L’histoire folle de l’équipage NAVITEORITE26

Fabrique à projet

 La première fois que notre capitaine nous a parlé du projet, on avait les yeux fermés pour mieux écouter. Elle nous a parlé d’une météorite qui s'est écrasée sur le collège G. gaud. C’est là que l'équipage Navitéorite26 a commencé son aventure extraordinaire.

Après, elle nous a expliqué le but du projet : suivre les consignes d’une photographe appelée Marine Lanier sur le site du projet CCN photo. Une fois expliqué, toute la classe était très excitée à l’idée de commencer le projet!!! La première consigne était de présenter chaque élève et le capitaine (la professeur) dans une vidéo afin que Marine sache notre identité. La deuxième consigne était de prendre des photos racontant la première partie de notre voyage que nous avons mis sur un lien “padlet”. Dans notre aventure nous avons inventé des indices: langage, cratères, sang d’alien etc...Pour les créer nous sommes allés dans la cour avec des tablettes pour les photos que nous avons faites dans différents coin de la cour. Aucune trace d’aliens mais des démons araignées qui nous ont gelés. Nos photos étaient très réussies.

Chacun de notre côté , nous avons trouvé d’autres photos sur le site d’Albert Khan et nous leur avons donné des noms et raconté un petit bout de l’histoire. Nous avons inventé la fin de notre histoire et trouvé d’autres photos . A la fin nous mettons en place un film à projeter le 30 mai lors du spectacle avec toutes les autres classe qui ont participé au projet CCN photo .

Résumé de l’aventure

Quand nous avons commencé notre aventure une météorite a écrasé le collège Gérard Gaud et une sorcière est venue nous demander de commencer l’aventure. Nous sommes entrés dans la météorite, à un moment nous avons passé un portail qui nous a emmenés dans une forêt. Nous avons vu une grotte avec un ruisseau donc nous sommes allés dans la grotte. Grâce au ruisseau nous étions à l’abri des araignées démons qui craignaient l’eau. Nous avons passé un autre portail et nous sommes arrivés dans la planète des aliens. A un moment les aliens attendaient notre présence et nous avaient dit qu’ils voulaient habiter et comprendre le langage terrien. Nous avons dit oui et nous avons passé le portail terrien et quand nous sommes rentrés nous avons fait la fête sans savoir qu'une météorite nous tuerait ...

Restitution du 30 mai 2017

Alors Mme Hugues comment s’est passée cette restitution ?

Avec une énorme malle de bois remplie d’accessoire nous avons traversé Valence. Nous avons vu trois spectacles époustouflants avant le nôtre. Lorsque les élèves sont passés, l’assistance était éblouie par leur maîtrise du jeu. Ils n’avaient eu qu’une heure pour s'entraîner la veille !

Je félicite les 6èmes6 qui se sont montré serviables pour aider à porter le matériel, qui ont écouté les consignes et ont respecté les spectacles des autres. Je suis fière d’eux !