Comité : économique et sociale

Problématique : Régler le problème du conflit de l'eau du fleuve du Colorado entre le Mexique et les États-Unis.

Chairs : Alexandre Brun, Audrey Lhermelin, Emma Goddet, Marcus Hart

Introduction :

Le fleuve du Colorado s'étend sur 2330 km, des rocheuses jusqu'au golfe de Californie. Il est une grande ressource indispensable de prospérité, surtout pour les Etats-unis mais s’avère aussi être l'objet de nombreux conflits entre le Mexique et les États-Unis. De plus le fleuve fait face à de nombreux problèmes d'assèchement pour des raisons climatiques, de pollutions mais aussi de surexploitation de la part de l’Homme. Le fleuve s'étend en très grande majorité sur les États-Unis.

Mots clefs :

Conflit de l'eau : conflits et tensions dus à l'approvisionnement en eau douce quand la source en question se trouve être sur plusieurs territoires. Or l'approvisionnement en eau douce est l’un des plus grands enjeux économiques et socials de chaque pays.

Aperçu général :

Le fleuve du Colorado fournit une bonne partie de l'eau douce de 7 États états-uniens (environs 1/12 citoyen des États-Unis), 2 États mexicains et 34 tribus indigènes souveraines. Cette ressource permet, pour l'instant, l'approvisionnement de près de 30 millions de personnes et 38 millions sont à prévoir d'ici 2020.

De plus ce fleuve irrigue 15% des cultures états-uniennes et produit assez d’électricité pour couvrir les besoins de 3 millions de personnes.

Les exploitations américaines sur le fleuve :

-Le barrage Hoover: longtemps considéré comme le plus grand au monde

 hauteur :221,4m; longueur:379m production moyenne :4 200 GWh par an

(Le lac de retenu se développe sur 3 600 kilomètres de rives et peut emmagasiner l'équivalent de deux années d'écoulement du fleuve (35 milliards de m³). )

  ->impact environnemental sur le delta

-le Barrage de Parker: hauteur:98m longueur: 261m , réservoir: “Lac Havasu”:800 millions de mètres cube d'eau, fonction énergétique:456,944 GWh/an mais aussi réserve point de pompage d’eau douce pour la Californie dans le lac Havasu.

-  plus 10 autres barrages

-plus de 6 autres réservoirs (lac ou autres, dû aux barrages) qui alimentent l’agriculture, l’industrie et la population américaine.

Résultat de recherche d'images pour "repartition de l'eau colorado  energie agriculture"

Les exploitations méxicaines:

-prélèvement puis distribution dans l’Alamo Canal (irrigue l’imperial valley, en Californie)

-approvisionnement en eau de ville comme Tijuana ou Mexicali (à raison de 4 fois moins d’eau par habitant que San diego)

www.franckvogel.com 

Une ressource très fragilisée

Le fleuve est très pollué à cause des exploitations pétrolières qui nécessitent de grandes quantités d'eau. Cette ruée vers l'énergie a grandement participé à la fragilisation de cette ressource.

De plus les deux pays ont décidé de se partager l’eau sur la base du débit moyen constaté entre 1905 et 1925, période qui s’est révélée comme la plus humide de ces 400 dernières années. Ainsi le fleuve a été surexploité notamment en Californie ce qui fait que la partie mexicaine du fleuve est souvent asséchée, le fleuve n’atteint notamment plus la mer.

De plus les changements climatiques de ces dernières années ont fait accroître cette fragilisation, de sorte que cette situation pourrait devenir permanente.

Enfin la croissance démographique et économique que connaît le sud des États-Unis a engendré une augmentation des extractions ce qui pourrait aboutir par un assèchement des réservoirs du bassin versant.

Les accords entre les deux pays

En 1922, le gouvernement fédéral des États-Unis a décidé quelle serait la part d'eau pour chacun de ses états ainsi que la part du Mexique. Ainsi, la part consacrée au Mexique s'élevait à 1.9 km^3, alors qu'à lui seul le Colorado (qui n'est même pas traversé par le fleuve car celui ci forme sa frontière) s’est octroyé grâce à son pouvoir politique 6.5km3 d’eau, soit 40% du volume disponible réel.

En 2012, les États-Unis et le Mexique ont signé un accord afin de renforcer leur coopération, de faciliter leurs échanges en eau et d'économiser de l'eau pour restaurer au maximum le delta du fleuve.

Néanmoins le partage de cette ressource a historiquement été très inégale, les principaux bénéficiaires étant les californiens (ayant un plus grand poids politique), ainsi les populations mexicaines situées en aval ont toujours été lésé.

Pays et organisations concernées :  

États-Unis : étant une ressource très importante car irriguant une bonne partie de la population et une grande partie de l’agriculture; les États-Unis ont tout intérêt à restreindre leur consommation pour préserver la ressource et ainsi diminuer l’immigration mexicaine notamment causée par cette pénurie d'eau (les populations n’ayant plus accès à l'eau à cause de cette surexploitation migrent vers les États-Unis où l'eau est encore présente).

Mexique : étant donné que la partie mexicaine du fleuve est très souvent asséchée, le Mexique à tout intérêt à faire respecter ses droits face aux États-Unis, qui, en fragilisant le fleuve, rendent l’approvisionnement des locaux quasiment impossible. Ainsi le Mexique doit se montrer ferme face à cette situation car les ressources en eau de son pays en dépendent.

Les pays ayant eu des conflits de l'eau peuvent et doivent proposer des solutions qui leur ont été favorable.

Les pays ayant de nombreuses ressources d'eau peuvent venir en aide aux diverses partis nécessitant cette ressource.

Solutions envisageable:

Ainsi nous demandons à tous les délégués du social comitee du mock M.U.N de faire preuve d’inventivité, d’ingéniosité, de coopération et de patience afin de trouver les meilleures solutions pour pallier à ce problème majeur, qui nuirait encore plus aux relations diplomatiques déjà tendues entre les Etats-Unis et le Mexique .N’hésitez pas à nous demander de l’aide et à vous appuyez sur les sources ci-dessous.

Bibliographie :


Turquie

Social Commitee

Problematique: Regler le probleme du conflit de l'eau du fleuve du Colorado entre le Mexique et les Etats-Unis.

 

                Le conflit entre le Mexique et les Etats-Unis est a propos du fleuve de Colorado: ce dernier fournit la majorite de l'eau douce de 7 etats americains, 2 etats mexicains et 34 tribus indigenes, soit environ 30 millions de personnes. Ces deux pays ont des exploitations sur ce fleuve, notamment le barrage Hoover americain et l'irrigation de l'Imperial Valley californien a l'aide d'un canal mexicain, l'Alamo Canal.

 

                A cause de ses exploitations petrolieres, les Etats-Unis rendent le fleuve de Colorado inexploitable et le Mexique est oblige d'en souffrir les sequelles: la contamination causee par ces exploitations apporte une eau de tres mauvaise qualite qui pollue le golfe de Californie. La Turquie aimerait donner de meilleurs droits d'utilisation au Mexique, dans le but d'ameliorer la qualite de l'eau qu'ils utilisent pour irriguer l'Imperial Valley et approvisionner les villes de Tijuana et Mexicali.

 

                Au cours de la conference MockMun, la delegation de la Turquie espere temoigner une amelioration des droits du Mexique par rapport a l'utilisation du Colorado et nous esperons que ca aidera aux deux pays d'entretenir de meilleures relations.


Clauses USA:

Encourage le Mexique a financer un projet de reconversion de la centrale nucléaire de Palo Verde en centre mixte, nucléaire et de dessalement

Propose un plu fort contrôle de l’immigration à la frontière méxico-américaine afin de ne pas aggraver la situation actuelle.

Encourage tous les états à investir des fonds dans une usine de dessalement

Clauses Turquie

1 Encourages the taxation of American usage of the Colorado by 25%

a The taxes would act upon American industrial and governmental ships, but also American companies acting upon the river

b If the taxes are not paid within 3 months, all American usage of the river will be banned and if this ban is disrespected, a UN commission will enforce the ban

c The taxes go to Mexico

2 A UN commission will be composed of willing members of the UN on the American continent