Projet pédagogique pour les cours d'instruments (piano, violon, guitare)

1. Les cours de piano

Votre enfant est inscrit en cours de piano.

Idéalement il aura déjà suivi un ou deux ans d'éveil musical et une année de préparation multi-instrumentale, mais si ce n'est pas le cas, il apprendra les notions de base (paramètres du son, notes de la gamme, pré-requis du solfège) au cours des premières leçons du trimestre.

La Chaise Musicale est, pour rappel, une école qui apprend la musique aux enfants en jouant, en s'amusant. Il n'y a aucune logique de compétition et le but de ce cours de piano n'est pas de former de futurs virtuoses, mais de contribuer à l'épanouissement des enfants en leur faisant partager l'émotion et le plaisir que constitue le fait de jouer un instrument.

Cependant, jouer et s'amuser peuvent rimer avec travailler et progresser. Tout cela se fait en douceur, mais il faut savoir qu'un enfant qui progresse a envie de continuer à avancer, et que celui qui stagne a envie d'arrêter... Dès lors, il n'y a pas de miracles, pour progresser, il faut étudier !!!

Pour une première année, le programme idéal est de consacrer 10 minutes environ tous les jours à l'instrument. Lorsque l'on questionne les jeunes enfants qui ont accroché et qui continuent, ce sont ceux qui ont acquis une petite discipline dès le départ.

Le plus simple est d'instaurer ce « moment musical » à un instant précis de la journée : avant le brossage des dents, avant les devoirs (pour les plus grands), avant de partir à l'école... De préférence dans un moment calme et toujours à deux, surtout au début (avec papa et maman).

Un enfant progresse pour faire plaisir. Il veut faire plaisir à son professeur et celui-ci le lui rend bien en le félicitant, en lui proposant de nouveaux morceaux.

Il veut faire plaisir à ses parents et plus ceux-ci l'écoutent jouer et l'aident, plus il aura envie de bien faire. Nous ne disons pas non plus qu'il faut harceler les enfants, l'idéal étant de garder un juste milieu...

Si l'enfant décroche, ne pas insister ou le culpabiliser, en parler au professeur, et laisser passer une petite semaine... Quelques jours sans travail ne posent aucun problème.

Comment suivre mon enfant si je n'y connais rien en musique?

Un “Petit lexique de solfège à l’usage des parents” est à votre disposition sur notre site internet (page des Ateliers, tout en bas). Ces bases peuvent suffire pour la première année de piano.

Les pré-requis de la première année de piano :

Ceux-ci sont vus en dernière année d'éveil, en préparation multi-instrumentale ou en début d'année de piano.

Objectifs du cours de piano (à partir de 6 ans) :

Matériel :

2. Les cours de violon

Votre enfant voudrait apprendre à jouer du violon ? S'il a plus de 6 ans, si les apprentissages scolaires lui laissent un peu de temps pour se consacrer à la répétition de quelques exercices quotidiens, enfin et surtout si son désir est profond et bien « le sien », alors c'est qu'il est prêt à se lancer dans cette nouvelle aventure !

Comme vous le savez sans doute déjà, aux Ateliers de la Chaise Musicale, on apprend en s'amusant, en partageant le plaisir que constitue le fait de jouer d'un instrument. Mais jouer et s'amuser, dans l'apprentissage d'un instrument et surtout dans le cas du violon, doit rimer avec travailler et progresser. En effet, un enfant qui progresse a envie de continuer à progresser, un enfant qui stagne a envie d'arrêter.

Or pour progresser, il n'y a pas de miracle, il faut s'entraîner ! Et ce n'est pas toujours facile ! Les premiers jours, on rencontre des moments de découragements, on a souvent mal au dos, aux bras,... Comment aider votre enfant ?

L'idéal est de consacrer tous les jours un petit moment à l'entraînement. Au début, 5 minutes suffisent, il faut laisser le temps au corps de s'habituer à cette position si peu confortable. Le mieux est d'instaurer un rituel, toujours au même moment de la journée : dans l'après-midi si on revient tôt de l'école, le matin après le brossage des dents et avant le départ pour l'école,... Peu importe, le plus adéquat serait de trouver une plage horaire où, avec la présence d'un parent disponible, l'enfant jouera. Au fur et à mesure des apprentissages, la durée de ce moment musical deviendra plus long.

Votre enfant chante-t-il juste ? Arrive-t-il à placer sa voix à la même hauteur qu'une note préalablement entendue ? Ces questions peuvent paraître sans rapport mais il faut savoir qu'on « fabrique » sa note au violon ; il est donc indispensable d'entendre « juste ». Si ce n'était pas le cas, le piano, la guitare, c'est très chouette aussi!

Vous ne connaissez rien en musique et craignez de ne pas « aider » convenablement votre enfant ? Rassurez-vous, lui non plus ne sait pas encore lire les notes ni jouer une partition. Il va apprendre progressivement pendant ses cours et vous montrera les explications qu'il a reçues. Et si malgré cela, vous vous sentez « largués », le professeur est tout disposé à éclairer votre lanterne.

Les pré-requis :

L'idéal serait que l'enfant qui commence le violon possède déjà un bon aperçu des paramètres du son qui sont vus en éveil et en PMI (hauteur, timbre, intensité, durée), ainsi que l'approche du nom des notes, la coordination motrice, l'écoute musicale...

Mais rien n'empêche d'aborder l'apprentissage du violon sans éveil musical préalable : en parallèle à la manipulation de l'instrument, votre enfant apprendra les éléments de lecture et d'écriture musicale nécessaires à sa progression.

Objectifs pour la 1ère année de violon :


Objectifs pour la 2ème année :

Objectifs classiques, poursuite de l'apprentissage avec de nouvelles tonalités, de nouveaux rythmes...

Matériel :

3. Les cours de guitare (à partir de 6 ans, ados et adultes)

Comme pour le violon, la guitare peut être abordée à 6 ans si l'enfant en a fait lui-même la demande. En effet, la position n'est pas naturelle, et la pression sur les cordes par les petits doigts peut s'avérer un peu douloureuse au début.

Un petit temps de travail journalier devra être consacré à sa pratique, de la même manière que pour le piano ou le violon.

Les pré-requis pour la guitare :

En gros ce sont les mêmes que pour le violon, et s'il n'y en a pas, les paramètres du son seront abordés en parallèle à la manipulation de l'instrument.

Objectifs :

1/ Pour les enfants de 6-7 ans :

L'apprentissage peut se faire de deux manières différentes (en fonction du professeur) :

Utilisation de chansons connues par coeur (chansons de la Chaise Musicale, chansons apprises à l'école ou entendues à la radio...) pour leur apprendre à suivre rythmiquement une musique et par la suite leur faire découvrir le plus de styles différents afin d'éveiller chez eux une curiosité envers ce qu'ils entendent. A cet âge ne seront abordées que les mélodies, pas les accords.

Après la première ou deuxième année, on continue avec les mélodies des chansons connues en doublant avec des accords encore assez simples, le but étant de leur donner envie d'écouter et/ou de faire de la musique en se servant de la guitare, voire même d'un autre instrument.

2/ Pour les pré-ados, ados et adultes :

Les cours sont un peu « à la carte » en ce qui concerne le répertoire ou le style tout en incluant des exercices qui aideront à acquérir les automatismes et réflexes musicaux. Travailler un morceau que l'on apprécie est toujours plus facile que de devoir s'attaquer à une pièce barbante car pas à son goût !

Selon la demande et le temps que l'élève peut y consacrer, le solfège sera abordé. Pour les plus curieux, une étude, même simple de l'harmonie permet de mieux comprendre et d'avancer plus rapidement : apprendre le fonctionnement d'un accord et comment l'enrichir rend la musique plus simple sans devoir connaître un grand nombre de positions par coeur et risquer de les oublier aussitôt !

Matériel :