3. La subordonnée relative à valeur d’adjectif ou de complément de nom.

La subordonnée relative a comme fonction principale de compléter le sens de son antécédent. Elle a la valeur d’un adjectif qualificatif épithète ou d’un complément de nom.

Exemple :

✓ Nous avons vendu la maison qui appartenait à mon père.

Subordonnée relative.

La subordonnée relative qui appartenait à mon père peut être remplacée par :

- Un adjectif qualificatif épithète.

- Un complément de nom.

✓ Nous avons vendu la maison paternelle. Adjectif qualificatif épithète.

de mon père. Complément de nom.