Module - Cartes conceptuelles et mind mapping

ccby.jpg

Capture D13.PNG

Cartes conceptuelles 

et Mind Mapping

Cours GDP

Lien lecture

Lien édition

Module

Cartes conceptuelles et mind mapping

Cours gestiondeprojet.pm

gestiondeprojet.pm/mind-mapping 

Responsable du document

Repris d’André Laflamme (source : lien)

À quoi sert la prise de notes partagées ?

 

Comment fonctionne la prise de notes partagées ?

⇨allez sur l’onglet DISCUSSION. Les caractères “bleu” incluent des liens vers les URL.

Rappel : Le questionnaire de fin de chapitre est à réussir tout seul, rappelons que le Code de conduite du MOOC interdit de donner aux autres les solutions !

 

Sommaire

Chapitre 1 :Fondamentaux des cartes conceptuelles

Quoi ? Pourquoi ?

Notions clés

Typologie

Chapitre 2 :  Démarche de conception

Lister

Valider

Organiser

Former des propositions

Prototyper

Réviser

Exercice : Comment évaluer une carte  conceptuelle ?

Chapitre 3 : Mise en oeuvre: outils et logiciels gratuits

Logiciels gratuits

Applications web

Chapitre 4 : “Cartes conceptuelles et mind mapping“

Outils

Les auteurs connus sur le sujet

Chapitre 5 : Conclusion

II. Pour approfondir : questions à se poser :

III. Pour approfondir : les lectures que vous recommandez

IV. Pour approfondir : les synthèses extraites des forums de discussion

V. Pour approfondir : vos suggestions d’amélioration

Chapitre 1 :Fondamentaux des cartes conceptuelles

Il s’agit d’une représentation graphique, composée de concepts et de liens (ou relations) interconnectés entre eux.

La carte conceptuelle permet:

Elle permet d’organiser plus clairement un ensemble d’informations complexes :

En résumé, la représentation d’une carte conceptuelle sous forme graphique peut avoir la forme suivante:

Repris d’André Laflamme (source : lien)

Le mot concept vient du latin «concipere» qui signifie contenir entièrement.

Dans une carte conceptuelle, le concept est un principe (une idée générale), il suggère des exemples, explique des cas ; il est un dessin mais peut aussi être un lien vers une ressource.

 Il n’y a pas de règles prédéfinies quant à l’utilisation de formes dans la carte conceptuelle. 

Chacun applique les formes, couleurs, etc… qu’il se sera fixé (ex. : un carré rouge pour les idées, un rond bleu pour les procédures…). Néanmoins, les concepts de même nature (idées, procédures, principes, …) doivent être représentés avec la même forme, couleur, etc...

Une proposition est l’ensemble : concept n°1 + verbe + concept n°2.

La liste des mots de liaison (verbe) est disponible au niveau de ce lien         .

Il existe 4 types de raisonnement :

1 - “En chaîne” = séquentiel : étape par étape . Il s’agit d’un raisonnement séquentiel

2 - “En étoile” ou “radial”= ex. le “SON” est le seul point commun à tous les concepts, d’où appellation de connaissances cloisonnées. L’élément central est le seul point commun à tous les concepts développés.


3 - “Arbre hiérarchique” : décomposition en sous parties comme pour le cas de l’analyse d’un problème à travers sa décomposition en sous-parties pour pouvoir les étudier plus facilement. C’est ce type qui servira de base au WBS (Work Breakdown Structure).

4 - “En réseau” : interconnexion (prise en compte de la complexité). Ainsi, la lecture de la carte peut se faire à travers plusieurs chemins ou entrées. Raisonnement le plus riche.

        


Synthèse


  1.  Chapitre 2 :  Démarche de conception

Au préalable, il est essentiel de définir la question de départ. (attention à bien identifier le sujet/ question : risque hors sujet / manque de pertinence); Voir cours sur la méthode de résolution de problèmes (MRP)

Démarche en 6 étapes : 

Une bonne carte se compose de 25 à 40 concepts sur un maximum de 3 niveaux.

Attention lisibilité de la carte…

Exercice : Comment évaluer une carte  conceptuelle ?

Lien Youtube

Critères utilisés pour la notation  :

Concepts :

Liens

                        

En conclusion, une carte conceptuelle bien élaborée comporte les points suivants : Une  question de départ bien claire à partir de  laquelle toute la réflexion s’organise et permettant de vérifier la pertinence des concepts.

                1- Les bons Concepts

                2- Bonne Organisation

                3- Bons Liens

                4- Clarté : qui se voit d’un coup d’oeil

carte_évaluer1.jpg

  1. Chapitre 3 : Mise en oeuvre: outils et logiciels gratuits

http://vue.tufts.edu/

http://cmap.ihmc.us/

Téléchargement VUE : ici

Tutoriel VUE : ici

Téléchargement Cmap : ici

Notice Cmap en français : ici

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

https://www.creately.com

https://www.lucidchart.com/

Téléchargement Creately  : ici

Tutoriel Creately : ici

Téléchargement Lucid : ici

Chapitre 4 : “Cartes conceptuelles et mind mapping“

Logiciel gratuit : Freeplane , format standard .mm facilement exportable vers d’autres logiciels

Applications web : MindMup / WiseMapping sous licence libre.

D’autres logiciels/apps proposés par les participants :

Cette application web gratuite permet entre autre de sauvegarder votre travail sur Google Drive et Dropbox. Une multitude de types de schémas sont possibles.

Tableau de comparaison collaborative d’outils de mind-mapping : SocialCompare

Chapitre 5 : Conclusion

 

Schéma par Bich-Van Hoang

II. Pour approfondir : questions à se poser :

http://www.gestiondeprojet.pm

Vous pouvez suggérer ici des questions mais pour y répondre ce n’est pas sur ce document => rendez-vous sur le fil de discussion prévu

III. Pour approfondir : les lectures que vous recommandez