ACC  RAF : Système de Gestion de la Sécurité

Mise à jour 19 septembre 2014

Question 4 :

Lors d’une arrivée de nuit, le carénage de la roue gauche de l’appareil heurte une balise lumineuse d’entrée de piste. Le PAPI est indisponible en mode PCL à ce QFU et le balisage est allumé en haute intensité.

Réponse du Responsable S.G.S:

L’incident se termine sans conséquences autres que matérielles mineures mais aurait pu être beaucoup plus grave, l’abri du locator était positionné seulement quelques centaines de mètres en amont du point d’impact.

Le pilote a probablement été victime d’une illusion courante nommée “illusion de Kraft” qui conduit à infléchir le plan en finale et à toucher très court, voir avant la piste.

Le comité SGS demande à ce que tous les pilotes qualifiés soient informés des illusions sensorielles auxquelles ils pourraient être confrontés en VFR de nuit avant d’entreprendre à nouveau des vols de nuit solo. Le comité SGS demande la mise en place d’un livret de progression spécifique à l’aptitude de nuit afin de s’assurer que le pilote a suivi l’ensemble de l’instruction correspondante.

Question 5 :

Concerne les systèmes du PA28 F-HAEJ : Lors de l'arrêt des systèmes, le voyant de l'horizon artificiel secours clignote pendant une minute puis, sans intervention du pilote, le système se coupe normalement. Si le clignotement survient à la suite d'une panne d'alimentation électrique le pilote dispose ainsi d'une minute pour bloquer l'extinction automatique et maintenir le système en fonction.

Le fait d’actionner le bouton pendant la phase d’extinction normale provoque donc le maintien en fonction de l’horizon de secours jusqu’à épuisement de la batterie. Cette dernière est prévue pour tenir 1h, mais des actions répétées dans le temps, conduisant à vider totalement la batterie en réduisent la capacité de charge et la durée de vie.

Si l’alimentation électrique principale vient à être défaillante, le pilote en conditions IMC (instrument meteorological conditions) n’a d’autre solution que de recourir à l’utilisation de l’horizon de secours : l’avion ne dispose pas de pompe à vide.

Il semble que certains élèves aient reçu l’information leur recommandant d’actionner le maintien de l’horizon de secours lors de l’arrêt.

Réponse du Responsable S.G.S:

L’avion est classé IFR et vole donc potentiellement en conditions IMC. Il est donc fondamental de conserver les moyens de sécurité opérationnels. (Rappel pour les pilotes IFR, l’horizon de secours DOIT être testé avant le départ, un test négatif est synonyme de NO GO). Le chef Pilote organise un rappel aux FI sur la procédure à suivre et contacte personnellement tous les pilotes lâchés sur la machine pour s’assurer de leur bonne connaissance du système. La checklist est contrôlée et mise à jour si nécessaire.