps, mais c’est risqué à partir de la mi-juin (risque de surchauffe).


Substrat

Terreau

Tourbe

Compost

Perlite

Vermiculite

Pour tester son mélange de terreau, il est possible d’utiliser le cresson alénois (Lepidium sativum), qui ne germera pas si le terreau est excessivement salin ou phytotoxique.

Matériel

Plateaux multi-cellule

Souvent appeller “1020” à cause de leur taille (10” x 20”).

Désigner par le nombre de cellules: plateau 72 pour ceux qui ont 72 cellules (6 x 12), etc.

Utile quand on démarre un grand nombre de plant, mais peu pratique à l’échelle domestique.

En biologique, utiliser des cellule plus grosse (72 ou 50) pour avoir plus de substrat, donc plus de nutriment.

Cellule plus grosse = arrosage moins fréquent.

Tapis chauffant

Chauffe le substrat d’environ 10C.

Fait germer la plupart des semences beaucoup plus rapidement (exception: laitue) et diminue les problèmes de fonte des semis.

Ne pas laisser les plants sur le tapis après la levée, puisque la chaleurs favorise l’étiolement.

Planification des semis


Notes par espèce

Brassica (choux, brocoli, et cie)

Solonacae (tomates, piments et poivrons)

Cucurbit (concombre, courge et melon)

Liliacé (oignons et poireaux)

Laitue

Problèmes et solutions

Fonte des semis

Manque de vigueur

Algues

Mauvaise germinaison

Étiolement


Fournisseurs

Semenciers

La Société des Plantes (Kamouraska)  -  semencier artisan, spécialité légumes rares et inusités

http://lasocietedesplantes.com/

Les Jardins du Grand-Portage (Yves Gagnon, Lanaudière)  -  Semencier artisan, légumes et plantes médécinales

http://www.jardinsdugrandportage.com/

Les Jardins de l’Écoumène (Lanaudière)  - Semencier artisan

http://www.ecoumene.com

Ferme Coopérative Tourne-Sol (Vaudreuil)  -  Semencier artisan

http://www.fermetournesol.qc.ca/

(Il y a de nombreux autres semenciers artisan au Québec; ils méritent qu’on les soutiennent.)

Mapple Farm (Nouveau-Brunswick)  -  Semencier artisan, spécialité légumes rares et inusités, notamment la patate douce.

http://mapplefarm.com

William Dam (Ontario)  -  Semencier commercial, belle sélection.  Aussi, quelques outils et matériel de démarrage de semis (pot, plateau, etc).

http://www.damseeds.ca

Matériel et autre

Ferme Eugenia  (Bas-St-Laurent)  -  Vermicompost et vers

http://incontournable.com/eugenia/

Lee Valley (Ontario)  -  Outil de jardinage, y compris le démarrage de semence, disponible par correspondance.  Dispendieux.

http://www.leevalley.com/

Mycorhize Myke, fertilisant liquide marin (émulsion de poisson, concentré d’algue) Acadie, et farine de crabe Bio-Nord disponible dans les centres de jardin, et à la Coop Agricole de Caplan.