Chronologie du Mexique au 21e siècle

2000 

 Le 2 juillet, victoire de Vicente Fox du Parti action nationale (PAN) à l'élection présidentielle (- 2006).

Vicente Fox

Cette victoire met fin au règne du PRI qui gouvernait sans partage depuis 71 ans.

Andres Manuel Lopez Obrador (AMLO) est élu maire de Mexico. Il freine le développement anarchique de certains quartiers, lance un programme ambitieux pour repeupler le centre-ville, régule les prix de l'énergie.

2001

PIB : -0,6 %.

2002

Le 12 juillet, de violents heurts opposent les forces de l'ordre aux paysans de Atenco, une ville non loin de Mexico qui s'opposent aux expropriations pour le création d'un nouvel aéroport. Le projet est annulé.

2003 

Création des caracoles (escargots en espagnol) qui désignent les bâtiments où se prennent les décisions pour chaque zone zapatiste.

2005 

Les zapatistes renoncent à la lutte armée.

Les remesas (mandats envoyés aux familles restées sur place) sont passées de 20 à 655 millions de dollars entre 1995 et 2005. 

2006 

Répression sur la population d'Atenco.

Le 2 juillet, Felipe Calderon, du PAN, remporte la présidentielle (- 2012) avec une avance de seulement 0,6 % des voix sur son adversaire, Andres Manuel Lopez Obrador (AMLO) du PRD.

 Felipe Calderon

Le PRI arrive en troisième position.

Dénonçant une manipulation, les partisans d’AMLO occupent une des principales avenues de Mexico, le paseo de la Reforma, pendant six semaines.

Une prétendue "guerre contre le narcotrafic" menée par l'armée est lancée (50.000 soldats déployés sur le territoire). Les arrestations de capos entraînent une spirale de violence meurtrière entre les cartels. Les Etats-Unis, principal marché des narcotiques, la soutiennent financièrement. Cette guerre empire la situation..

40 millions de pauvres.

2007

L’avortement devient légal dans la ville de Mexico jusqu’à la 12e semaine. Ailleurs, l’avortement est un délit. La loi sur l’avortement dépend de chaque Etat. Le seul motif d’avortement légal est le viol.

Le terme de féminicide est inscrit dans la loi.

2008

Croissance du PIB : 1,4 %.

2009 

En octobre, le Syndicat mexicain des électriciens (SME), syndicat historique de la classe ouvrière mexicaine, lutte contre la fermeture de l’entreprise publique Luz y Fuerza del Centro qui compte 44 000 salariés quand le gouvernement néolibéral de Calderón (Parti Acción Nacional – PAN) décide de privatiser le secteur de l’électricité dans le District fédéral de la ville de México. 16 500 employés vont perdre leur travail.

Aux élections de mi-mandat, le PRI devient majoritaire au Parlement.

Récession -6,5%, Chômage  6 %.

Mexico est le première ville d'Amérique latine à légaliser le mariage homosexuel.

2010 

Siège meurtrier de San Juan Copala.

Croissance PIB  5,5 %.

Sur les six premiers mois de l’année, les investissements directs étrangers augmentent de 30 % par rapport à l’année précédente.

2011

En août, création de l’Organisation politique du peuple et des travailleurs (OPT) à l’initiative du combatif Syndicat Mexicain des Électriciens (SME).

Croissance PIB : 3,9 %, chômage  5,3 %.

11.000 Mexicains sont morts de faim dans l’année.

2012 

Le 28 avril, Regina Martinez, correspondante de l'hebdomadaire Proceso, est assassinée pour avoir révélé des scandales du trafic de drogue dans le région pétrolière de Vera Cruz.

En mai et juin, mobilisation étudiante "YoSoy132" (mouvement "apartite, mais pas apolitique") pour la démocratie, contre le retour au pouvoir du PRI avec la complicité des médias (dont Televisa).

Le 1er juillet, élection présidentielle et au Congrès.

Victoire contestée du candidat du PRI, Enrique Pena Nieto (38 % des voix) qui entre en fonction en décembre.

Enrique Pena Nieto

Andres Manuel Lopez Obrador (AMLO), à la tête d’une coalition de gauche menée par le PRD (avec le Parti du Travail et le Mouvement citoyen), est battu avec 32 % des suffrages. Le PRD demande l’annulation du scrutin. Il crée son propre mouvement, Morena (mouvement de renaissance nationale).

Josephina Vasquez Mota du PAN (droite) est reléguée au troisième rang (25 %), ce qui met fin à 12 ans de pouvoir du PAN.

2013

Croissance du PIB  1,1 %.

2014 

Fin du monopole d’Etat sur le pétrole. L’exploitation pétrolière est ouverte à des sociétés privées étrangères.

En septembre, suite à une manifestation où la police tue par balles 6 étudiants, 43 étudiants instituteurs à Iguala, de l’école normale Ayotzinapa, sont enlevés et disparaissent. Le maire et son épouse, en lien avec la police et les narcotrafiquants, font partie des commanditaires de ce crime. Selon les autorités, ils auraient été massacrés mais cette version est contestée par des ONGs.

Le gouvernement tente de masquer ses responsabilités et provoque des manifestations monstres et une longue crise politique. Soulèvement national contre l’appareil d’Etat complice de la corruption policière.

2015 

Une réforme prévoit l'ouverture du marché pétrolier mexicain à des entreprises privées internationales.

Mouvement national contre la corruption politique.

En février, manifestations pour que toute la lumière soit faite sur la disparition des 43 étudiants.

Mobilisations massives organisées à l’occasion du premier anniversaire de la terrible répression d’Ayotzinapa ourdie par le pouvoir politique.

72 journalistes assassinés dans l’année.

En juin, élections législatives intermédiaires.

Croissance du PIB : 2,6 %.

2016 

s En mai, projet de réforme constitutionnelle pour légaliser le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels (déjà légalisé dans 9 des 32 États).

Élections législatives en juin.

Le 14 octobre, au 5e Congrès National Indigène, l’EZLN annonce sa volonté de constituer un « conseil indigène de gouvernement » pour tout le Mexique  qui serait représenté par une femme indigène candidate à l’élection présidentielle de 2018. 

12 millions de Mexicains vivent aux États-Unis, dont 5,7 millions sont illégaux. Ils envoient 25 milliards de dollars de fonds au pays par an, formant ainsi un pilier de l’économie mexicaine.

Croissance du PIB : 2,3 %.

80 % des exportations du pays sont destinées aux Etats-Unis.

L'installation d’usines d’assemblage près de la frontière des Etats-Unis, les maquiladoras,a favorisé le développement industriel du nord du pays. Du côté américain se sont installées les entreprises donneuses d’ordre dans les secteurs de l’automobile, du textile et de l’électronique. Les sous-traitants sont du côté mexicain, ils assemblent les pièces et les réexportent. Le coût de la d'oeuvre est trois fois moins élevé qu'aux États-Unis.

Walmart, premier employeur privé du pays, emploie 200 000 personnes.

Ford dévoile début avril un investissement de 1,6 milliard de dollars dans un nouveau site au Mexique, où la main d'œuvre est très bon marché comparé aux Etats-Unis.

Le Mexique est devenu le quatrième exportateur automobile de la planète après avoir doublé de production en moins de de dix ans. 70 % des véhicules fabriqués sont vendus aux Etats-Unis.

Chômage 4,4 %

Les ressources pétrolières représentent un tiers des recettes.

53 % de pauvres.

Carlos Slim, quatrième fortune du monde, est le principal actionnaire de New York Times.

Plus de 170.000 personnes ont été assassinées et plus de 28.000 sont portées disparues au Mexique depuis que les autorités ont déclaré la guerre aux cartels de la drogue en 2006 (chiffres officiels).

48 journalistes assassinés dans l’année.

Près de la moitié des femmes sont victimes de violences conjugales et, chaque jour, sept femmes sont assassinées, souvent sous les coups de leur conjoint. Un tiers des femmes violées ne portent pas plainte. 10 % des hommes mexicains estiment qu’il est tout à fait normal de frapper une femme si celle-ci n’obéit pas. Une fille mineure sur quatre est victime d’abus sexuel avant ses 18 ans.

2017

Décret de Trump de construction d’un mur.

Le 5 février, centième anniversaire de la Constitution.

Alvarez Icaza, militant des droits de l’Homme, fonde Ahora en vue de l’élection  présidentielle.

En septembre, séisme de magnitude 8,2 au sud du Mexique. 32 morts.

70 % des exportations vont vers les Etats-Unis.

Le niveau de pauvreté est similaire à celui de 1992. 1% de la population gagne autant que 72 % de la population. 

En janvier, augmentation de 20 % du prix de l’essence. Ouverture au privé du marché des carburants mettant fin au monopole de l’entreprise Pemex.

Le pays produit du pétrole brut. Importantes réserves dans la golfe de Campèche. Le carburant est majoritairement importé des États-Unis à cause du manque de raffineries dans le pays.

174.000 femmes ont eu recours à l’avortement dans la ville de Mexico depuis qu’il y est autorisé dans cet ville (2007). L’avortement peut être gratuit ou coûter 407 dollars.

2018 

Pour la première fois des candidatures indépendantes à la pprésidentielle sont autorisées. Pour se présenter, il faut obtenir 80.000 signatures de citoyens.

Margarita Zavala, épouse de Calderon, est candidate pour le PAN (droite).

Andres Manuel Lopez Obrador (AMLO), candidat pour Morena (gauche) est confortablement élu (53 %).

Andres Manuel Lopez Obrador (AMLO)

Il promet de s’attaquer à la pauvreté et de lutter contre la corruption et de changer de stratégie pour combattre la drogue. Il dispose d’une majorité absolue au Congrès.

Marichuy est la candidate du Conseil indigène de gouvernement (CIG).

15e économie mondiale. Les Etats-Unis absorbent 80 % des exportations mexicaines.

Le tourisme est le 3ème secteur économique du pays. 20 milliards de dollars par an.

Le Mexique est le principal fournisseur de drogue des Etats-Unis. 7 à 10 000 tonnes de cannabis sont produites chaque année au Mexique.

Le Mexique est la plaque tournante du trafic de cocaïne de Colombie vers les Etats-Unis.

Le trafic de drogue rapporterait 20 milliards de dollars par ans.

200 000 morts en une douzaine d’années et 30 000 disparus.

Les forces de l’ordre sont les complices des narcos.

Les émigrés mexicains aux Etats-Unis envoient plus de 30 milliards de dollars par an à leur famille au Mexique. C’est la première source de devises du pays.

2019

127 millions d’habitants dont environ 15 millions d’Amérindiens qui vivent dans les régions les plus pauvres.

25 millions d’habitants à Mexico, la capitale. Une des plus grandes mégapoles du monde.

53 millions de pauvres soit 43 % de la population.

AMLO fait annuler la construction de l’aéroport de Texcoco à Mexico.

2020

Le Mexique est un narco-Etat ou les forces armées sont intouchables.

Durant la pandémie, les travailleurs informels, vieux, sont obligés de continuer à travailler.