Lasers : revue de presse.

À chaque laser ses dangers (d’après http://www.inrs.fr/)

 

Les lasers sont utilisés dans de nombreux secteurs d’activités. Les yeux sont les organes les plus vulnérables. Les équipements de travail utilisant des lasers sont classés selon leur dangerosité. Les mesures de prévention à respecter, permettant une utilisation en toute sécurité, sont fonction de cette classification. Le port de lunettes de protection et de gants ininflammables est indispensable lors de l’emploi d’un laser de classe élevée.

Le laser produit et amplifie une onde lumineuse. La lumière qu’il produit peut être dans l’infrarouge, le visible ou l’ultraviolet. Les lasers sont utilisés dans des secteurs d’activité aussi variés que l’industrie, les arts du spectacle, le domaine médical et hospitalier, l’enseignement ou la défense nationale.

Effets des lasers sur la santé

Le risque lié à l’utilisation du laser dépend du chemin du rayon dans le local où il est produit et de ses possibilités de réflexion et de diffusion. D’où l’intérêt de ne pas l’entourer de surfaces lisses et brillantes.

L’œil est l’organe le plus susceptible de subir des lésions causées par un faisceau laser. Le risque de lésions dépend notamment de la puissance du faisceau laser (mais aussi si c’est un laser infrarouge, visible ou ultraviolet) . La fermeture réflexe des paupières n’est pas suffisante pour protéger les yeux de lésions éventuelles.

Risques pour les yeux en fonction du rayonnement optique des lasers

Classes de dangerosité

Chaque laser a une classe, indiquée par le constructeur, qui donne une idée de sa dangerosité. Une norme précise les mentions à apposer sur les appareils pour chaque classe de laser.

Moyens de protection

Chaque appareil laser comprend des mécanismes techniques intégrés, par exemple un capot de protection, visant à prévenir l’exposition accidentelle. Cependant, il faut porter des lunettes de protection lorsqu’on utilise un laser d’une classe élevée.

Mesures générales de prévention

Quelques règles spécifiques à une utilisation en sécurité de rayonnements lasers

Pictogramme d’avertissement à utiliser pour signaler un danger dû au rayonnement laser

SANTÉ (d’après http://lci.tf1.fr/ )

Plus de 30 personnes ont eu la rétine gravement brûlé par des faisceaux lasers lors d'un spectacle à Moscou. L'ophtalmologue Jean-Antoine Bernard fait le point sur le danger des lasers.

La fête a pris une tournure dramatique pour une trentaine de personnes qui assistaient au festival de musique et de danse Aquamarine, qui s'est tenu au début du mois de juillet à Vladimir, à 170 kilomètres de Moscou. Des faisceaux laser destinés à illuminer le ciel en pleine nuit ont balayé la foule et aveuglé des jeunes gens en train de danser.

"Plus de 30 personnes âgées de 16 à 30 ans ont été hospitalisées dans la capitale pour des dommages à la rétine, depuis le 7 juillet", soit deux jours après le drame, selon le quotidien Kommersant de lundi dernier. "Tous souffrent de brûlures de la rétine, vous pouvez y voir des cicatrices. La perte d'acuité visuelle atteint dans certains cas jusqu'à 80% et il est improbable que l'on puisse rétablir leur vision", a reconnu un des médecins.

Après une lésion, "la rétine cicatrise avec des tissus fibreux et pas avec des tissus visuels ; la zone brûlée devient donc définitivement non-voyante", explique le docteur Jean-Antoine Bernard.

Face à une lésion de la rétine, "il n'y a pas grand-chose à faire", confirme le spécialiste. Les accidents de ce type sont très rares en France où l'utilisation des lasers est strictement encadrée. Selon le Dr Bernard, on relève moins d'une dizaine de cas par an, essentiellement en milieu industriel. "La plupart des lasers utilisés dans les spectacles sont d'assez forte puissance, indique-t-il. Contrairement à un faisceau lumineux, leur déperdition énergétique est faible : ils sont très visibles sur grande distance."

 

JUSTICE (d’après lefigaro.fr)

Un jeune homme a été condamné à 3 mois de prison avec sursis pour avoir braqué des avions au laser. Ce jeu se répand partout dans le monde et inquiète les autorités.

Un jeune homme de 18 ans a été condamné jeudi à trois mois de prison avec sursis par le tribunal de Meaux en Seine-et-Marne. Il jouait à Dark Vador avec un laser et braquait son instrument sur des avions en approche de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Ce jeune homme au casier judiciaire vierge avait été pris en flagrant délit le 11 octobre dernier et interpellé par la gendarmerie du transport aérien (GTA) à Mitry-Mory en Seine-et-Marne. Il avait été placé en garde à vue pour «mise en danger d'autrui et entrave à la circulation aérienne».

Avant lui, c'est un jeune homme de 20 ans qui a été condamné, en août 2010, à 6 mois de prison avec sursis pour avoir braqué son laser sur le cockpit de trois avions de ligne au moment de leur atterrissage sur l'aéroport d'Orly.

2.800 avions braqués au laser en 2010

La gendarmerie du transport aérien doit faire face à de plus en plus de plaintes de pilotes aveuglés par ces lasers qui ressemblent à des stylos, se trouvent dans le commerce, et peuvent être très dangereux en phase d'approche d'un aéroport. Le phénomène est également très répandu outre-Atlantique. En tout, plus de 2.800 incidents liés au laser ont été rapportés en 2010 par des pilotes à travers le monde, soit deux fois plus qu'en 2009 et presque dix fois plus qu'en 2005, selon les chiffres de l'administration fédérale de l'aviation américaine (FAA).

Questions :

  1. Que veut dire l’auteur quand il parle d”infrarouge”, de “visible” ou d”’ultraviolet” ?
  2. Détaille l’utilisation des lasers dans cette phrase : “Les lasers sont utilisés dans des secteurs d’activité aussi variés que l’industrie, les arts du spectacle, le domaine médical et hospitalier, l’enseignement ou la défense nationale.”
  3. Pourquoi ne pas s’entourer de surfaces lisses et/ou brillantes lorsqu’on manipule des lasers ?
  4. Pourquoi faut-il des lunettes spéciales pour manipuler certains lasers ? Quel est le principe de fonctionnement de ces lunettes à ton avis ? Pourquoi ne pas juste fermer les yeux ?
  5. A ton avis à quelle classe de laser doit-on se cantonner dans la salle de classe ?
  6. Pourquoi ne pas manipuler les lasers à l’extérieur ? Pourquoi n’autoriser qu’une personne à le commander ? Pourquoi éviter les réflexions du faisceau ?
  7. Qu’est ce que la rétine ? Pourquoi lors de brûlure au laser, on ne peut pas guérir ?
  8. Pourquoi les lasers de spectacle sont plus dangereux ? A ton avis, comment sont-ils utilisés, dirigés ?
  9. Pourquoi certaines personnes sont-elles condamnées lorsqu’elles visent des avions avec leurs lasers ?
  10. Que risquent ces personnes ? A ton avis comment sont-elles retrouvées par les forces de l’ordre?