Projet de webradio au lycée Albert Einstein de Sainte-Geneviève des Bois
Cadrage institutionnel :

Suite aux attentats de janvier 2015, les ministres de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et de la culture et de la communication, ont signé une feuille de route conjointe "Éducation artistique et culturelle, éducation aux médias et à l'information".

Cette dernière insiste sur "l’impératif pour chaque jeune de maîtriser la lecture, le décryptage de l’information et de l’image, dans les médias, sur Internet et les réseaux sociaux ; il s’agit d’apprendre à rechercher des sources fiables, à aiguiser son esprit critique et à se forger une opinion, compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie."

"Parce que l’éducation aux médias passe aussi par la mobilisation des élèves eux-mêmes, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche veillera à ce qu’au sein de chaque collège et chaque lycée, soit créé un média (journal, radio, plateforme collaborative). Les moyens dédiés seront renforcés."

Ces priorités s’inscrivent dans le parcours d’éducation artistique et culturelle, le parcours avenir et le parcours citoyen de l’élève.

Elles sont rappelées dans la circulaire de rentrée 2015 :

“Le parcours citoyen vise aussi à expliciter le bien-fondé des valeurs et des règles qui régissent les comportements individuels et collectifs, à reconnaître le pluralisme des opinions (le travail sur la maîtrise de la langue pourra être ici pleinement mobilisé ; voir partie I) et à construire du lien social et politique. Il devra intégrer pleinement la participation de l'élève à la vie de l'école et de l'établissement et les expériences et engagements qu'il connaîtra en dehors de l'école, notamment avec les partenaires associatifs. Il visera également à développer l'éducation aux médias et à l'information.”

Ainsi que dans la circulaire de rentrée 2016 :

“L'éducation aux médias et à l'information (Emi) contribue à la construction du parcours citoyen, dès l'école primaire. Inscrite de manière explicite dans les programmes des disciplines et dans le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture, elle fait l'objet d'une des thématiques des enseignements pratiques interdisciplinaires du cycle 4. L'ensemble des disciplines est ainsi mobilisé pour mettre en œuvre l'EMI en collaboration étroite avec le professeur documentaliste qui apporte son expertise et ses compétences dans ce domaine. Le ministère et ses partenaires proposent de nombreuses ressources pédagogiques sur le site Éduscol pour aider les enseignants.”

C'est dans ce cadre, et pour pallier l'absence d'un média scolaire au lycée Albert Einstein, que nous souhaitons lancer l'expérimentation d'une webradio.

Encadrement pédagogique

Ce projet s’appuie notamment sur les programmes d’EMC (enseignement moral et civique) :

Ainsi que sur les programmes de français et de langues vivantes :

 Pour le français :

Pour les langues vivantes :

Le recours aux technologies du numérique est incontournable, il permet d’augmenter les moments de pratique authentique de la langue tant dans l’établissement qu’en dehors de celui-ci. Il permet de renforcer les compétences des élèves à la fois en compréhension et en expression notamment par :

- l’accès à des ressources numériques d’archives ou de la plus directe actualité (écoute de documents en flux direct ou téléchargés librement, recherches documentaires sur Internet, etc.) ;                

- la mise en contact avec des interlocuteurs aux quatre coins du monde (e-Twinning, visioconférence, forums d’échanges, bloc-notes numériques, messageries électroniques, etc.) ;                        

- une meilleure adaptation des réponses pédagogiques aux besoins des élèves (tableaux numériques, classes mobiles, laboratoires multimédia, espaces numériques de travail etc.) ;

- un renforcement des entraînements individuels par l’utilisation d’outils nomades, avant, pendant ou après les activités de la classe (baladeurs, ordinateurs portables, tablettes et manuels numériques, etc.).

                                        

Mais la diffusion de contenus peut mobiliser bien d’autres enseignements… et ce projet n’a en définitive comme finalités que la formation de citoyens numériques responsables, acteurs de l’information qu’ils consultent et qu’ils produisent.

Acteurs impliqués :

D’autres personnes pourront rejoindre le projet ultérieurement.

Organisation :

Il va de soit que les élèves seront rigoureusement encadrés pour ce projet, même si le but est de les accompagner vers l’autonomie et l’utilisation volontaire du matériel (mais toujours sous surveillance et contrôle d’un adulte).

Dans un premier temps, l’enregistrement et la diffusion resteront internes à l’établissement, mais ce dernier étant une vitrine sur le monde extérieur, et les enseignants ayant à coeur la valorisation du travail et de l’implication des élèves, il faudra réfléchir à une diffusion, éventuellement hébergée par l’académie ou sur le site du lycée, en prenant en compte évidemment toutes les questions d’ordre juridique et numérique.

Matériel requis : table de mixage, micros, enceintes et un enregistreur numérique.

Sources :

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/EMI/41/5/creez_un_media_lyceen_546415.pdf

http://eduscol.education.fr/cid72525/l-emi-et-la-strategie-du-numerique.html

http://cache.media.education.gouv.fr/file/02_-_fevrier/27/2/DP_Education_artistique_culturelle_bdef_391272.pdf

http://www.education.gouv.fr/cid86202/education-artistique-et-culturelle-education-aux-medias-et-a-l-information.html#L_education_aux_medias_et_a_l_information

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=100720