Et le sexe dans tout ça ?

Vous l’avez peut-être deviné, toute cette opération séduction n’avait qu’un seul objectif : braquer les projecteurs sous votre ceinture. Vous êtes en crise, vous avez la tête à tout sauf à ça, c’est d’ailleurs pour cette raison que votre conjoint s’en est allé chasser sur d’autres terres. Il est temps de réagir et de réapprendre les différences cognitives qui existent entre les sexes.

« Le sexe est ce qu'il y a de plus profond entre l'homme et la femme. »

Laurent Fabius, homme politique

Manque de temps, d’envie, trop de stress, les enfants, les soucis... Il est loin le temps des dimanches passés sous la couette à faire des bêtises, des siestes crapuleuses et des petits coups rapides en extérieur. Après des années de cohabitation, où en êtes-vous vraiment ? Etes-vous encore attiré par votre moitié ? Quelle est la fréquence de vos rapports ? Etes-vous satisfait ? Prenez-vous du plaisir ? Vous sentez-vous frustré ? Que voudriez-vous de plus ?

Autant de questions auxquelles il va vous falloir trouver des réponses. Compte tenu de ce qui vient de se passer, il est important de dresser le bilan de votre vie sexuelle.

Au début d’une histoire d’amour, lorsqu’on rencontre quelqu’un, il y a trois comportements sexuels qui s’imposent :

  1.  Montrer qu’on est tendre. C’est le début, c’est l’amour, c’est tout mignon. On ne se prend pas comme des bêtes. La Guerre du feu, c’est pour plus tard.
  2. Montrer qu’on a de la technique, c’est-à-dire qu’on ne se contente pas d’un missionnaire, mais qu’on ajoute sa touche personnelle, comme caresser les cheveux, mettre les mains sur les fesses, faire des petits bruits dans l’oreille.
  3. Montrer qu’on a de la ressource. Le couple moderne, lors des premiers rapports, aime à changer 407 fois de position. Vous passez du missionnaire à la levrette, au cunnilingus, au 69, au bord du lit, à debout contre la commode, etc. Cette agitation tous azimuts s’explique simplement :