Le contrôle du déficit budgétaire doit être souverain. Mais le dogme de l’équilibre est une absurdité.
 Share
The version of the browser you are using is no longer supported. Please upgrade to a supported browser.Dismiss

Toggle screen reader support