Une première « visite au musée », 11 mai 2017

Nous étions 44 membres de la Société archéologique du Finistère le 11 mai 2017 à 10 h pour une première de « Visite au musée ». Il s’agissait de présenter un objet, « le menhir-autel de Kernuz » alias « stèle de Kervadol », et à travers celui-ci, l’histoire des premiers temps de la Société archéologique et d’un de ses anciens présidents, Paul du Chatelier[1]. C’est le 20 juillet 1878 que l’on signale à ce dernier l’existence à Kervadol en Plobannalec d’une stèle de l’âge du Fer retravaillée à l’époque romaine. Le collectionneur de Pont-l’Abbé en fait l’acquisition dès le lendemain et la transfère à Kernuz. On la voit sur les cartes postales anciennes, devant la maison, surmontée d’un joli dais de paille. En 1924, ses héritiers vendent sa collection au Musée des antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye mais la stèle, très lourde, reste à Kernuz avant d’être confiée en dépôt en 1951 au Musée départemental breton où l’on peut encore admirer aujourd’hui. Cet objet remarquable est passionnant en lui-même mais aussi par son histoire qui révèle en filigrane celles de la SAF et du Musée départemental breton.

Yves Coativy


[1] Sur la stèle de Kervadol, synthèse récente de Jean-Yves Éveillard, « Un monument sculpté gallo-romain atypique : la stèle de Kervadol en Plobannalec (Finistère) », BSAF, CXXXIII, 2004, p. 43-59 ; sur Paul du Chatellier, Yves Coativy (dir.), Paul du Chatellier (1833-1911), collectionneur finistérien, Brest, 2006.

Photo: Tous droits réservés