11. La coordination

1. La coordination consiste à joindre (relier) des mots ou des groupes de mots de

même classe grammaticale : noms, adjectifs, verbes, propositions. Exemple :

- J’aime mon père et ma mère.

- Il pensait à lui mais il ne voulait pas le voir.

2. La coordination est assurée par :

✓ des conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car. ✓ des adverbes de liaison : ainsi, aussi, alors, puis, ensuite, enfin, etc. ✓ des expressions comme : à savoir, au contraire, en effet, c’est pourquoi,

etc.

3. Les moyens qui assurent la coordination expriment différentes nuances :

✓ « Mais » est une conjonction qui a le sens de pourtant, toutefois ou au

contraire. Elle marque l'opposition, la différence, la restriction (qui a pour effet de réduire l'importance de quelque chose).

a- Paul est gentil, mais un peu agité. b- Ils sont pauvres, mais heureux.

✓ « Ou » est une conjonction qui a le sens de « ou bien », c'est une conjonction qui sert à présenter une alternative ou un choix.

a- Veux-tu du thé ou du café ? b- Quand je suis triste, je mange de la crème glacée ou du chocolat.

✓ « Et » est une conjonction qui sert à formuler une énumération, une

addition, à présenter une succession d'événements dans le temps.

a- Bob, je veux que tu ranges tes livres, tes vêtements et tes jouets. b- La maman et sa fille préparent des crêpes. c- Elle est entrée dans la pièce et a déposé délicatement ses livres sur le

bureau. ✓ « Donc » est une conjonction qui sert à exprimer une

conséquence. Donc est le contraire de car :

a- Mon ami ne se sent pas bien, donc il n'ira pas au cinéma. b- Mon frère a réussi son année en obtenant de bons résultats, il passera

donc un bel été.

✓ « Car » est une conjonction qui sert à exprimer une cause, son sens est très

près du mot « parce que ».


a- Mon frère passera un très bel été, car il a réussi son année en obtenant de

bons résultats. b- Mon ami n'ira pas au cinéma, car il ne se sent pas bien.

✓ « Ni » est une conjonction qui a une valeur similaire de « et »et « ou », elle

est toutefois employée dans un contexte négatif.

a- Il ne craint ni la pluie, ni le froid, ni la neige. b- Ni le froid ni la neige ne m'empêchent de faire des activités extérieures.

NB : on met une virgule devant le ni seulement lorsqu'il sépare plus d'un élément.

✓ « Or » n'exprime pas seulement une opposition comme le fait la

conjonction « mais ». Le « or » introduit une nouvelle donnée qui va se révéler décisive dans le contexte. a- Le petit Chaperon Rouge partit voir sa grand-mère; or le loup rôdait.

b- Les enfants sont entrés dans la forêt; or la nuit tombait.