Évènements politiques

1926 Le groupe Bolloré s’installe au Sénégal.

1944 Après s'être battus pour la France, les tirailleurs africains "sénéglais" démobilisés sont renvoyés en Afrique. Ils reviennent avec des idées nouvelles que craignent les maîtres français qui veulent réimposer la domination coloniale ébranlée par la guerre. Le 1er décembre, à Dakar (Thiaroye) des tirailleurs enfermés réclament leurs soldes. 70 tirailleurs africains sont massacrés par l'armée française de façon préméditée.

1960 Indépendance. Présidence de Léopold Sédar Senghor. Les socialistes sénégalais, étroitement associés au pouvoir colonial, assurent sous l'égide de Senghor la transition au néo-colonialisme.

1962 Senghor met en place un régime présidentiel autoritaire et centralisé. Pour cela il fait arrêter et jette en prison pour 12 ans le Premier ministre Mamadou Dia.

1968 En mai, explosion étudiante et ouvrière.

1974 Pour lâcher du lest, le président Senghor procède à une ouverture politique limitée.

1976 Le parti de Senghor adhère à l'Internationale socialiste. A cette occasion, il est rebaptisé Parti socialiste.

1980 Ne supportant plus la crise sociale et les luttes, Senghor finit par partir de lui-même. Son successeur, Abdou Diouf, institue alors rapidement le multipartisme intégral.

1983 Le président socialiste Abou Diouf offre le poste de ministre de l'Education à Ida Der Thiam, un syndicaliste enseignant plusieurs fois arrêté et emprisonné.

2000 Le président Abdou Diouf est mis en ballotage au premier tour, ce qui ne s'était jamais vu auparavant. Pour le deuxième tour, tous les partis opposés au PS se sont regroupés en incluant notamment deux socialistes dissidents, et la coalition hétéroclite du libéral Abdoulaye Wade (- 2012) est victorieuse mettant fin à 40 ans de pouvoir du Parti socialiste sénégalais.

2002

Le naufrage du Joola, transportant quatre fois sa capacité en passagers, fait 2.000 morts. L'épave n'a jamais été renflouée.

De 2000 à 2012, le fils du président, Karim Wade, s’enrichit par détournement de fonds de plus de 100 millions d’euros.

2007 En novembre, Macky Sall, président de l'Assemblée nationale, à l'imprudence de convoquer Karim Wade, fils et dauphin masqué du président, devant une commission d'enquête parlementaire.

2008 Macky Sall quitte le PDS de Wade, dont il était l'un des dirigeants, pour créer l'Alliance pour la République (APR).

2009 En mars, l’opposition, lors des élections municipales, remporte la plupart des grandes villes, ce qui confirme le rejet de Wade.

2010

Croissance PIB  : +4%.

2011 En février, Forum social mondial à Dakar.

Le 23 juin, la mobilisation populaire contraint Abdoulaye Wade a renoncer à une loi électorale lui permettant d'être élu avec seulement 25% des voix.

PIB : 14,7 milliards de dollars.

2012 En février, Youssou Ndour, star de la musique, autodidacte, est candidat à la présidentielle de février 2012.

En mars, election de Macky Sall face Abdoulaye Wade ("Gorgui", 86 ans) au pouvoir depuis 12 ans.

Élu avec 65% des voix. Tous les candidats opposés à Wade se sont rangés derrière lui. Défaite cinglante de Wade avec 35% des voix.

Macky Sall, ancien Premier ministre du gouvernement Wade pendant huit ans, numéro deux du PDS, président de l’Assemblée Nationale. Libéral convaincu, limogé par Wade pour avoir tenté d’auditionner son fils dans l’affaire d’un gigantesque détournement de fonds, ce qui lui vaut la réputation d’homme intègre. Son programme politique et économique ne se différencie en rien du gouvernement précédent, et il n’est pas question pour lui de remettre en cause, même à la marge, la domination des marchés internationaux, même si le temps d’une élection, il s’est engagé à baisser les prix des denrées alimentaires.

En juin, élections législatives.

Population 18.000 Français plus 350 militaires français.

PIB et croissance 6%.

Chômage 47% de la population active (taux officiel).

Pauvreté 60% des Sénégalais vivent sous le seuil de pauvreté avec moins de deux dollars par jour. 44,2% avec moins de 1,25 dollars par jour.

2017 Election présidentielle.

2018 Dakar dépasse les villes chinoises en terme de pollution.

Économie

Population 12,8 millions d'habitants.

Ethnies Les Wolofs représentent près de la moitié de la population.

Langues wolof (langue véhiculaire parlée par 85% de la population, très peu écrite), pular (Peules), français, langue officielle.

Religions  94% de la population est musulmane, le reste étant majoritairement catholique. 2% d'animistes.

Chômage Chômage endémique y compris dans la jeunesse diplômée.

Inflation Les prix des denrées de première nécessité (huile, farine, riz, sucre) ont globalement doublé depuis l'entrée en fonction d'Abdoulaye Wade.

Agriculture L'arachide est l'une des principales ressources du pays avec la pêche.

Important réservoir de terres cultivables. Les marchés des produits de première nécessité sont souvent dans les mains de monopoles privés.

Pêche  Les pêcheurs locaux et Greenpeace se plaignent de la réduction des ressources halieutiques engendrées par des accords de pêche passés par le Sénégal. Les bateaux de pêche russes et européens ont pillé les ressources avec la complicité des hauts responsables du gouvernement précédent.

Société Le poids des confréries religieuses (marabouts, mourides) est important.